9:30 - 19:30

Nos heures d'ouverture Lun.- Ven.

01 42 71 51 05

Nos avocats à votre écoute

Facebook

Twitter

Linkedin

Tribunal correctionnel

Tribunal correctionnel

Tribunal correctionnel :

I.)  —  Le tribunal correctionnel est une juridiction répressive compétente pour juger les délits.

Il est une formation du tribunal de grande instance. Il statue normalement en collégialité ( 3 magistrats  dont un qui préside forme  tribunal de grande instance.
Cependant, certains délits énumérés dans le code de procédure pénale peuvent statuer à juge unique sauf s’il y a comparution immédiate.
En plus des magistrats compétents, le tribunal correctionnel est composé du Procureur de la République ou l’un de ses substituts, qui représente le Ministère Public, ainsi que d’un greffier et d’un huissier.

II.)  —  La saisine du tribunal correctionnel peut se faire de 4 manières :

          1.) Tout d’abord, le renvoi se trouve rendu par le juge d’instruction ou la chambre d’instruction

          2.) Puis, la citation directe : elle émane de la victime ou du Procureur de la république

          3.) Aussi bien, la convocation par procès verbal : elle s’effectue à la suite d’une enquête de police.

Le Procureur, après avoir informé la personne de son droit d’être assisté par un avocat, l’invite à comparaître devant le tribunal      dans un délai allant de 10 jours à 2 mois au maximum.

          4.) Enfin, la comparution immédiate : nécessité de   3 conditions cumulatives réunies :

a.) Les preuves doivent être suffisantes d’après le Procureur afin de pouvoir entraîner la condamnation de la personne devant le   Tribunal ;

b.) La condamnation encourue doit être égale à 2 ans ou 6 mois dans un cadre de flagrant délit ;

c.) Il ne doit pas s’agir ni d’un mineur, ni d’un délit de presse, délit politique, ni d’une infraction dont la procédure est prévue

par l’article 397-6 du Code de procédure pénale                                 (Le tribunal correctionnel).

Si ces conditions se trouvent réunies, le Procureur convoque la personne suspectée devant le Tribunal mais cette dernière a la possibilité

de refuser de se voir jugée sur le champ afin notamment de préparer davantage sa défense.

III.)  ++  Les peines correctionnelles encourues par les personnes physiques sont :

a.) L’emprisonnement : les peines peuvent aller de deux mois à 10 ans d’emprisonnement. En cas de récidive, cela peut monter jusqu’à 20 ans.

b.) L’amende

c.) Le jour-amende

d.) Le stage de citoyenneté

e.) Le travail d’intérêt général

f.) Les peines privatives ou restrictives de droits prévues à l’article 131-6 du Code pénal

g.) Les peines complémentaires prévues à l’article 131-10 du Code pénal

h.) La sanction-réparation

Les décisions du tribunal correctionnel sont susceptibles d’appel, exercé devant la chambre correctionnelle de la cour d’appel.

Contacter un avocat

Pour votre défense :

avocat tribunal correctionnel

avocat devant tribunal correctionnel

constitution avocat tribunal correctionnel

représentation avocat tribunal correctionnel

rôle de l’avocat tribunal correctionnel

droit de se taire tribunal correctionnel

absence victime tribunal correctionnel

représentation victime tribunal correctionnel

du cabinet Aci assurera efficacement votre défense.
Il vous appartient de prendre l’initiative en l’appelant au téléphone ou bien en envoyant un mail.
Quelle que soit votre situation : victime ou auteur de l’infraction,
nos avocats vous accompagnent et assurent votre défense durant la phase d’enquête (garde à vue) ;
d’instruction (juge d’instruction, chambre de l’instruction) ; devant la chambre de jugement et enfin,
pendant la phase judiciaire (après le procès, auprès de l’administration pénitentiaire par exemple).

Cabinet d’avocats pénalistes parisiens

Adresse : 55, rue de Turbigo
75003 PARIS
Tél : 01.42.71.51.05
Fax : 01.42.71.66.80
E-mail : contact@cabinetaci.com
Catégories
Premièrement, LE CABINET
Deuxièmement, SPÉCIALISTE DROIT PÉNAL
En premier lieu, Rôle de l’avocat pénaliste
En second lieu, Droit pénal
Tout d’abord, pénal général
Ensuite, Droit pénal spécial : les infractions du code pénal
Puis, pénal des affaires
Aussi, Droit pénal fiscal
Également, Droit pénal de l’urbanisme
De même, Le droit pénal douanier
Et aussi, Droit pénal de la presse

                 Et ensuite,    

pénal des nuisances
Et plus, pénal routier infractions
Après, Droit pénal du travail
Davantage encore, Droit pénal de l’environnement
Surtout, pénal de la famille
Par ailleurs, Droit pénal des mineurs
Ainsi, Droit pénal de l’informatique
Tout autant, pénal international
Que, Droit pénal des sociétés
En dernier, Le droit pénal de la consommation
Troisièmement, Lexique de droit pénal
Quatrièmement, Principales infractions en droit pénal
Et puis, Procédure pénale
Ensuite, Notions de criminologie
Également, DÉFENSE PÉNALE
Aussi, AUTRES DOMAINES
Enfin, CONTACT

No Comments

Leave a Comment