9:30 - 19:30

Nos heures d'ouverture Lun.- Ven.

01 42 71 51 05

Nos avocats à votre écoute

Facebook

Twitter

Linkedin

Cabinet ACI > Search results for "infractions " (Page 119)

- Provocation de mineur à l’infraction :

La provocation de mineur

Provocation de mineur à l'infraction : Provocation de mineur à l'infraction : ainsi, Le prévenu doit avoir provoqué directement des mineurs à commettre des actes illicites ou dangereux. La provocation doit se faire sur des actes précis et non être une simple allusion. L’invitation doit se faire à l’adresse d’une personne déterminée et non pas d’une foule. Le seul fait d’avoir provoqué des mineurs suffit, peu importe que les actes illicites ou dangereux aient effectivement lieux. I).  --  La provocation de mineur à l’usage illicite de stupéfiant  (Provocation de mineur à l'infraction) L’article 227-18 du Code pénal punit le fait de provoquer directement un mineur à faire un usage illicite...

Continue reading

- Le défaut de scolarisation en droit pénal :

Défaut de scolarisation

Défaut de scolarisation : Défaut de scolarisation : le délit concerne le cas où les parents n’ayant pas choisi d’assurer eux-mêmes l’éducation de leur enfant omettraient de procéder à son inscription auprès d’un établissement public ou privé. Article 227-17 En effet, l’obligation scolaire est imposée à compter de la rentrée scolaire de l’année civile ou l’enfant atteint l’âge de six ans. I).  --  Conditions préalables (Défaut de scolarisation) Pour qu’il y ait délit, il faut : --  D'abord, une mise en demeure préalable de l’inspecteur d’académie --  Puis, un non respect de cette mise en demeure      A).  --  Élément matériel     Il faut donc :     --  Tout d'abord, une absence de...

Continue reading

- La privation d’aliments ou de soins à l’égard d’un mineur de 15 ans en droit pénal :

La privation d'aliments ou de soins à l'égard d'un mineur

La privation d'aliments ou de soins : I).  --  Définition L'article 227-15 du Code pénal punit d'bord, le fait par un ascendant ou bien toute autre personne exerçant à son égard soit l’autorité parentale ou ayant autorité sur un mineur de 15 ans de priver celui-ci d’aliments ou de soins au point de compromettre sa santé. Il s’agit d’un délit formel puisqu’il suffit que le comportement émane d’une personne énumérée par le texte et qu’il soit suffisamment grave pour compromettre la santé de l’enfant, pour que l’infraction soit constituée. II).  --  Condition préalable  (La privation d'aliments ou de soins) Il faut tout d'abord que la victime ait moins...

Continue reading

- Bigamie :

La bigamie en droit pénal

Bigamie : La bigamie se définit comme l’état d’une personne qui, engagée dans les liens du mariage, en a contracté un autre avant la dissolution précédente. I).  --  La condition préalable de la bigamie La bigamie suppose avant tout un premier mariage valable et non dissous, qui persiste au moment de la célébration du second (il n’y a pas de bigamie si le premier mariage est dissous en raison du décès du conjoint ou d’un divorce). II).  --  Les éléments constitutifs de la bigamie Les éléments constitutifs ressortent de l'article 433-20 du Code pénal.      A).  --  Élément matériel (Bigamie) Matériellement, la bigamie suppose la célébration d’un second mariage valable (abstraction faite...

Continue reading

- La substitution d’enfant en droit pénal :

La substitution d'enfant en droit pénal

La substitution d'enfant en droit pénal : La substitution d’enfant est défini par l’article 227-13 du Code pénal comme la substitution volontaire, la simulation ou dissimulation ayant entraîné une atteinte à l’état civil d’un enfant. I).  --  Conditions préalables (La substitution d'enfant en droit pénal) Il faut : --  Un enfant : peu importe que les parents soient mariés ou pas. Peu importe que ce soit un nouveau-né ou pas. --  Un enfant né vivant : un enfant né mort n’a, en effet, pas d’état civil.      A).  --  L’élément matériel (La substitution d'enfant en droit pénal) Il faut : --  Soit une substitution : cela consiste à remplacer l’enfant qu’une femme a...

