9:30 - 19:30

Nos heures d'ouverture Lun.- Ven.

01 42 71 51 05

Nos avocats à votre écoute

Facebook

Twitter

Linkedin

Trafics

Trafics :

« La prohibition renforce toujours ce qu’elle interdit »

Cette citation de Spinoza est remarquable de vérité, puisque l’on constate au cours de l’histoire

que dès qu’une chose est interdite, il se crée automatiquement un marché parallèle afin d’en

permettre l’acquisition pour ceux qui souhaiteraient braver la loi.

Aujourd’hui, ces trafics se multiplient et deviennent de plus en plus complexes, notamment par

leur internationalisation.

On envisage l’étude de certains trafics les plus connus :

les stupéfiants,

les armes,

le trafic d’influence,

la traite des êtres humains,

le trafic de contrefaçon,

et le trafic d’animaux sauvages

I).  —  Les trafics de stupéfiants

Sous l’empire de l’Ancien Droit, n’existait aucune législation spécifique aux stupéfiants.

Ils figuraient dans les lois sur

la pharmacopée et les poisons.

Ce n’est qu’au 20e siècle que les stupéfiants seront abordés de manière autonome.

Aujourd’hui, les trafics de stupéfiants sont réprimés aux articles 222-34 et suivants du Code pénal.

Les stupéfiants se trouvent définis par l’article 222-41 comme toutes les substances ou plantes classées

comme stupéfiants

en application de l’article L 5132-7 du code de la santé publique, ce dernier texte renvoyant à des

classements de ces produits dans des listes effectuées par le pouvoir réglementaire.

On peut noter que les infractions qui sanctionnant des comportements afférents aux stupéfiants

ont des caractéristiques

communes : elles sont toujours intentionnelles et leur tentative demeure toujours réprimée

     A).  —  L’organisation ou la direction d’un groupement de trafic de stupéfiants

L’article 222-34 incrimine le fait de diriger ou d’organiser un groupement ayant pour objet la production,

la fabrication,

l’importation, l’exportation, le transport, la détention, l’offre, la cession, l’acquisition ou l’emploi illicite de

stupéfiants.

Cette infraction requiert l’existence d’un groupement structuré, c’est-à-dire la constitution d’une véritable

entreprise

établie au service du crime, comportant des dirigeants et des subordonnés faisant fonctionner l’organisation.

L’élément matériel se réalise pour celui qui dans une position de direction d’organisation, de commandement de

l’organisation criminelle.

Il s’agit d’un crime puni de la réclusion criminelle à perpétuité ainsi qu’une amende de 7 500 000 euros.

     B).  —  La production ou la fabrication de stupéfiants.  (Trafics)

L’article 222-35 érige en crime le fait de produire ou de fabriquer des stupéfiants.

Par exemple, le chimiste qui parvient à créer des drogues synthétiques ou celui qui cultive des plants

de cannabis commettent cette infraction.

En effet, la Cour de cassation dans un arrêt du 9 mars 1992 a affirmé qu’il importait peu que celui

qui fait pousser du chanvre pour en extraire la substance illicite ne le fasse que pour sa consommation

personnelle.

Cette infraction se réprime de 20 ans de réclusion et 7 500 000 euros d’amende, voire 30 ans

lorsqu’elle se réalise en bande organisée.

      C).  —  L’importation et l’exportation de stupéfiants

L’article 222-36 incrimine le fait d’importer ou d’exporter des stupéfiants.

Ainsi a-t-on à faire à deux délits distincts qui supposent que la drogue entre ou sort du territoire français.

L’infraction se trouve alors réprimée de 10 ans d’emprisonnement et 7 500 000 euros.

Toutefois, si elle s’avère commise en bande organisée, la peine est portée à 30 ans de réclusion

criminelle et le montant de l’amende est identique.

      D).  —  Le commerce de « gros »          (Trafics)

L’article 222-37 alinéa 1er, réprime six comportements différents qui consistent en différents

maillons de la chaîne du trafic de stupéfiants.

Ces six comportements sont le transport, la détention, l’offre, la cession, l’acquisition ou l’emploi

illicite de stupéfiants.

Chacun de ces comportements est puni de dix ans d’emprisonnement et de 7 500 000 euros. 

     E).  —  Le commerce de détail

L’article 222-39 incrimine la cession ou l’offre illicite de stupéfiants à une personne en vue de

sa consommation personnelle.

Ainsi la vente onéreuse ou le don de drogues caractérisent l’infraction.

L’infraction est punie de 5 ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende.

     F).  —  Le cas de l’usage de stupéfiants

En soi, l’usage de stupéfiants ne fait pas partie des trafics de stupéfiants.

