9:30 - 19:30

Nos heures d'ouverture Lun.- Ven.

01 42 71 51 05

Nos avocats à votre écoute

Facebook

Twitter

Linkedin

Cabinet ACI > Résultats de recherche pour"droit" (Page 113)

Qu’est-ce que l’atteinte à la filiation ?

atteinte la filiation

Qu’est-ce que l’atteinte à la filiation : I).  --  Quelle est la définition de l’atteinte à la filiation ? (Qu’est-ce que l’atteinte à la filiation ) Le Code pénal prévoit deux types d’infractions constituant des atteintes à la filiation.      A).  --  L'article 227-12 du Code pénal incrimine la provocation à l'abandon, l'entremise en vue de l'adoption et de la gestation pour autrui : « Le fait de provoquer soit dans un but lucratif, soit par don, promesse, menace ou abus d'autorité, les parents ou l'un d'entre eux à abandonner un enfant né ou à naître est puni de six mois d'emprisonnement et de 7 500 € d'amende. Le fait,...

continuer la lecture

Le délit d’appels téléphoniques malveillants 

Délit d’appel malveillant

Le délit d'appels téléphoniques malveillants : L'appel téléphonique malveillant est une infraction assimilable tout d'abord au harcèlement par ses nuisances aux personnes. Elle porte une atteinte très préjudiciables à la victime quant à sa quiétude et à sa santé. Elle constitue ainsi, un délit que le code pénal classe dans la rubriques des violences. I).  --  Les appels téléphoniques malveillants (Le délit d'appels téléphoniques malveillants) Le délit d’appels téléphoniques malveillants est caractérisé, tout d'abord, par la volonté de troubler la tranquillité d’autrui par des appels téléphoniques, et plus particulièrement les heures auxquelles ils ont été passés, leur répétition à quelques minutes ou secondes d'intervalle, et surtout le caractère malveillant...

continuer la lecture

Qu’est-ce que l’accident du travail ?  

Qu’est-ce que l’accident du travail : I).  --  Quelle est la définition de l’accident du travail ? (Qu’est-ce que l’accident du travail) D’après l’article L411-1 du Code de la sécurité sociale, est considéré comme un accident du travail, quelle qu'en soit la cause, l'accident survenu par le fait ou à l'occasion du travail à toute personne salariée ou travaillant, à quelque titre ou en quelque lieu que ce soit, pour un ou plusieurs employeurs ou chefs d'entreprise. II).  --  Comment prouver l’accident du travail ? (Qu’est-ce que l’accident du travail) Pour être caractérisé, un accident du travail suppose la réunion de plusieurs éléments :         - Le salarié...

continuer la lecture

Qu’est-ce que l’abus de faiblesse ?

abus de faiblesse

Qu'est-ce que l'abus de faiblesse ? : se définit tout d'abord, par l’exploitation de la vulnérabilité de l'ignorance, ou bien de l'état de sujétion soit psychologique, soit psychique d'un tiers et le conduire ainsi à conclure à des actes qui lui sont particulièrement préjudiciables. I).  --  L’abus de faiblesse de droit commun d'abord (Qu'est-ce que l'abus de faiblesse ?)      A).  --  Définition de l'abus de faiblesse   1).  --  L’élément matériel        a) La situation de la victime en premier lieu dans l'abus de faiblesse ; La victime doit se trouver dans un état d’ignorance ou dans une situation de faiblesse, dont l’art. 223-15-2 du Code pénal énumère les causes...

continuer la lecture

L’abus de confiance 

abus de confiance

L’abus de confiance est le fait par une personne de détourner, au préjudice d'autrui, des fonds, des valeurs ou un bien quelconque qui lui ont été remis et qu'elle a acceptés à charge de les rendre, de les représenter ou d'en faire un usage déterminé (article 314-1 du Code pénal). L’abus de confiance s’inscrit dans les infractions dites « d’appropriation frauduleuse » par détournement. I).  --  Comment prouver l’abus de confiance ? La constitution de l’infraction d’abus de confiance nécessite la preuve de conditions préalables et d’éléments constitutifs. Les conditions préalables à l'abus de confiance L’infraction d’abus de confiance se constitue de deux éléments préalables ; l’objet de la remise  et la finalité de la remise.      A).  -- ...

continuer la lecture

Qu’est-ce que l’abandon d’enfant ?

