9:30 - 19:30

Nos heures d'ouverture Lun.- Ven.

01 42 71 51 05

Nos avocats à votre écoute

Facebook

Twitter

Linkedin

- Viol collectif :

Viol collectif : Un viol collectif, viol en réunion ou parfois « tournante », est un viol commis par plusieurs personnes agissant comme auteurs ou complices. Le viol est réprimé par l’article 222-23 du Code pénal, comme « Tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu’il soit, commis sur la personne d’autrui ou sur la personne de l’auteur par violence, contrainte, menace ou surprise ». La justice française retient le viol en réunion comme circonstance aggravante « lorsqu’il est commis par plusieurs personnes agissant en qualité d’auteur ou de complice », dans l’article 222-24 du Code pénal. Le monde politique décida de prendre compte de cette infraction lors d’un procès ayant lieu en...

Continue reading

- Actes sexuels consentis valables :

ACTES SEXUELS CONSENTIS VALABLES : La notion de consentement n’est pas un terme défini juridiquement. La notion émerge particulièrement dans les années 80 accompagnant les débats et les revendications féministes, remettant en cause la conception de la femme comme objet et possession de l’homme. Avec le développement du libéralisme et du contractualisme, le concept s’est imposée comme au cœur des relations sexuelles, sa présence garantissant un double accord de volonté et légitimant tout acte sexuel. Mais plusieurs questions se posent alors : le consentement permet-il de s’adonner à n’importe quel acte sexuel ? Des actes sexuels violents consentis, ou impliquant une personne mineure, au discernement plus...

Continue reading

- Comment plaider la folie :

COMMENT PLAIDER LA FOLIE : I).  --  L’appréhension par le droit pénal de la « folie » (Comment plaider la folie) La folie n’est pas un vocable juridique et ne se trouve pas dans le Code pénal au titre d’un quelconque article. L’article 122-1 du Code pénal évoque cependant « un trouble psychique ou neuropsychique ». Ces termes renvoient à la démence, critère du domaine d’application de l’article 122-1 du Code pénal selon la jurisprudence. La jurisprudence considère la démence de manière large (Crim 3 déc. 1963, Bull. crim n°343). Elle recouvre ainsi le « défaut de développement des facultés mentales et la folie au sens commun ». La folie s’entend...

Continue reading

- Qu’est ce que l’inceste :

Qu'est ce que l'inceste : Qu’est ce que l’inceste : il se définit comme la relation sexuelle, y compris consentie, entre proches parents (Dictionnaire Larousse). Véritable tabou dans notre société, l’inceste y reste néanmoins très présent puisque d’après un sondage réalisé par l’Association Internationale des Victimes de l’Inceste (AIVI) rendu en 2015, environ 4 millions de Français déclarent être ou avoir été victimes d’inceste. Les données statistiques ainsi que certaines affaires médiatiques ont pu mettre en lumière l’ampleur de ce phénomène qui révèle que le cadre familial n’est pas toujours le lieu d’épanouissement que l’on imagine. Conscient de la gravité de ce problème, le législateur tient compte du...

Continue reading

- Etude du crime en tant qu’action criminelle :

Etude du crime en tant qu'action criminelle

Etude du crime en tant qu'action criminelle : Etude du crime en tant qu'action criminelle : Selon le professeur Gassin, « l’action criminelle est la réponse d’une personnalité à une situation déterminée ». Les facteurs ayant entraîné la réponse criminelle d’une personnalité à une situation font l’objet de différentes théories opposées. I.)  --  Les théories individualistes            (Etude du crime en tant qu'action criminelle) Les théories individuelles se concentrent sur la personnalité de l’auteur des faits, en se basant sur des hypothèses biologiques ou psychologiques, et cherchent à savoir pourquoi une personne donnée est devenue criminelle. La principale question que se posent...

Continue reading

- Crime, infraction pénale particulière :

Crime, infraction pénale particulière

Crime, infraction pénale particulière  : s'avère particulièrement complexe. Elle implique des faits graves et complexes jugés par les cours d'assises et qui infligent de lourdes peines. I.)  --  La procédure d'enquête spécifique aux crimes  (Crime, infraction pénale particulière) Pour toutes les infractions, lors de la période antérieure au jugement, plusieurs actes d’enquête sont réalisés. Une enquête peut être flagrante, si l’infraction a été réalisée moins de quarante-huit heures avant sa dénonciation, ou préliminaire si l’infraction est plus ancienne.           A la suite de cette phase d’enquête, une instruction peut avoir lieu. C’est une enquête réalisée par un juge spécialisé, le juge d’instruction, qui approfondit le...

Continue reading

- L’examen médico-psychologique et social :

examen médico-psychologique et social

L'examen médico-psychologique et social : L’examen médico-psychologique et social des délinquants constitue la clef de voûte de la criminologie clinique. Les méthodes qu’il met en œuvre ne varient pas seulement selon leur nature (sociale, médicale, psychiatrique, psychologique) ; elles diffèrent entre elles, encore, par le degré de profondeur qu’elles peuvent atteindre. Dans la pratique, il repose sur la mise en œuvre d’un certain nombre de méthodes fondamentales, sans l’application desquelles, on ne peut pas parler d’examen médico-psychologique et social. L'état dangereux du sujet L’expérience montre que, dans les cas simples, ces méthodes suffisent pour apprécier l’état dangereux du sujet. Mais il est des cas difficiles, où l’on doit avoir...

Continue reading

- Les grands types de délinquants :

Les grands types de délinquants

Les grands types de délinquants : Les délinquants aliénés On y trouve deux catégories d’individus : d'abord, ceux qui sont atteints de troubles durables de l’intelligence et de la conscience et d'autre part,  ceux qui sont frappés de maladies mentales évolutives. Les troubles durables de l’intelligence et de la conscience se rencontrent surtout dans le cas d’arriération mentale et de démence. Ainsi, l’arriération mentale se présente lorsqu’un être humain n’a jamais atteint un niveau intellectuel suffisamment élevé pour posséder un minimum de discernement moral. Quant à la démence, il s’agit d’un état qui survient après que le sujet ait d’abord parcouru les étapes normales de l’évolution intellectuelle. Plus tard,...

Continue reading

- Explication du crime :

Explication du crime

Explication du crime : L’action criminelle étant la réponse d’une personnalité à une situation déterminée, on peut situer les facteurs qui l’ont poussée à commettre un acte pénalement répréhensible aussi bien dans sa personnalité que dans la situation pré criminelle. I).  --  La personnalité du délinquant et l'explication du crime La tradition criminologique rattache la délinquance tant à des anomalies organiques que psychologiques mais aussi au milieu dans lequel vit le délinquant.      A).  --  Les anomalies organiques tout d'abord, Les aspects bio typologiques :           (Explication du crime) la biotypologie a pour objet la recherche de corrélation entre divers aspects du corps humain et les traits dominants de...

Continue reading