En effet, même si les trafics n’existent que pour le satisfaire, le consommateur n’intervient qu’en bout

de chaîne dont il constitue l’issue terminale du produit.

Ce comportement n’est pas sanctionné par le Code pénal, mais par le code de la santé publique

à l’alinéa 1 de l’article 3421-1.

La simple consommation de drogue est un petit délit puni d’un an d’emprisonnement et de 3750 euros

d’amende.

     G).  —  Le problème du concours d’infractions              (Trafics)

Certains de ces comportements peuvent entrer en conflit avec le délit d’usage de stupéfiants.

En effet pour consommer, il faut nécessairement détenir.

Pour résoudre la difficulté, la Cour de cassation décide qu’un prévenu ne saurait être condamné

des chefs des deux infractions sans caractériser des faits de détention indépendants de la consommation

personnelle du prévenu.

Ainsi l’accusé qui ne détient que les drogues qu’il consomme ne peut être condamné que pour usage.

En revanche, si les expertises toxicologiques révèlent que le prévenu détient des drogues de natures

différentes que celles qu’il consomme, il pourra être poursuivi pour détention et usage de stupéfiant.

     H).  —  Le fait de faciliter l’usage de stupéfiants : infraction périphérique aux

trafics de stupéfiants

L’alinéa 2 de l’article 222-37 réprime trois sortes de comportements :

1).  —  En premier lieu, le fait de faciliter, par quelque moyen que ce soit, l’usage illicite de stupéfiants.

Par exemple,

– Le fait de se faire délivrer des stupéfiants au moyen d’ordonnances fictives ou de complaisances.

– Le fait de délivrer des stupéfiants sur la présentation de telles prescriptions en connaissant leur

caractère fictif ou complaisant.

2).  —  Cette infraction est punie de 10 ans d’emprisonnement et de 7 500 000 euros d’amende.

II).  —  Le trafic d’armes    (Trafics)

Si le trafic d’armes est réprimé depuis longtemps, il était disséminé dans une multitude de corpus

législatifs différents.

**  Aujourd’hui, certains se situent dans le Code pénal aux articles 222-52 à 222-67 et les plus

courants sont sanctionnés par le code de la sécurité intérieure.

Ainsi l’article 222-52 du Code pénal réprime le fait d’acquérir, de détenir ou de céder des matériels

de guerre, armes, éléments d’armes ou munitions relevant des catégories A et B.

Par exemple, des canons, lance-roquettes, mines, kalachnikovs, tasers avec décharge électrique à distance.

Ce trafic est en principe puni de 5 ans de prison et de 75 000 euros d’amende.

Ces peines peuvent être portées à 10 ans d’emprisonnement et 500 000 euros d’amende lorsque

l’infraction est commise par au moins deux personnes agissantes en qualité d’auteur ou de complice.

**  Ensuite, l’article 222-53 sanctionne le fait de détenir un dépôt d’armes ou de munitions des

catégories A et B.

Il est puni de 5 ans d’emprisonnement et de 75 000 euros, peine qui peut être également aggravée.

III).  —  Le trafic d’influence    (Trafics)

Les éléments constitutifs du trafic d’influence 

     A).  —  Le comportement de l’auteur

Bâti sur le modèle de la corruption, le trafic d’influence connaît également deux facettes passive et active,

indépendantes l’une de l’autre :

a).  – Le trafic d’influence passif consiste à « solliciter ou agréer », ici c’est la personne influente qui

exige ou accepte de pervertir sa fonction.

b).  – Le trafic d’influence actif consiste à « proposer » ou à « céder », ici c’est la personne qui veut

être avantagée sans droits qui commet l’infraction.

     B).  —  Les moyens employés

Du côté, du solliciteur, sa proposition pour obtenir illicitement une faveur, le trafic d’influence se réalise

par le biais d’offres, de promesses, de dons, de présents ou encore par des avantages quelconques.

     C).  —  L’abus d’une influence

Ici l’auteur rémunère une personne qui n’a pas de pouvoir direct, mais qui possède un « réseau.

Il demande alors à celui d’abuser de son influence auprès d’une administration ou d’une autorité

auquel il n’appartient pas.

Il est intéressant de noter que comparé au solliciteur, les moyens du sollicité sont plus larges.

Par exemple, il peut utiliser ses liens familiaux, son réseau professionnel, sa position.

Ainsi la chambre criminelle de la Cour de cassation dans un arrêt du 7 juin 2000 a considéré que constitue

un trafic d’influence, le fait pour un interprète turc inscrit sur les listes de la Cour d’appel de Paris d’avoir

abusé de son influence pour obtenir la libération d’un ressortissant turc.

