9:30 - 19:30

Nos heures d'ouverture Lun.- Ven.

01 42 71 51 05

Nos avocats à votre écoute

Facebook

Twitter

Linkedin

Impôts infractions communes

Impôts infractions communes

Impôts infractions communes :

I.)  Premièrement, la fourniture de renseignements inexacts :     

Et d’abord, l’article 1741-3° du Code général des impôts incrimine le fait pour une personne de fournir volontairement des informations
inexactes en vue d’obtenir certains agréments.

II.)  Deuxièmement, le non respect des règles de paiement :            (Impôts infractions communes )

L’article 1749 du Code général des impôts incrimine le fait de ne pas respecter les dispositions de l’article 1649 quater B
du code général des impôts qui imposent des règles concernant le paiement de certaines opérations.
Cette infraction est punie d’une amende de 15 000 euros. Celle-ci incombe pour moitié au particulier non commerçant
qui a effectué le règlement et au vendeur de bien ou au prestataire de services qui l’a accepté. Ils sont solidairement
tenus du paiement de cette amende.

III.) Troisièmement, les atteintes au secret :   (Impôts infractions communes )

L’article 1753 bis A du Code général des impôts incrimine le fait pour une personne qui lors d’une des actions mentionnées
tendant à obtenir une condamnation pécuniaire aura, en dehors de la procédure relative à l’action considérée, publié ou divulgué
tout ou partie des renseignements figurant dans des documents d’ordre fiscal versés aux débats, ou fait usage desdits
renseignements sans se voir légalement autorisée.
Cette infraction sera punie de six mois de prison et d’une amende de 6 000 euros.
L’article 1753 bis B du Code général des impôts réprime les atteintes au secret professionnel. Les sanctions encourues
sont de 45000 euros d’amende et d’un an de prison.

Contactez un avocat  Impôts infractions communes

Pour votre défense : 

avocat impôts

déclaration impôts avocat

déduction frais avocat impôts

avocat impôt sur le revenu

avocat pour les impôts

impôts honoraires avocat

avocat impôt sur les sociétés

l’impôt avocat

avocat spécialiste impôts

frais avocat impôts

avocat spécialisé impôts

avocat fiscaliste impôts

honoraires avocat déductible impôts

avocat spécialiste des impôts

frais avocat et impôts

honoraires avocat et impôts

du cabinet Aci assurera efficacement votre défense.

Il vous appartient de prendre l’initiative en l’appelant au téléphone

(Tel 0142715105), ou bien en envoyant un mail. (contact@cabinetaci.com)

Quelle que soit votre situation : victime ou auteur d’infraction,

nos avocats vous accompagnent et assurent votre défense

durant la phase d’enquête (garde à vue) ; d’instruction (juge d’instruction,

chambre de l’instruction) ; devant la chambre de jugement

et enfin, pendant la phase judiciaire (après le procès,

auprès de l’administration pénitentiaire par exemple).

 Cabinet d’avocats pénalistes parisiens

Adresse : 55, rue de Turbigo
75003 PARIS
Tél : 01.42.71.51.05
Fax : 01.42.71.66.80
E-mail : contact@cabinetaci.com
Catégories
Premièrement, LE CABINET
En premier lieu, Rôle de l’avocat pénaliste (Impôts infractions communes)
En second lieu, Droit pénal (Impôts infractions communes)
Tout d’abord, pénal général (Impôts infractions communes)
Ensuite, Droit pénal spécial : les infractions du code pénal
Puis, pénal des affaires (Impôts infractions communes)
Aussi, Droit pénal fiscal
Également, Droit pénal de l’urbanisme
De même, Le droit pénal douanier
Et aussi, Droit pénal de la presse

                 Et ensuite,  

pénal des nuisances
Et plus, pénal routier infractions
Après, Droit pénal du travail
Davantage encore, Droit pénal de l’environnement
Surtout, pénal de la famille
Par ailleurs, Droit pénal des mineurs
Ainsi, Droit pénal de l’informatique
Tout autant, pénal international
Que, Droit pénal des sociétés
En dernier, Le droit pénal de la consommation
Troisièmement, Lexique de droit pénal
Quatrièmement, Principales infractions en droit pénal
Et puis, Procédure pénale
Ensuite, Notions de criminologie
Également, DÉFENSE PÉNALE
Aussi, AUTRES DOMAINES
Enfin, CONTACT.