  Qu’est-ce que l’abandon d’enfant ? I).  --  Qu'elle est d'abord, la définition de l’abandon d’enfant ?  (Qu’est-ce que l’abandon d’enfant ?) Selon article 227-17 du Code pénal l’abandon d’enfant est le fait, par le père ou la mère « légitime, naturel ou adoptif » de se soustraire, sans motif légitime, à ses obligations légales au point de compromettre “gravement » la santé, la sécurité, la moralité ou l'éducation de son enfant mineur. L'infraction prévue par le présent article est donc assimilée à un abandon de famille pour l'application du 3° de l'article 373 du Code civil. II).  --  Comment prouver l’abandon d’enfant ? (Qu’est-ce que l’abandon d’enfant ?)      A)- ...

continuer la lecture

Le juge compétent dommages et intérêts – 4 000 et 10 000 euros

Le juge compétent dommages et intérêts - 4 000 et 10 000 euros Le juge compétent dommages et intérêts : I).  --  Premièrement, si les dommages et intérêts demandés n’excèdent pas 4 000 euros :   (Le juge compétent dommages et intérêts - 4 000 et 10 000 euros) -alors, vous devez vous adresser au juge de proximité, - l’assistance d’un avocat n’est pas obligatoire, mais peut être utile afin d’éviter de vous retrouvez face à un adversaire défendu par un professionnel du droit. II).  --  Deuxièmement, De 4 000 euros jusqu’à 10 000 euros : (Le juge compétent dommages et intérêts - 4 000 et 10 000 euros) - c’est...

continuer la lecture

Le trouble anormal de voisinage

Le trouble anormal de voisinage : La notion de «  trouble anormal de voisinage »    (Le trouble anormal de voisinage) a été créée par la jurisprudence : elle repose sur le principe selon lequel chacun doit tolérer de la part de son voisinage une certaine dose de désagréments. Mais il arrive qu’une personne, même de bonne foi et dans la limite de ses droits, occasionne à ses voisins un préjudice excessif : les tribunaux invoquent alors les «  limites aux inconvénients normaux du voisinage ». Le critère est l’anormalité, le caractère excessif du trouble,                 (Le trouble anormal de voisinage) seuil en dessous duquel il s’agit d’un inconvénient normal de voisinage, que tout un...

continuer la lecture

Le tribunal civil, nuisance sonore : intenté, dommages

Le tribunal civil, nuisance sonore : intenté, dommages I).  --  Le tribunal civil nuisance sonore (Le tribunal civil, nuisance sonore : intenté, dommages) Cette action peut être intentée : * soit sans avoir porté plainte au préalable, c’est-à-dire sans avoir intenté   d’action pénale. * soit, après une action devant le tribunal pénal, si la nuisance persiste. L’action tendra à obtenir du juge qu’il ordonne la cessation du trouble, au besoin sous-astreinte, c’est-à-dire moyennant le paiement d’une somme déterminée par jour de retard. Selon les circonstances, le juge peut aussi ordonner au fauteur de trouble d’insonoriser son appartement, d’enfermer son chien bruyant… Vous avez la possibilité de solliciter des dommages intérêts d’autant plus...

continuer la lecture

Amende 450 euros

Amende 450 euros I).  --  Une fois saisi du dossier, le juge de proximité peut décider de condamner le fauteur de trouble à une amende de 450 euros maximum. Il peut prononcer une amende moins élevée s’il n’a pas d’antécédents judiciaires. Le cas échéant, cela est rare, le juge peut ordonner la confiscation de l’objet ayant servi à commettre l’infraction. (Amende 450 euros) Si le dossier n’est pas assez fourni, le juge peut décider de relaxer votre voisin, qui n’aura donc rien à verser. Si vous n’acceptez pas cette décision, il vous reste encore la possibilité de porter votre dossier devant le tribunal civil. II).  --  Contactez un avocat (Amende 450 euros) pour...

continuer la lecture