Toutefois, l’utilisation d’une influence sans contrepartie est admise, c’est ce qu’on appelle “le piston”. 

     D).  —  Les buts du trafic d’influence

En échange des fonds ou avantages qu’il a versés, le solliciteur souhaite obtenir quelque chose de clair,

mentionné par les textes.

En effet, la proposition est effectuée “en vue de faire obtenir des distinctions, des emplois, des marchés

ou toute autre décision favorable”. 

La répression du trafic d’influence

Elle dépend de la qualité des auteurs, soit qu’ils appartiennent à la sphère publique (fonctionnaires, élus, etc.),

soit qu’ils ne soient que des particuliers.

Ainsi le trafic d’influence est puni de 10 ans d’emprisonnement et de 1 000 000 euros d’amende lorsqu’il

est commis passivement par des personnes exerçant une fonction publique, chargée d’une mission de

service public ou investie d’un mandat électif public.

La sanction s’avère semblable à l’encontre des particuliers qui tentent d’obtenir l’influence de ces mêmes

fonctionnaires ou élus.

En revanche, lorsque l’infraction est commise par des particuliers entre eux, elle est réprimée de 5 ans de

prison et 500 000 euros d’amende.

 IV).  —  La traite des êtres humains       (Trafics)

     A).  —  Les éléments constitutifs

La traite des êtres humains est le fait de recruter une personne, de la transporter, de la transférer,

de l’héberger ou de l’accueillir à des fins d’exploitation dans l’une des quatre circonstances suivantes soit :

1). — avec l’emploi de menaces, de contrainte, de violence ou de manœuvres dolosives visant la victime

ou ses proches,

2). —  par un ascendant ou une personne ayant autorité sur la victime

3). —  par abus d’une victime vulnérable

4). —  en échange ou par l’octroi d’une rémunération ou de tout autre avantage ou d’une promesse de

rémunération ou d’avantage.

     B).  —  La notion d’exploitation a été définie par l’article 225-4-1.

C’est le fait de mettre la victime à sa disposition ou celle d’un tiers, même inconnu, afin :

1).  —  soit de permettre la commission contre la victime des infractions de proxénétisme d’agression

ou d’atteintes sexuelles, de réduction en esclavage, de soumission à du travail ou à des services forcés,

de réduction en servitude, de prélèvement de l’un de ses organes, d’exploitation de la mendicité, de

conditions de travail ou d’hébergement contraires à sa dignité.

2).  —  soit de contraindre la victime à commettre tout crime ou délit.

     C).  —  La répression 

Cette infraction est réprimée de 7 ans d’emprisonnement et de 150 000 euros d’amende.

Cette peine peut s’aggraver lorsqu’elle est commise par plusieurs auteurs, si les victimes sont venues

de l’étranger au territoire de la République, en cas d’utilisation d’un réseau de communication électronique,

lorsque l’infraction est commise avec violences.

Les peines sont alors portées à 10 ans d’emprisonnement et de 1 500 000 euros d’amende, voire 15 ans

de réclusion criminelle en cas de pluralité de circonstances aggravantes.

V).  —  Le trafic de contrefaçon        (Trafics)

On rappelle que la contrefaçon est un délit qui consiste à porter de manière illégitime et trompeuse, au droit

de la propriété intellectuelle.

C’est-à-dire que l’on considère qu’il y a contrefaçon lorsqu’une personne utilise, reproduit ou imite un produit

ou certaines de ses caractéristiques sans en avoir le droit.

     A).  —  Ce délit est évoqué à l’alinéa 1 de l’article L 335-2 du Code de la propriété

            intellectuelle :

“Toute édition d’écrits, de composition musicale, de dessin, de peinture ou de toute autre production, imprimée

ou gravée en entier ou en partie, au mépris des lois et règlements relatifs à la propriété des auteurs, est une

contrefaçon et toute contrefaçon est un délit”.

L’alinéa 3 de l’article L 335-2 réprime également “le débit, l’exportation, l’importation, le transbordement

ou la détention aux fins précitées des ouvrages contrefaisants”.

     B).  —  Répression

L’auteur de trafic de contrefaçon encourt 3 ans d’emprisonnement et 300 000 euros d’amende.

Toutefois lorsque l’infraction a été commise en bande organisée, les peines sont portées à 7 ans

d’emprisonnement et à 750 000 euros d’amende. 

VI).  —  Le trafic d’animaux sauvages   (Trafics)

D’après plusieurs organisations intergouvernementales et associations, il s’agirait du troisième

plus gros trafic illégal

mondial derrière le trafic de drogues et d’armes, et même quatrième, après celui des êtres humains.

