9:30 - 19:30

Nos heures d'ouverture Lun.- Ven.

01 42 71 51 05

Nos avocats à votre écoute

Facebook

Twitter

Linkedin

- Risque criminel :

Risque criminel : Facteurs de risque criminel : On retrouve plusieurs facteurs de risque criminel liés à l’enfance du délinquant, à son état mental, à son mode de vie et à sa situation pré criminelle. En France, il est habituel de différencier les facteurs de dangerosité psychiatrique de ceux proprement criminogènes (dangerosité criminologique). On peut, donc, donner quelques exemples d’indicateurs pronostique, qui mieux s’adapte à l’évaluation d’un individu susceptible de commettre une agression contre autrui. Premièrement, prédicateurs liés à l’enfance du sujet :          (Risque criminel) – Tout d'abord, milieu familial brisé et abusif ; – Puis, perte précoce d’un parent ; – Également, éducation froide,...

Continue reading

- Catégories de criminels :

Catégories de criminels : Catégories de criminels : la théorie de l’existence d’une personnalité criminelle est beaucoup critiquée ; en effet, certains traits psychologiques qui composeraient cette personnalité se retrouvent également chez des non-délinquants Pour mieux comprendre la notion de personnalité criminelle, il faut tout d’abord classifier les différentes typologies de criminels. I.)  --  le délinquant normal et le délinquant anormal Le code pénal parle aujourd’hui de trouble psychique et neuropsychique  ; ce trouble peut être analysé de deux façons différentes. En effet, il peut avoir pour effet celui d’abolir la capacité mentale du sujet et dans ce cas-là le trouble sera envisagé comme cause d’irresponsabilité pénale et...

Continue reading

- Etude du crime en tant qu’action criminelle :

Etude du crime en tant qu'action criminelle

Etude du crime en tant qu'action criminelle : Etude du crime en tant qu'action criminelle : Selon le professeur Gassin, « l’action criminelle est la réponse d’une personnalité à une situation déterminée ». Les facteurs ayant entraîné la réponse criminelle d’une personnalité à une situation font l’objet de différentes théories opposées. I.)  --  Les théories individualistes            (Etude du crime en tant qu'action criminelle) Les théories individuelles se concentrent sur la personnalité de l’auteur des faits, en se basant sur des hypothèses biologiques ou psychologiques, et cherchent à savoir pourquoi une personne donnée est devenue criminelle. La principale question que se posent...

Continue reading

- Crime, infraction pénale particulière :

Crime, infraction pénale particulière

Crime, infraction pénale particulière  : s'avère particulièrement complexe. Elle implique des faits graves et complexes jugés par les cours d'assises et qui infligent de lourdes peines. I.)  --  La procédure d'enquête spécifique aux crimes  (Crime, infraction pénale particulière) Pour toutes les infractions, lors de la période antérieure au jugement, plusieurs actes d’enquête sont réalisés. Une enquête peut être flagrante, si l’infraction a été réalisée moins de quarante-huit heures avant sa dénonciation, ou préliminaire si l’infraction est plus ancienne.           A la suite de cette phase d’enquête, une instruction peut avoir lieu. C’est une enquête réalisée par un juge spécialisé, le juge d’instruction, qui approfondit le...

Continue reading

- Comment convaincre un juge :

Comment convaincre un juge : Comment convaincre un juge : comment emporter la conviction des juges voire des jurés pour l'avocat pénaliste. Au prétoire l'avocat pénaliste par sa plaidoirie tente de faire partager sa position par ceux chargés de juger son client. Il déploie tout son art, une plaidoirie toute empreinte de technicité, de culture, de connaissance du sujet et de talent. La plaidoirie d’un avocat pénaliste peut se décomposer en plusieurs parties. Dans un premier temps, il y a ce qu’on appelle l’ « introduction du discours ». Au cours de cette première phase, l’objectif de l’avocat vise à attirer l’attention des membres du tribunal...

Continue reading

- personnalité criminelle :

personnalité criminelle : LA PERSONNALITÉ CRIMINELLE  Personnalité criminelle fait référence à un concept assez vétuste, qui essaie de définir les traits de la personnalité des criminels et les facteurs qui caractérisent tous les passages des actes pénalement interdits. Cette théorie était surtout en vogue dans les années 50-70, mais aujourd’hui elle est encore défendue par certains criminologues et elle est toujours beaucoup utilisée dans les tests psychologiques et dans les évaluations psychiatriques.   La notion de personnalité criminelle assume une forte importance surtout dans le cadre de certaines catégories de délits et de criminels ; pour la définir, il faut notamment s’appuyer sur les profils psychologiques...

Continue reading

- La réaction sociale :

La réaction sociale : L’administration pénitentiaire                            (La réaction sociale) est chargée d’exécuter les condamnations privatives de liberté, et s’efforce ainsi de parvenir à une resocialisation des détenus dont la finalité exacte ne lui est pas indiquée par le législateur. Les notions de « traitement des délinquants »,                                                        (La réaction sociale) puis « d’amendement » ont laissé place                                                                          (La réaction sociale) aux mots de « resocialisation »                                                                                       (La réaction sociale) et de « réinsertion sociale »                                                                                            (La réaction sociale) davantage appréciés de nos jours. Jacques Léauté en 1972 nous exposait déjà sa conception des finalités de la resocialisation et de la réadaptation sociale :Empêcher la récidive des condamnés en transformant leur personnalité intime durant l’exécution...

Continue reading

- Le passage à l’acte criminel :

Le passage à l'acte criminel : Le passage à l’acte criminel est compréhensible que par l’étude des théories de l’acte criminel et aussi par l'examen de la réaction sociale. Les théories de l’acte criminel se composent des théories complémentaires précédant à des théories principales. Les théories complémentaires sont au nombre de deux : le modèle général de Cohen selon lequel l’acte délictueux est conçu comme l’aboutissement d’une interaction entre l'acteur et la situation pré-criminelle au terme d’un processus dit de passage à l’acte. L’acte criminel est donc le résultat d’un processus. Il se développe dans le temps,  au fil d’étapes durant lesquelles les personnes...

Continue reading

- La dangerosité :

La dangerosité : Définition du concept :                                    (La dangerosité) Le concept d’état dangereux n’est pas une notion juridique plus ou moins entachée de fiction mais une réalité clinique observable. Tout d'abord, cliniquement l’état dangereux se manifeste sous deux formes : l’état dangereux ou permanent                     (La dangerosité) faisant référence à un état civil et l’état dangereux imminent celui par lequel passent tous les délinquants avant la perpétration de l’acte. Il existe plusieurs indices de la dangerosité : Les indices légaux concluent à l’inexistence d’une correspondance certaine entre la gravité de l’infraction et l’état dangereux tandis que les indices bio-psychologiques et sociaux notent que l’appréciation de l’état dangereux pré-délictuel ne peut être...

Continue reading

- Facteurs de la délinquance :

Facteurs de la délinquance : La sensibilité plus grande de certains individus aux facteurs généraux de la criminalité réside sans doute dans les particularités de ces personnes, dans leur existence vécue depuis le milieu familial d’origine jusqu’au milieu socioprofessionnel à l’époque du crime. La famille L’affaiblissement de la famille par le divorce notamment conduit au constat d’un nombre croissant de vols commis par les jeunes de treize à dix-neuf ans de parents divorcés. L’école                                                                   (Facteurs de la délinquance) Victor Hugo au XIXème siècle nous disait : « Ouvrez une école, vous fermerez une prison ». Cette affirmation semble peu cohérente avec une réalité selon laquelle l’illettrisme a chuté en...

Continue reading
<-- -->