Continue reading

- Les incriminations d’incitation à l’abandon ou à l’adoption :

Les incriminations d'incitation à l’abandon ou à l’adoption

Les incriminations d'incitation à l'abandon ou à l'adoption : L’article 227-12 du code pénal incrimine la provocation à l’abandon, l’entremise en vue de l’adoption et de la gestation pour autrui. I).  --  Premièrement, les éléments constitutifs (Les incriminations d'incitation à l'abandon ou à l'adoption)      A).  --  La provocation à l’abandon d’enfant en premier lieu, L’article 227-12 alinéa 1 du code pénal incrimine : « Le fait de provoquer soit dans un but lucratif, soit par don, promesse, menace ou abus d'autorité, les parents ou l'un d'entre eux à abandonner un enfant né ou à naître ». Ainsi, l’objet de l’incitation consiste à presser le parent à abandonner son enfant. La plupart...

Continue reading

- Détournement par personne autre qu'un ascendant :

Le détournement par une personne autre qu'un ascendant

Détournement par personne autre qu'un ascendant : Détournement par personne autre qu'un ascendant : l'article 227-8 du Code pénal réprime le fait, par une personne autre que celle mentionnée à l’article 227-7 du Code pénal de soustraire sans fraude ni violence un enfant mineur des mains de ceux qui exercent l’autorité parentale ou auxquels il a été confié ou chez qui il a sa résidence habituelle. Premièrement, les éléments constitutifs : A. -  Conditions préalables d'abord, Victime du détournement : la victime doit avoir moins de 18 ans et ne doit pas être émancipé ni par le mariage ni judiciairement. Auteur du détournement : Soit une personne étrangère à la...

Continue reading

- Détournement de l’enfant par un ascendant :

le détournement de l'enfant par un ascendant

Détournement de l'enfant par un ascendant : Détournement de l'enfant par un ascendant : L’article 227-7 du Code pénal réprime le fait par tout ascendant de soustraire un enfant mineur des mains de ceux qui exercent l’autorité parentale ou auxquels il a été confié ou chez qui il a sa résidence habituelle. I).  --  Premièrement, Les éléments constitutifs (Détournement de l'enfant par un ascendant)      A).  --  Condition préalable tout d'abord,           --  En premier lieu, la victime du détournement :  la victime doit avoir moins de 18 ans et ne doit pas s’avérer émancipé par le mariage ou judiciairement.           --  En second lieu, l'auteur du détournement : l’auteur doit...

Continue reading

- La non-représentation d’enfant :

La non-représentation d’enfant

La non-représentation d'enfant : La non-représentation d’enfant peut être définie comme le fait, pour une personne à laquelle il a été confié, de refuser de remettre un mineur à ceux qui en assurent habituellement ou occasionnellement la garde. C’est donc le fait de refuser indûment de représenter un enfant mineur à la personne qui a le droit de réclamer l’enfant. Article 227-5 du Code pénal. I).  --  Premièrement, les éléments constitutifs (La non-représentation d'enfant)      A).  --  Conditions préalables Il faut un enfant mineur et une personne qui se voit reconnaître le droit de réclamer l’enfant. Droit de réclamer l’enfant au titre d’une décision ou homologation judiciaire. Dans le cas des parents,...

Continue reading

- Abandon de famille :

abandon de famille

Abandon de famille est une infraction du code pénal. C'est un délit fréquemment réprimé par l'article 227-3 du code pénal. I).  --  Cet article du code pénal dispose (Abandon de famille) « Le fait, pour une personne, de ne pas exécuter une décision judiciaire ou une convention judiciairement homologuée lui imposant de verser au profit d'un enfant mineur, d'un descendant, d'un ascendant ou du conjoint une pension, une contribution, des subsides ou des prestations de toute nature dues en raison de l'une des obligations familiales prévues par le code civil, en demeurant plus de deux mois sans s'acquitter intégralement de cette obligation, est puni de deux ans d'emprisonnement et de...

Continue reading