La vente d’animaux sauvages et de végétaux est réglementée par la Convention sur le commerce

international des espèces de faunes de flore sauvages menacées d’extinction signé le 3 mars 1973

à Washington.

Le but de cet accord est de s’assurer que le commerce international des espèces inscrites dans ses textes ainsi que

des parties et produits qui en sont issus (par exemple, les défenses d’éléphant) ne nuit pas à leurs

conservations.

Ainsi elle surveille, régule ou interdit le trafic des espèces dont la situation est critique ou qui risque

de le devenir, si des actions ne sont pas prises.

En France, deux réformes du 8 août 2016 et du 24 juillet 2019 sont venues réprimer à l’article L 415-3

du code de l’environnement, le fait de perturber la conservation d’espèces animales non domestiques.

Cet acte est sanctionné de 3 ans d’emprisonnement et 150 000 euros d’amende.

VII).  —  Contacter un avocat         (Trafics)

Pour votre défense

avocat pénaliste 92

cabinet avocat trafics*

Avocat trafics*

pénaliste paris trafics*

avocat spécialiste délit trafics*

cabinet d’avocat spécialisé délit trafics*

avocat spécialisé délit trafics*

avocat spécialiste délit trafics*

spécialiste délit trafics*

avocat pénaliste trafics*

avocat droit pénal trafics*                                             d’abord, (trafics*)

spécialisé délit trafics*

avocat paris trafics*

cabinet avocats trafics*

meilleur avocat pour trafics*

avocat spécialiste trafics* paris

avocat pour affaire de trafics*

spécialiste affaire de trafics*

avocat pour affaire trafics*

avocat affaire  paris

convocation au tribunal pour trafics*

avocat conduite trafics*

meilleur avocat de paris trafics*

avocat pénaliste trafics* paris

avocat contre trafics*                                                          puis, (trafics*)

pénaliste paris trafics*

avocat contre trafics*

avocat droit pénal trafics*

cabinet pénalistes paris trafics*

question avocat trafics*

avocat enquête trafics*

pénaliste paris trafics*

avocat trafics*

avocat trafics* au travail

droit d’alerte trafics*

avocat trafics* criminel

droit d’alerte et trafics*

avocat trafics* fonction publique

avocat atteinte agression internet

droit contre le délit trafics*

avocat trafics* au travail

droit contre trafics*

avocat harcèlement morale famille

cabinet d’avocats trafics*

avocat trafics* fonction publique paris

avocat trafics* paris                                                                  ensuite, (trafics*)

droit au travail trafics*

avocat harcèlement téléphonique

délit pénal trafics*

avocat paris trafics*

avocat pour trafics*

délit trafics*

avocat spécialisé dans délit trafics*

délit trafics*

avocat spécialisé dans trafics*

délit général trafics*

avocat spécialisé pour défendre l’infraction trafics*

délit de harcèlement téléphonique                                                              aussi, (trafics*)

délit de harcèlement moral prescription

avocat spécialisé délit trafics*

avocat spécialiste défense délit trafics*

pénaliste trafics*

avocat spécialiste trafics*

avocat spécialiste harcèlement moral travail paris

cabinet avocat trafics*

prescription trafics*

trafics* délit code pénal

trafics* et droit pénal

avocat spécialiste trafics*

trafics* en droit pénal

trafics* droit pénal                                                        également, (trafics*)

pénaliste avocat pais trafics*

trafics* droit français

droit et agression

trafics* délit sur plainte

droit femme contre trafics*

droit trafics*

trafics* délit pénal

droit trafics* au travail

trafics* délit ou crime

trafics* délit loi

droit trafics*

trafics* définition

trafics* définition en droit

droit pénal trafics*                                                    de même, (trafics*)

droit et trafics*

meilleur avocat pour trafics*

prescription trafics*

prescription délit trafics*

quel avocat choisir pour une défense sur le trafics*

quel avocat pour défendre trafics*

avocat trafics* cabinet d’avocats

pénaliste avocat trafics*

avocat spécialisé dans défense de trafics*

cabinet Aci trafics*

avocat paris trafics*

cabinet d’avocat trafics*

avocat contre trafics*

cabinet avocat trafics*

avocat pénal trafics*

avocat spécialiste affaires de trafics*

trafics* et moral cabinet d’avocat

avocat pour trafics*

cabinet avocats pénaliste trafics*

avocat spécialisé en trafics*

222-52 code pénal

article 225-1 à 4 du code pénal

article 225-12-4 du code pénal

222-52 du code pénal

225-4-1

trafic* d’armes salaire

article 225

225-4-1 cpp

225-4-1 du code pénal

trafic* d’armes provenance

trafic* d’armes sahel

225-4-1 pénal

a corruption et le trafic* d’influence

trafic* d’armes monde

trafic* d’armes peine encourue

affaires pénales

art 222-52 code pénal                                               d’abord, (Trafics)

