Non classé

La phase d’enquête

La phase d’enquête :

La phase d’enquête s’appelle aussi la phase policière.

Elle se déroule avant la saisine du juge d’instruction lorsque
l’infraction nécessite des investigations supplémentaires ou avant la phase de jugement dans les autres cas.
Les actes de police judiciaire s’accomplissent avant même le déclenchement des poursuites pénales, puisque précisément,
ces actes visent à éclairer le Ministère Public sur l’opportunité des poursuites.

Lors de la phase policière,

les officiers de police judiciaire disposent d’un certain nombre de prérogatives leur permettant
de rechercher les preuves nécessaires pour établir la culpabilité ou l’innocence des suspects.
En effet, ils ont la possibilité de faire des contrôles d’identité, de recueillir des témoignages, des aveux ou encore
des preuves matérielles en cas d’infraction flagrante.
Des auditions peuvent avoir lieu s’ils estiment que cela s’avère nécessaire.

PDans ce cas on dresse les procès verbaux.
Certains procédés de preuves sont exclus en raison de leur gravité, notamment les perquisitions et saisies sauf si l’on est
en présence d’un flagrant délit ou que le suspect donne son consentement.

Il existe deux sortes d’enquêtes dans la phase d’enquête.

La phase policière est aussi connue pour le procédé de la garde à vue qui ne sera envisagé que lorsque le Procureur de la République estime qu’il existe une ou plusieurs raisons plausibles de soupçonner que le suspect a commis ou tenter de commettre l’infraction,
comme le prévoit l’article 63 du code de procédure pénale.

Une fois, l’enquête achevée, l’opportunité des poursuites appartient au Ministère Public, qui a le choix entre solutions dans la phase d’enquête.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top