9:30 - 19:30

Nos heures d'ouverture Lun.- Ven.

01 42 71 51 05

Nos avocats à votre écoute

Facebook

Twitter

Linkedin

Cabinet ACI > Domaines de compétence  > Droit pénal  > Lexique de droit pénal : lettre T

Lexique de droit pénal : lettre T

A B C D E F G-H I J K-L M N O P Q R S T U V W-X-Y-Z

Lexique de droit pénal : lettre T :

T lettre : du lexique de droit pénal du site Cabinet Aci qui rassemble plusieurs expressions. Celles-ci commencent par TÉMOIN, terrorisme,…se poursuit par trafic de stupéfiants et se termine par le mot clé tromperie.

TÉMOIN, TÉMOIGNAGE                                (Lexique de droit pénal : lettre T)

Le témoignage est l’audition d’une personne qui rapporte ce qu’elle a pu percevoir, par l’un de ses cinq sens, à propos des faits qui, dans un procès pénal, font l’objet des poursuites. La notion de droits de la défense s’oppose à ce qu’un prévenu, effectif ou virtuel, puisse être entendu comme témoin.

TÉMOIN ASSISTE

Le témoin assisté est une personne qui est citée comme témoin, mais qui a été nommément visée, soit par le réquisitoire introductif, soit par la plainte de la personne qui se présente comme victime. Comme elle fait figure de suspect, le législateur lui a reconnu le droit de demander à n’être entendue qu’en présence de son avocat (art. 113-1 C.pr.pén.).

TENTATIVE

Le principe de la légalité criminelle prescrit aux juridictions répressives de ne qualifier infraction les faits reprochés que s’ils réunissent tous les éléments figurant dans l’incrimination légale, y compris l’atteinte à l’intérêt protégé. De la sorte, celui qui ne va pas jusqu’au bout de son activité n’encourt normalement aucune peine.
Mais il est des intérêts protégés si cruciaux que les pouvoirs publics ne sauraient laisser celui qui a entrepris de commettre une infraction aller jusqu’au bout de son Iter criminis et faire une victime.
Accomplissement d’un Commencement d’exécution. Un agent entre dans la phase de la tentative lorsque, en ayant terminé avec les actes préparatoires, il accomplit un acte qui tend directement à la commission de l’infraction et manifeste l’intention de la perpétrer.

Absence de Désistement volontaire.

Pendant la phase de la tentative, quoiqu’il y ait encore absence d’acte effectivement dommageable, on présume que l’agent ira jusqu’au bout de son action. Mais il apparaît à l’évidence que cette présomption fragilise d’éventuelles poursuites. C’est pourquoi le législateur précise qu’un commencement d’exécution est réduit à néant si son auteur renonce spontanément à aller au terme de son activité criminelle. Au surplus cette faveur présente un but préventif, puisqu’elle permet d’éviter que certaines tentatives n’aboutissent.
De manière générale, la tentative s’avère punie de la peine attachée à l’infraction consommée.

TERRORISME                                          (Lexique de droit pénal : lettre T)

Le terrorisme se manifeste par des actes de violence aveugle, qui se trouvent commis dans le cadre d’une entreprise ordinairement collective, et qui ont pour but d’imposer la volonté de ses auteurs en faisant régner un climat de peur, d’angoisse, d’effroi dans la population.
Dès lors qu’il met en péril la paix sociale, le terrorisme doit être réprimé sévèrement et rapidement. C’est pourquoi le Code pénal (art. 421-1 et s.) et le Code de procédure pénale (art. 706-16 et s.) y consacrent chacun un Titre complet. En procédure pénale, les actes de terrorisme connaissent un régime dérogatoire, notamment quant à la durée de la garde à vue.

TORTURES

L’acte de torture consiste en une violence grave infligée à une personne, et ce dans le but exprès de lui causer des souffrances.
La commission d’actes de torture s’avère notamment réprimée par les art. 222-1 et s. du Code pénal

TOURISME SEXUEL                                  (Lexique de droit pénal : lettre T)

Le tourisme sexuel consiste, pour une personne, à se rendre dans certains pays afin d’avoir des relations sexuelles, avec des mineurs notamment, sachant que la législation et / ou l’application des lois dans le dit pays sont moins strict.

TRAFIC DE STUPÉFIANTS

Ce sont les art. 222-34 et s. C.pén. qui répriment en France le trafic de Stupéfiants. Sur le plan international, le principal texte est la Convention de Vienne du 19 décembre 1988 qui donne à la notion de trafic un domaine particulièrement étendu qui couvre toute la chaîne de la production à l’acquisition en passant par le transport

TRAFIC D’INFLUENCE                                (Lexique de droit pénal : lettre T )

Le trafic d’influence consiste dans le fait, pour un agent public, de solliciter ou d’agréer des dons, présents ou avantages pour abuser de son influence réelle ou supposée en vue de faire obtenir d’une autorité publique une décision favorable à l’intéressé. On distingue le trafic d’influence passif, émanant de l’agent public (art.432-11 C.pén., ancien art. 178), et le trafic d’influence actif, provoqué par un simple particulier (art.433-1 C.pén., et 179 ancien). Ces textes édictent un Délit formel, constitué par la simple sollicitation

TRAITE DES ÊTRES HUMAINS

La traite des êtres humains consiste à voir en ceux-ci de simples marchandises, et à en faire commerce. Il s’agit d’une forme particulière de trafic.
La dignité de la personne humaine se situant au premier rang des intérêts que le législateur a le devoir de protéger, une loi du 18 mars 2003 a heureusement incriminé de manière générale la traite des êtres humains. Ses dispositions figurent aux art. 225-4-1 et s. du Code pénal.

