9:30 - 19:30

Nos heures d'ouverture Lun.- Ven.

01 42 71 51 05

Nos avocats à votre écoute

Facebook

Twitter

Linkedin

Cabinet ACI > Domaines de compétence  > Droit pénal  > Lexique de droit pénal : Lettre J

Lexique de droit pénal : Lettre J

A B C D E F G-H I J K-L M N O P Q R S T U V W-X-Y-Z

Lexique de droit pénal : Lettre J
J lettre alphabétique dans le lexique de droit pénal du site cabinet Aci, toute une série d’expressions qui commencent par Jour amende, ..se poursuit  par juge d’instruction et se terminent par Jury

JOUR AMENDE

C’est une sanction pécuniaire définie par le code pénal. Elle n’est prévue que pour les personnes physiques majeures qui ont commis un délit passible d’emprisonnement.
Le juge fixe le chiffre quotidien de l’amende (300 euros maximum) et le multiplie par le nombres de jours-amendes (360 maximum). Le condamné doit alors s’acquitter de la somme à l’expiration du délai correspondant aux jours amende. A défaut, une procédure administrative est mise en place. L’incarcération intervient en cas de non paiement.

JUGE DE L’ACTION EST LE JUGE DE L’EXCEPTION

Cette règle énoncée par l’article 384 du C.P.P permet au juge pénal de connaître d’une infraction donnée, mais aussi des questions civiles ou administratives qu’elle pose. Néanmoins, si cette question est difficile à résoudre, le tribunal répressif doit surseoir à statuer et renvoyer les parties devant la juridiction compétente pour juger de l’exception : c’est le mécanisme de l’exception préjudicielle.

JUGE DE L’APPLICATION DES PEINES                      (Lexique de droit pénal : Lettre J)

C’est un magistrat du siège désigné par décret après avis du Conseil Supérieur de la Magistrature.
En premier lieu, il a des pouvoirs importants en matières de peines privatives ou non de liberté. Il travaille en liaison avec la commission de l’application des peines qu’il préside et les services pénitentiaires d’insertion et de probation.
En second lieu, il détermine pour chaque condamné les principales modalités du traitement pénitentiaire : placement en extérieur, la semi liberté, les réductions ou fractionnements de peine, les autorisations de sortie sous escorte, les permissions de sortir, les placements en liberté conditionnelle ou encore le placement sous surveillance électronique.

Les décisions du Juge d’application des peines sont des mesures d’administration judiciaire

et sont donc insusceptibles de recours. La seule possibilité de recours est ouverte au Procureur de la République devant le Tribunal Correctionnel statuant en chambre du conseil.
Depuis le 15 juin 2000, le juge d’application des peines dispose de pouvoirs juridictionnels, tel que la possibilité de délivrer des mandats d’arrêt ou des mandat d’amener (en cas de non respect des obligations lui incombant lorsqu’il a bénéficier des mesures mentionnées ci-dessus).

JUGE DES ENFANTS

C’est le juge du tribunal de grande instance dans le ressort duquel siège le tribunal pour enfant. C’est une juridiction d’exception.
Il est compétent pour juger des contraventions de 5ème classe et des délits commis par les mineurs. Mais aussi Il peut instruire l’affaire et la juger, ce qui est une exception au principe de séparation de l’instruction et du jugement. De même il peut aussi choisir de renvoyer devant le tribunal pour enfant.
Il ne peut prononcer que des mesures d’éducation, de surveillance ou de placement dans un internat.

LE JUGE D’INSTRUCTION (V/ Instruction).                            (Lexique de droit pénal : Lettre J)

LE JUGE DE LA LIBERTÉ ET DE LA DÉTENTION

Tout d’abord, il est compétent pour prendre les décisions de placement en détention provisoire et de prolongation de la mesure.
Ensuite, il statue sur les demandes de mise en liberté formées par le détenu.
Et il peut ordonner la révocation du contrôle judiciaire et le placement en détention provisoire d’une personne mise en examen.
Il est saisi par ordonnance motivée du juge d’instruction qui lui transmet le dossier avec les réquisitions du parquet.

JUGE DES RÉFÉRÉS

Le Président du Tribunal de Grande Instance, et éventuellement le Président de la Cour d’appel, peut être directement saisi dans les cas d’urgence ; il rend alors une ordonnance qui revêt un caractère provisoire, mais qui est d’application immédiate. Sa compétence est exceptionnelle en matière pénale ; elle comporte cependant l’injonction de mettre fin à une infraction en cours, ou la conservation d’une preuve qui risque de disparaître dans les heures qui suivent.

JUGEMENT PAR DÉFAUT

Le prévenu a été cité régulièrement, mais ayant une excuse valable, n’a pas comparu devant la juridiction. Cela concerne aussi les prévenus cités à domicile, à mairie ou à parquet qui n’ont pas eu connaissance de la citation.
Dans ces hypothèses, le jugement rendu est dit jugement par défaut. La voie de recours contre ces jugements est l’opposition (v/ Opposition).