trafic* d’armes gang

trafic* d’armes illégales

art 225-12-4

art 225-4-1 code pénal

trafic* d’arme en France

trafic* d’armes définition

art 225-4-1 cpp

art 225-4-1 du code pénal

trafic* d’armes international

trafic* d’armes internet

art 225-4-1 du cpp

art 225-4-10 cpp

trafic* d’armes par pays

trafic* d’armes paris

art l 5132 7 du code de la santé publique

art. l. 335-2 du code de la propriété intellectuelle

trafic* d’armes documentaire

trafic* d’armes financement

article 222

article 222-16-2

trafic* d’armes banlieue

trafic* d’armes criminalité organisée

article 222-38

article 222-4

trafic* d’armes code pénal

trafic* d’armes crime

article 222-41

article 222-41 code pénal

trafic* d’armes

trafic* d’armes au sahel

article 222-41 du code pénal

article 222-46

trafic* d’influence

trafic* d’arme

article 222-5

article 222-52

trafic* clandestin

trafic* d’armes

article 222-52 code pénal

article 222-52 du code pénal

trafic* d’armes valeur

trafic* de cigarettes code pénal

article 225-1 à 225-4 du code du travail

article 225-1 à 225-4 du code pénal

trafic* de persane pénal

trafic* de stups code pénal

article 225-1 à 225-4 du code pénal affichage obligatoire

article 225-3

trafic* de drogues sentence

trafic* de migrants code pénal

article 225-3-1

article 225-4

trafic* de drogues présentation

trafic* de drogues prévention                                  puis, (Trafics)

article 225-4-1

article 225-4-1 code pénal

trafic* de drogues paris

trafic* de drogues peine

article 225-4-1 cpp

article 225-4-1 du code pénal

trafic* de drogue jugement

trafic* de drogue juridique

article 225-4-10

article 225-4-10 du code pénal

trafic* de drogues policier

trafic* de drogues sanctions

article 225-7

article code pénal trafic* de drogue

trafic* de drogues conséquence

trafic* de stupéfiant

article code pénal trafic* de stupéfiants

article l 335-2 code de la propriété intellectuelle

trafic* de drogue quel tribunal

trafic* de drogue quelle peine                                     ensuite, (Trafics)

article l 335-2 du code de la propriété intellectuelle

article l 335-3 du code de la propriété intellectuelle

trafic* de drogue pénal

trafic* de drogue que faire

article l 415-3 du code de l’environnement

article l 5132-7 du code de la santé publique

trafic* de drogue peine

trafic* de drogue traite des êtres humains

article l. 335-2 du code de la propriété intellectuelle

article l. 335-3 du code de la propriété intellectuelle

trafic* de drogue droit pénal

trafic* de drogue en France

article l. 415-3 du code de l’environnement

article l.335-2 du code de la propriété intellectuelle

trafic* de drogue délit ou crime

trafic* de drogue justice

article l.415-3

article l.415-3 code environnement

trafic* de drogue paris

trafic* de drogues

article l.415-3 du code de l’environnement

article sur le trafic* d’êtres humains

trafic* de drogue article code pénal

trafic* de drogue code pénal

article trafic* d’êtres humains

articles 225-4-1 à 225-25

trafic* de drogue à Créteil

trafic* de drogue Créteil

articles l. 335-2 et suivants du code de la propriété intellectuelle

avocat au pénal

avocat code pénal

trafic* d’armes sanction

trafic* d’armes statistique

avocat dans le pénal

avocat de droit pénal

trafic* de stupéfiant article                              mais, (Trafics)

