9:30 - 19:30

Nos heures d'ouverture Lun.- Ven.

01 42 71 51 05

Nos avocats à votre écoute

Facebook

Twitter

Linkedin

Cabinet ACI > Actualités juridiques (Page 5)

- La menace de violences :

La menace de violences : La menace de violences peut être caractérisée par une multitude de comportements en droit pénal. En effet, le Code pénal appréhende de manière très large l’ensemble des agissements pouvant exercer une menace vis-à-vis d’une personne. L’objectif est d’assurer une protection pénale efficace à toute personne faisant l’objet de propos, de geste, ou d’écrit menaçant. Si les violences de menaces fondent une infraction autonome en droit pénal [I], elles peuvent toutefois être l’élément constitutif de plusieurs autres infractions pénales [II]. I). -- La menace de violences, une infraction autonome (La menace de violences)      A). -- Les différentes formes de menaces de violences        ...

Continue reading

- Une personne morale peut être responsable pénalement :

Une personne morale peut être responsable pénalement : I).  --  La responsabilité pénale des personnes morales (Une personne morale peut être responsable pénalement) Une personne morale est un groupement ayant une existence juridique. C’est une entité titulaire de droit et d’obligation. Elle a le pouvoir & la capacité d’agir en justice, de posséder un patrimoine. La responsabilité pénale suppose la culpabilité et l’imputation de la faute à une personne. Elle concerne les personnes physiques & les personnes morales depuis le Code pénal de 1994. Les articles de références ayant pour sujet la responsabilité et la responsabilité pénale des personnes morales sont les articles 121-1 à 121-7 du Code...

Continue reading

- Les évolutions du code pénal :

Les évolutions du Code pénal Les évolutions du Code pénal est l'étude ci-dessous détaillée. La première législation codée relative au droit pénal est parue en 1791. Elle tranche avec l’arbitraire de la justice royale. Ce code, en 1791 met, en effet, en place une première législation codée qui contraste avec le despotisme de la justice royale. Il s’agit pour les Constituants d’affirmer l’égalité civile devant la loi, et d’établir une stricte proportion entre les délits et les peines, comme l’article 8 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 le précise déjà : « La loi ne doit établir que des peines strictement et évidemment...

Continue reading

- L’extorsion et le chantage : étude comparative :

L'extorsion et le chantage : étude comparative Le chantage et l’extorsion sont deux délits dont la définition est similaire, ce qui amène fréquemment à leur confusion. En effet, dans les deux cas une pression est exercée sur la victime afin de l'inciter à agir contre son gré, à remettre une chose sous la contrainte. Cependant, ces deux infractions doivent être distinguées, car leurs éléments constitutifs sont différents. I).  --  L’extorsion (L'extorsion et le chantage : étude comparative) Selon l’article 312-1 du Code pénal[1], « l’extorsion est le fait d’obtenir par violence, menace de violence ou contrainte soit une signature, un engagement ou une renonciation, soit la révélation d’un secret, soit la remise de...

Continue reading

- Divorce : différents types de divorces :

Divorce : différents types de divorces Divorce : différents types de divorces voir l'étude détaillée ci-dessous. L’article 229 du Code civil liste les différents types de divorces en droit français : « On peut prononcer le divorce dans les cas suivant :      1).  --  soit de consentement mutuel ;      2).  -  soit d’acceptation du principe de la rupture du mariage ;      3).  --  soit d’altération définitive du lien conjugal ;      4).  --  soit de faute. » Dans le cas des divorces le juge des affaires familiales est compétent. La compétence territoriale est celle du lieu de résidence familiale ou à défaut du lieu de vie des enfants. I).  --  Le divorce par consentement mutuel...

Continue reading

- Étude comparative du délit d’ingérence et de pantouflage :

  Étude comparative du délit d'ingérence et de pantouflage : Le 22 décembre 2021, une loi nouvelle (loi n° 2021-1729, article 15) modifie l’article 432-12 du Code pénal réprimant le délit d’ingérence. L’ancien texte était en vigueur depuis 2013, mais du fait de la récurrence de ces affaires, le législateur est intervenu pour préciser certains termes. Le Code pénal réprime à l’article 432-12 le délit de prise illégale d’intérêt commis par une personne exerçant une fonction publique (délit d’ingérence). L’article 432-13 du Code pénal réprime quant à lui le délit de pantouflage. Le délit d’ingérence est commis par une personne exerçant une fonction publique, le délit de pantouflage est consommé pour sa part par...

Continue reading

- Recel et blanchiment :

  Recel et blanchiment : Le recel consiste en le fait de posséder ou de profiter du produit d’une infraction commise par un tiers. Le blanchiment a effacé les traces de l’origine frauduleuse d’un bien, afin de réintroduire le produit de l’infraction dans l’économie. Le recel et le blanchiment font partie, dans le Code pénal, des « autres infractions contre les biens ». Il convient dès lors de présenter chacune de ces deux infractions (I), avant d’analyser leurs traits communs (II), leur différence du point de vue de l’autorecel et de l’autoblanchiment (III) et la possibilité d’un éventuel cumul entre celles-ci (IV). I) .  --  La présentation des infractions (Recel et blanchiment)      A).  -- ...

Continue reading

- Les dispositions de la loi pénale face à l’espionnage :

Les dispositions de la loi pénale face à l'espionnage : En France, l’espionnage industriel ou économique n’est pas puni en tant qu’infraction indépendante. Pour constituer l’infraction en droit français, il faut que les moyens utilisés soient illégaux. La loi n° 2018-670 du 30 juillet 2018 relative à la protection du secret des affaires est issue de la transposition de la directive européenne 2016/943 du 8 juin 2016 sur « la protection des savoir-faire et des informations commerciales non divulguées contre l’obtention, l’utilisation et la divulgation illicites ». Mais, l'idée d’une préservation du secret des affaires n’est pas pour autant nouvelle. Dès 2003, elle fit son apparition dans deux rapports relatifs à l’intelligence économique...

Continue reading

- La coaction et le coauteur de l’infraction :

La coaction et le coauteur de l'infraction : I).  --  Définitions (La coaction et le coauteur de l'infraction)      A).  --  La coaction En droit pénal, la coaction est un mode de commission à plusieurs d’une infraction. Concrètement, elle nécessite que plusieurs personnes commettent une même infraction. Celles-ci réalisent chacune tous les éléments constitutifs de l’infraction. Ainsi, elles ont chacune commis l’infraction, tant sur le plan matériel que moral. Le législateur a prévu des infractions qui, par leur nature, ne peuvent être accomplies qu’à plusieurs. Il s’agit des infractions collectives. Celles-ci supposent nécessairement la présence de coauteurs. Tel est notamment le cas du délit d’association de malfaiteurs ou de crime contre l’humanité. Lorsqu’il...

Continue reading

- Les contours du principe de publicité du procès pénal :

Les contours du principe de publicité du procès pénal : Les contours du principe de publicité du procès pénal ressort du droit à la publicité des débats judiciaires qui est issu de la Révolution française de 1789. Il a été rappelé par les lois des 16 et 24 août 1790 sur l’organisation judiciaire qui prévoyaient que « la publicité des plaidoyers, les rapports aussi bien au civil qu’au pénal étaient obligatoires pour le juge ». Le droit international reconnait, lui également, à l’article 10 de la déclaration universelle des droits de l’Homme du 10 décembre 1948 ce principe de publicité des débats. Le droit européen de son côté dispose à son article 6-1 de...

Continue reading