9:30 - 19:30

Nos heures d'ouverture Lun.- Ven.

01 42 71 51 05

Nos avocats à votre écoute

Facebook

Twitter

Linkedin

Légitime défense des biens

Légitime défense des biens

Légitime défense des biens :

 L’alinéa 2nd de l’article 122-5 du Code pénal consacre la légitime défense des biens, comme suit :
« N’est pas pénalement responsable la personne qui, pour interrompre l’exécution d’un crime ou d’un délit contre un bien, accomplit un acte de défense, autre qu’un homicide volontaire, lorsque cet acte est strictement nécessaire au but poursuivi dès lors que les moyens employés sont proportionnés à la gravité de l’infraction ».
De même qu’en matière de légitime défense des personnes, la légitime défense des biens suppose une attaque et une riposte concomitantes et la réunion de plusieurs conditions qui leurs sont propres.  

I.)  —  les conditions relatives à l’attaque de la légitime défense des biens

En matière de légitime défense des biens, on  retrouve seulement la condition tenant à l’objet de l’agression. Cependant, toute forme d’atteinte aux biens ne fait pas bénéficier son auteur du fait justificatif de la légitime défense. Elle doit viser à interrompre l’exécution d’un crime ou d’un délit contre un bien, les contraventions (dégradations légères) exclues. Par exemple : la légitime défense exclut qu’une personne riposte par des violences à un coup de pied donné par un individu contre la carrosserie de sa voiture (Toulouse, 24 janv.2002, Droit pénal 2002, n° 52).
Étudions à présent les conditions relatives à la riposte.  (Légitime défense des biens)

II.)  —  les conditions relatives à la riposte de la légitime défense des biens 

 La riposte nécessite la réunion de 3 conditions :    (Légitime défense des biens)

1ère condition : la défense doit viser à interrompre l’exécution d’une infraction dirigée contre un bien

« pour interrompre l’exécution d’un crime ou d’un délit contre un bien ». Cela signifie que la riposte doit intervenir lorsque l’infraction est en cours d’exécution et non après, une fois entièrement consommée.

2ème condition : la riposte doit être strictement nécessaire pour interrompre l’exécution de l’infraction,

c’est-à-dire qu’il doit s’agir de l’unique moyen d’interrompre l’infraction.
On note encore une différence avec la légitime défense des personnes de par l’adverbe « strictement ».
Par exemple : il faut avoir procéder à des sommations avant de recourir à la riposte,
tels que : tirer en l’air dans un premier temps, installer des panneaux signalant la présence de pièges, car elles peuvent éviter toute violence inutile (par des sommations un cambrioleur peut par exemple décider de se rendre).    (Légitime défense des biens)

3ème condition : les moyens de défense employés doivent demeurer proportionnés à la gravité de l’infraction.

Comme en matière de légitime défense des personnes, il s’agit d’apprécier la proportionnalité attaque / riposte. Néanmoins, en matière de légitime défense des biens, l’article précise qu’une riposte consistant dans un homicide volontaire ne peut faire bénéficier son auteur de la légitime défense, quelle que soit la valeur du bien protégé. En effet, la défense d’un bien ne saurait justifier que l’on porte atteinte à la vie d’une personne.    (Légitime défense des biens)
Après avoir envisagé les conditions de la légitime défense, il convient de se demander comment rapporter la preuve de ce fait justificatif ?

CONTACTEZ UN AVOCAT  Légitime défense des biens 

POUR VOTRE DÉFENSE :    Légitime défense des biens 

égitime défense code pénal

la légitime défense

légitime défense preemptive

légitime défense différée

la légitime défense différée

légitime défense agression verbale

légitime défense arme à feu

historique légitime défense

avocat légitime défense

la légitime défense droit pénal

légitime défense à son domicile

légitime défense bagarre

présomption de légitime défense

légitime défense d’autrui

légitime défense et homicide involontaire

avocat pénaliste légitime defense

légitime défense état de nécessité

légitime défense éléments constitutifs

comparaison légitime défense et état de nécessité      Légitime défense des biens

légitime défense force de l’ordre

légitime défense homicide

origine légitime défense

légitime défense immédiate proportionnée

légitime défense infraction involontaire

pénaliste légitime défense

légitime défense individuelle ou collective

légitime défense irresponsabilité pénale

avocat spécialisé légitime défense

légitime défense jusqu’où peut-on aller pour se défendre

légitime défense justice

qualification légitime défense

légitime défense définition juridique

légitime défense mort

avocat spécialiste légitime défense

légitime défense mineur

légitime défense menace

cabinet d’avocats légitime défense

légitime défense morale

légitime défense nuit

droit légitime défense

légitime défense notion

légitime défense ONU

défense ordre de la loi

origine légitime défense

légitime défense peine

légitime défense pour autrui

droit légitime défense

légitime défense prison

légitime défense proportionnalité

qualification légitime défense

légitime défense riposte proportionnée                          Légitime défense des biens

légitime défense riposte

la légitime défense droit pénal

légitime défense relaxe

légitime défense reconnue

citation droit légitime défense

légitime défense sur mineur

légitime défense d’un bien

du cabinet Aci assurera efficacement votre défense.

Il vous appartient de prendre l’initiative en l’appelant au téléphone ou bien en envoyant un mail.

Quelle que soit votre situation : auteur, co-auteur, complice, receleur ou victime d’infractions,

nos avocats vous accompagnent et assurent votre défense durant la phase d’enquête (garde à vue) ;

d’instruction (juge d’instruction, chambre de l’instruction) ; devant la chambre de jugement

et enfin, pendant la phase judiciaire (après le procès, auprès de l’administration pénitentiaire par exemple).

Cabinet d’avocats pénalistes parisiens

Adresse : 55, rue de Turbigo
75003 PARIS
Tél : 01.42.71.51.05
Fax : 01.42.71.66.80
E-mail : contact@cabinetaci.com
Catégories
Premièrement, LE CABINET
Deuxièmement, SPÉCIALISTE DROIT PÉNAL
En premier lieu, Rôle de l’avocat pénaliste  (Légitime défense des biens)
En second lieu, Droit pénal
Tout d’abord, pénal général
Ensuite, Droit pénal spécial : les infractions du code pénal
Puis, pénal des affaires
Aussi, Droit pénal fiscal
Également, Droit pénal de l’urbanisme 
De même, Le droit pénal douanier
Et aussi, Droit pénal de la presse

Et ensuite,    

pénal des nuisances
Et plus, pénal routier infractions
Après, Droit pénal du travail
Davantage encore, Droit pénal de l’environnement
Surtout, pénal de la famille
Par ailleurs, Droit pénal des mineurs
Ainsi, Droit pénal de l’informatique
Tout autant, pénal international
Que, Droit pénal des sociétés
En dernier, Le droit pénal de la consommation
Troisièmement, Lexique de droit pénal
Quatrièmement, Principales infractions en droit pénal
Et puis, Procédure pénale
Ensuite, Notions de criminologie
Également, DÉFENSE PÉNALE
Aussi, AUTRES DOMAINES
Enfin, CONTACT.

No Comments

Leave a Comment