trafic* de stupéfiant article code pénal

avocat droit criminel

avocat droit pénal

trafic* d’être humain prix

trafic* d’êtres humains

avocat droit pénal des affaires

avocat droit pénal du travail

trafic* d’être humain peine

trafic* d’être humain pot de miel

avocat du droit pénal

avocat en droit criminel

trafic* d’être humain camion

trafic* d’être humain dans le monde

avocat en droit pénal

avocat en pénal

trafic* d’être humain 2020

trafic* d’être humain article

avocat pénal

avocat pénal des affaires

trafic* de stupéfiants pénal

trafic* de traite d’êtres humains

avocat pénaliste

avocat penaliste célèbre

trafic* de stupéfiants éléments constitutifs

trafic* de véhicule code pénal

avocat penaliste français

avocat portable pénal

trafic* de stupéfiants crime ou délit

trafic* d’être humain femme

avocat spécialisé droit pénal

avocat spécialisé en droit pénal

trafic* de stupéfiants article code pénal

trafic* de stupéfiants code pénal

avocat spécialisé pénal

avocats pénalistes

trafic* de stupéfiant France

trafic* de stupéfiant international

blanchiment trafic* de stupéfiants code pénal

blog avocat pénaliste

cabinet avocat droit pénal

cabinet droit pénal

trafic* de stupéfiant délit ou crime

trafic* de stupéfiant droit pénal

cabinet droit pénal des affaires

c’est quoi le trafic* d’influence

civil et pénal

civil ou pénal

trafic* de stupéfiant code pénal

pénaliste spécialiste trafics

trafic* de stupéfiant crime ou délit

trafic* de stupéfiant code de procédure pénale

civil pénal

classement des trafic*s illégaux

Cod pénal trafic* de droguerie

code civil code pénal                                        alors, (Trafics)

trafic* d’êtres humains en France

trafic* d’êtres humains

code de droit pénal

trafic* d’influence corruption différence

trafic* d’influence d’agent public étranger

code droit pénal

trafic* d’influence corruption active

trafic* d’influence corruption définition

code pénal

trafic* d’influence code criminel

trafic* d’influence code pénal

code pénal des mineurs

trafic* d’influence actif

trafic* d’influence actif code pénal

code pénal français

code pénal français 2019

trafic* d’êtres humains travail forcé

trafic* d’êtres humains victimes

code pénal France

trafic* d’êtres humains définition

trafic* d’êtres humains définition simple

code pénal mineur

trafic* d’êtres humains signification

trafic* d’êtres humains travail

code pénal pour mineur

trafic* d’êtres humains mesures

trafic* d’êtres humains pays

code pénal trafic* d’armes

trafic* d’êtres humains information

trafic* d’êtres humains juridique

code pénal trafic* de stupéfiant

code pénal trafic* de stupéfiants

trafic* d’êtres humains code pénal

trafic* d’êtres humains France

code pénal trafic* d’influence

code pénal trafic* stupéfiants

trafic* d’humains

trafic* d’influence

code pénal usage de stupéfiants

comment fonctionne le trafic* d’influence

trafic* d’influence élément matériel

trafic* d’influence France

comment lutter contre le trafic* d’influence en milieu scolaire

trafic* d’influences

trafic* d’organe code pénal                                    car, (Trafics)

conclusion sur le trafic* d’influence en milieu scolaire

trafic* d’influence risques

trafic* d’influence secteur privé

consommation de stupéfiant code pénal

trafic* d’influence rap

trafic* d’influence recherche

contrefaçon à la douane

trafic* d’influence Légifrance

trafic* d’influence loi sapin 2

contrefaçon à l’identique

trafic* d’influence pénal

trafic* d’influence privé

contrefaçon à l’importation

trafic* d’influence ministre

trafic* d’influence origine

contrefaçon article

contrefaçon base de données

trafic* d’influence passif

trafic* d’influence passif code pénal

contrefaçon bijoux

trafic* d’influence maire

trafic* d’influence marché public

contrefaçon billet

trafic* d’influence genre

trafic* d’influence groupe

contrefaçon brevet

trafic* d’influence international

trafic* d’influence jurisprudence

contrefaçon c’est interdit

trafic* d’influence et corruption

trafic* d’influence exemple

contrefaçon cigarette

trafic* d’influence éléments constitutifs

trafic* d’influence élu

contrefaçon code de la propriété intellectuelle

trafic* d’influence définition

trafic* d’influence droit pénal                                        après, (Trafics)

contrefaçon code pénal

trafic* d’influence d’agent public étranger code pénal

contrefaçon vêtement

définition de trafic* d’influence

définition du trafic* d’influence

contrefaçon vêtement de marque

définition trafic* d’influence code pénal

définition trafic* droit pénal

contrefaçon vin

droit correctionnel

droit criminel

contrefaçon voiture

contrefaçons

corruption et le trafic* d’influence

corruption et trafic* d’influence code pénal

définition de trafic* d’êtres humains

définition trafic* d’influence

délit de trafic* d’influence

délit de traite d’êtres humains

dénoncer un trafic* de drogue

dénoncer un trafic* de drogue anonymement

détention de stupéfiant code pénal

détention et usage de stupéfiant code pénal

différents trafic*s illégaux

droit civil droit pénal

droit civil et pénal

l 415-3 du code de l’environnement

l 5132-7 code de la santé publique

droit pénal trafic* d’êtres humains

droit procédure pénale

exemple de traite d’êtres humains

exemple trafic* d’influence

France trafic* de drogue

grand avocat pénaliste

l 335-2 et suivants du code de la propriété intellectuelle

l 415-3 code de l’environnement

grands avocats pénalistes

grands avocats pénalistes français

infraction trafic* d’influence

infraction traite des êtres humains

jurisprudence traite des êtres humains

l 225-4-1 code pénal

l 335-2 code de la propriété intellectuelle

droit pénal environnement                                              (Trafics)