JUGEMENT RÉPUTÉ CONTRADICTOIRE                          (Lexique de droit pénal : Lettre J)

C’est un jugement rendu dans les circonstances suivantes :
– D’abord, le prévenu passible d’un emprisonnement inférieur à deux ans ou d’une amende a demandé au Président du tribunal a être jugé en son absence et le tribunal a estimé que sa comparution n’était pas nécessaire.
– Puis, le prévenu régulièrement cité à personne ne comparait pas et ne justifie pas d’une excuse valable.
– Aussi, le prévenu n’a pas été cité à personne mais a eu connaissance de la citation le concernant, et de décide de ne pas comparaître.
Ce jugement a les mêmes effets qu’un jugement classique. La voie de recours possible est l’appel.

JURY

Le jury est l’un des deux éléments composant la cour d’Assises. Sa fonction est de décider de la culpabilité d’un individu et de la peine. Lorsque la Cour statue en première ressort, elle comporte 9 jurés, 12 lorsque elle statue en appel.
Le principe de désignation des jurés est celui du tirage au sort sur les listes électorales.

Contactez un avocat                      (Lexique de droit pénal : Lettre J)

Pour votre défense :

avocat droit pénal paris 3
avocat droit pénal paris 3eme arrondissement
meilleur avocat droit pénal paris
cabinet avocat droit pénal paris
avocat spécialiste droit pénal paris
cabinet d’avocat droit pénal paris
cabinet d’avocat droit pénal international paris
avocat en droit pénal à paris
cabinet d’avocat droit pénal des affaires paris
avocat en droit pénal paris
avocat en droit pénal sur paris
pénaliste paris
avocat pénaliste droit pénal paris

cabinet d’avocats pénalistes droit pénal paris

avocat droit pénal paris
avocat droit pénal des affaires paris
meilleur avocat droit pénal paris
cabinet d’avocat droit pénal paris
avocat spécialiste droit penal paris
avocat spécialisé droit pénal paris
cabinet avocat droit pénal paris
avocat en droit pénal paris
avocat droit penal routier paris
cabinet avocat droit pénal des affaires paris
avocat droit pénal de la famille paris
avocat droit pénal international paris
cabinet d’avocat pénaliste paris
avocat droit pénal paris 3
avocat droit pénal paris 3eme arrondissement
cabinet d’avocat droit pénal des affaires paris
avocat en droit pénal sur paris
cabinet d’avocat droit pénal pari
avocat en droit pénal à paris
avocat spécialisé en droit pénal paris
cabinet d’avocat droit pénal international paris

du cabinet Aci assurera efficacement votre défense.
Il vous appartient de prendre l’initiative en l’appelant au téléphone ou bien en envoyant un mail.
Quelle que soit votre situation : victime ou auteur de l’infraction,
nos avocats vous accompagnent et assurent votre défense durant la phase d’enquête (garde à vue) ;
d’instruction (juge d’instruction, chambre de l’instruction) ; devant la chambre de jugement et enfin,
pendant la phase judiciaire (après le procès, auprès de l’administration pénitentiaire par exemple).

Cabinet d’avocats pénalistes parisiens          (Lexique de droit pénal : Lettre J)

Adresse : 55, rue de Turbigo
75003 PARIS
Tél : 01.42.71.51.05
Fax : 01.42.71.66.80
E-mail : contact@cabinetaci.com
Catégories
LE CABINET  (Lexique de droit pénal : Lettre J)
SPÉCIALISTE DROIT PÉNAL  (Lexique de droit pénal : Lettre J)
En premier lieu, Rôle de l’avocat pénaliste  (Lexique de droit pénal : Lettre J)
En second lieu, Droit pénal (Lexique de droit pénal : Lettre J)
Tout d’abord, pénal général (Lexique de droit pénal : Lettre J)
Ensuite, Droit pénal spécial : les infractions du code pénal
Puis, pénal des affaires (Lexique de droit pénal : Lettre J)
Aussi, Droit pénal fiscal (Lexique de droit pénal : Lettre J)
Egalement, Droit pénal de l’urbanisme
De même, Le droit pénal douanier

Et ensuite,

pénal des nuisances
Et plus, pénal routier infractions
Après, Droit pénal du travail
Davantage encore, Droit pénal de l’environnement
Surtout, pénal de la famille
Par ailleurs, Droit pénal des mineurs
Ainsi, Droit pénal de l’informatique
Tout autant, pénal international
Que, Droit pénal des sociétés
En dernier, Le droit pénal de la consommation 
Lexique de droit pénal
Principales infractions en droit pénal
Procédure pénale
Notions de criminologie
DÉFENSE PÉNALE
AUTRES DOMAINES
CONTACT.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.