TRANSACTION   (T lettre)

Transiger c’est conclure une convention aux termes de laquelle chaque partie à un litige, dans le but d’y mettre fin, renonce à certaines de ses prétentions et voit accueillir certaines des siennes.

TRANSFÈREMENT

Le fait de transférer une personne d’un lieu de détention dans un autre.
TRANSPORT SUR LES LIEUX
Dès lors que l’acte reproché à un prévenu doit être examiné à la lumière des circonstances de lieu et de temps dans lesquelles il a été commis, il importe que le dossier de la procédure comporte un état des lieux du crime dressé au plutôt. C’est pourquoi, la police judiciaire, le juge d’instruction, voire la juridiction de jugement dans certains cas délicats, ont le devoir de se rendre sur la scène du crime et de dresser procès-verbal de leurs constatations.

TRAVAIL D’INTÉRÊT GÉNÉRAL

Le « travail d’intérêt général » (TIG) est une sanction pénale pouvant être prononcée, soit à titre principal, soit à titre complémentaire, soit à titre de sursis probatoire (art. 131-8 C.pén.). Elle consiste en une activité non rémunérée effectuée au profit d’une collectivité publique ou d’une association agréée.

TROMPERIE

Proche de la Fraude et constitutive d’un Mensonge, lorsqu’elle porte sur des points essentiels la tromperie va, de la réticence ou de la dissimulation, jusqu’aux Manœuvres frauduleuses déjà caractéristiques de l’Escroquerie.

Contactez un avocat                 (Lexique de droit pénal : lettre T)

Pour votre défense :

Avocat pénaliste Paris

pénaliste avocat tromperie

avocat spécialiste travail d’intérêt général

cabinet d’avocat spécialisé traite des êtres humains

avocat spécialisé trafic d’influence

avocat spécialiste affaire torture

spécialiste drogue

avocat drogues illicites

avocat drogues illégales

spécialisé drogues

avocat drogue

avocat drogues au volant

meilleur avocat pour trafic de stupéfiants

avocat spécialiste stupéfiant paris

avocat pour affaire de stupéfiant

spécialiste affaire de drogue

avocat pour affaire de drogue

avocat pour affaire de stupéfiants

convocation au tribunal pour détention de stupéfiant

avocat conduite sous stupéfiant

meilleur avocat de paris stupéfiants

avocat pénaliste stupéfiants paris

du cabinet Aci assurera efficacement votre défense.
Il vous appartient de prendre l’initiative en l’appelant au téléphone ou bien en envoyant un mail.
Quelle que soit votre situation : victime ou auteur de l’infraction,
nos avocats vous accompagnent et assurent votre défense durant la phase d’enquête (garde à vue) ;
d’instruction (juge d’instruction, chambre de l’instruction) ; devant la chambre de jugement et enfin,
pendant la phase judiciaire (après le procès, auprès de l’administration pénitentiaire par exemple).

Cabinet d’avocats pénalistes parisiens     (Lexique de droit pénal : lettre T)

Adresse : 55, rue de Turbigo
75003 PARIS
Tél : 01.42.71.51.05
Fax : 01.42.71.66.80
E-mail : contact@cabinetaci.com
Catégories
Premièrement, LE CABINET
En premier lieu, Rôle de l’avocat pénaliste  (Lexique de droit pénal : lettre T)
En second lieu, Droit pénal (Lexique de droit pénal : lettre T)
Tout d’abord, pénal général (Lexique de droit pénal : lettre T)
Ensuite, Droit pénal spécial : les infractions du code pénal
Puis, pénal des affaires (Lexique de droit pénal : lettre T)
Aussi, Droit pénal fiscal (Lexique de droit pénal : lettre T)
Également, Droit pénal de l’urbanisme  (Lexique de droit pénal : lettre T)
De même, Le droit pénal douanier (Lexique de droit pénal : lettre T)
Et aussi, Droit pénal de la presse (Lexique de droit pénal : lettre T)

                 Et ensuite,  (Lexique de droit pénal : lettre T)

pénal des nuisances
Et plus, pénal routier infractions
Après, Droit pénal du travail
Davantage encore, Droit pénal de l’environnement
Surtout, pénal de la famille
Par ailleurs, Droit pénal des mineurs
Ainsi, Droit pénal de l’informatique
Tout autant, pénal international
Que, Droit pénal des sociétés
En dernier, Le droit pénal de la consommation
Troisièmement, Lexique de droit pénal
Quatrièmement, Principales infractions en droit pénal
Et puis, Procédure pénale
Ensuite, Notions de criminologie
Également, DÉFENSE PÉNALE
Aussi, AUTRES DOMAINES
Enfin, CONTACT.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.