droit pénal et droit civil
  1. 335-2 du code de la propriété intellectuelle
  2. 335-2 et suivants du code de la propriété intellectuelle

droit pénal trafic* de stupéfiants

  1. 335-2-1 du code de la propriété intellectuelle
  2. 415-3 du code de l’environnement

droit pénal spécial

  1. 5132-7 du code de la santé publique

l.335-2 du code de la propriété intellectuelle

droit pénal social

l.335-2 et suivants du code de la propriété intellectuelle

l.415-3 code de l’environnement

droit pénal international et des affaires

l.415-3 code environnement

l.415-3 du code de l’environnement

droit des victimes dans le procès pénal

la contrefaçon

la contrefaçon c’est quoi

droit pénal privé

la contrefaçon dans le monde

la contrefaçon de marque

droit pénal routier

la contrefaçon définition

la contrefaçon en France

droit pénal international des affaires

la contrefaçon est au choix de la victime une sanction

la contrefaçon est un délit

droit pénal mineur                                                            (Trafics)

la contrefaçon est un délit douanier

la contrefaçon s’apprécie par les ressemblances

droit pénal général et pouvoirs policiers

la traite d’êtres humains

la traite d’êtres humains définition

droit pénal français

l’article 225-4-1 du code pénal

l’article 225-4-10 du code pénal

le trafic* d’armes de stupéfiants

le trafic* d’armes en France

l’article l. 335-2 du code de la propriété intellectuelle

l’article l. 415-3 du code de l’environnement

le trafic* d’armes

le trafic* d’armes dans le monde

l’article l. 5132-7 du code de la santé publique

le droit pénal

le droit pénal des affaires

droit criminel et pénal

cabinet d’avocats pénalistes paris

droit de la défense en procédure pénale droit criminel avocat

droit de procédure pénale=

le droit pénal des mineurs

le droit pénal international

droit pénal droit privé

le droit pénal spécial

le groupe en droit pénal

droit pénal des sociétés

le mineur en droit pénal

le pénal

droit pénal des mineurs

le trafic* d’armes illicites

le trafic* de drogues définition

droit pénal accessoire

le trafic* de drogues en France

le trafic* de drogues illicites

droit pénal des affaires

le trafic* de stupéfiants

le trafic* d’être humain en Europe                                            (Trafics)

droit pénal bancaire

le trafic* d’êtres humains

le trafic* d’influence

droit pénal comparé

le trafic* d’influence c’est quoi

le trafic* d’influence code pénal

droit pénal de la presse

le trafic* d’influence dans pour le bonheur des miens

le trafic* d’influence de corruption

droit pénal avocat

le trafic* d’influence définition

le trafic* d’influence en droit pénal des affaires

droit pénal

le trafic* d’influence en milieu scolaire

le trafic* d’influence en milieu scolaire pour le bonheur des miens

les causes du trafic* d’influence en milieu scolaire

les différents trafic*s illégaux

pénaliste

les grands arrêts du droit pénal général

les impacts du trafic* d’influence en milieu scolaire

liste des trafic*s illégaux

loi

loi contre le trafic* d’influence

lutte contre le trafic* d’armes

lutte contre le trafic* d’êtres humains

mafia trafic* d’être humain

meilleur avocat penaliste

meilleurs avocats pénalistes

nom des traite d’êtres humains

organisation trafic* de drogue

paris trafic* de drogue

pénal civil

pénal des affaires

droit criminel et pénal

droit de la défense en procédure pénale

pénal et civil                                                                  (Trafics)

pénal ou civil

penaliste

pénalistes

pénaux

pour trafic* d’êtres humains

prescription trafic* d’influence

procédure pénale approfondie

procédure pénale française

que veut dire le trafic* d’influence

que veut dire trafic* d’êtres humains

procédure pénale trafic* de stupéfiants

que signifie la traite d’êtres humains

que signifie le trafic* d’influence

qu’est-ce que le trafic* d’influence

qu’est-ce que le trafic* d’influence

reportage trafic* d’être humain

réunion code pénal

sanction pénale trafic* de drogue

sanction trafic* d’influence                                      (Trafics)

spécialiste du droit pénal

stupéfiant code pénal

système pénal

texte article 225-1 à 225-4 du code pénal

contrefaçon délit

pénaliste avocat paris

contrefaçon douane

contrefaçon équivalence trafic* d’organes êtres humains

trafic* drogue code pénal

contrefaçon usage dans la vie des affaires

contrefaçon usage personnel

trafic* droit pénal

trafic* illégal

contrefaçon site internet

contrefaçon tribunal compétent

trafic* illégal animaux

trafic* illégal d’animaux

contrefaçon quel tribunal

contrefaçon qui contacter

trafic* illégal dans le monde

trafic* illégal d’armes

contrefaçon ou falsification de chèque

contrefaçon parfum

trafic* illégal de stupéfiants

trafic* illégal des déchets

contrefaçon peine

contrefaçon que dit la loi

trafic* illégal des espèces sauvages

trafic* illégal des médicaments

contrefaçon luxe

contrefaçon maillot de foot

trafic* illégal d’espèces menacées

trafic* illégal espèces sauvages

contrefaçon que veut dire

contrefaçon risques

trafic* illicite                                                              (Trafics)

contrefaçon musique

contrefaçon nom de domaine

trafic* pénal 2020

trafic* pénal bébé

contrefaçon marque de luxe

contrefaçon médicament

trafic* pénal code pénal

trafic* pénal code pénal blanchiment

contrefaçon logiciel

contrefaçon loi

trafic* pénal code pénal code de procédure

trafic* pénal code pénal de cigare trafic* d’organes êtres humains

contrefaçon ou acheter

contrefaçon site

trafic* drogue code pénal

trafic* droit pénal

contrefaçon oeuvre d’art

trafic* illégal

trafic* illégal animaux

contrefaçon marque

trafic* illégal d’animaux

trafic* illégal dans le monde

contrefaçon montre

trafic* illégal d’armes

trafic* illégal de stupéfiants

contrefaçon juridiction compétente

trafic* illégal des déchets

trafic* illégal des espèces sauvages                                          (Trafics)

contrefaçon juridique

trafic* illégal des médicaments

trafic* illégal d’espèces menacées

contrefaçon d’un site web

trafic* illégal espèces sauvages

trafic* illicite

contrefaçon imitation

contrefaçon internet

trafic* pénal

trafic* pénal 2020

contrefaçon illégale

trafic* pénal bébé

avocat droit pénal

trafic* pénal code pénal

trafic* pénal code pénal blanchiment

contrefaçon France

trafic* pénal code pénal code de procédure

trafic* pénal code pénal de cigarettes

avocat pénaliste paris

trafic* pénal code pénal de procédure

contrefaçon évasion fiscale

trafic* pénal code pénal de stupéfiant

avocat spécialiste droit pénal

trafic* pénal code pénal d’influence

trafic* pénal code pénal en ligne

contrefaçon d’un site internet

contrefaçon éléments constitutifs

trafic* pénal code pénal force

trafic* pénal code pénal de procédure

contrefaçon définition

contrefaçon définition juridique

trafic* pénal code pénal de stupéfiant

trafic* pénal code pénal d’influence

contrefaçon conditions

contrefaçon de marque par imitation

trafic* pénal code pénal en ligne

traite des êtres humains                                              (Trafics)

trafic*s illicites définition

trafic*s info

traite des êtres humains code pénal

trafic*s illégaux

trafic*s illégaux animaux en danger

traite des êtres humains

trafic* stupéfiants code pénal

trafic*s

traite des êtres humains code pénal

trafic* stupéfiant code pénal

trafic* stupéfiants

traite des êtres humains cour d’appel

trafic* pénal que faire

trafic* pénal routier

traite des êtres humains définition

trafic* pénal paris

trafic* pénal usine

traite d’être humain

trafic* pénal janvier 2020

trafic* pénal jurisprudence

traite d’être humain actu

trafic* pénal homme

trafic* pénal ile de France

traite d’être humain code pénal

trafic* pénal harcèlement

trafic* pénal international

traite d’être humain condamnation

trafic* pénal Onisep                                      (Trafics)

trafic* pénal web

traite d’être humain témoignage

trafic* pénal code pénal force

trafic* pénal en France

traite d’êtres humains

trafic* pénal en ligne

trafic* pénal France

traite d’êtres humains définition

trafic* pénal code pénal d’influence

trafic* pénal code pénal en ligne

traite d’êtres humains

trafic* pénal code pénal de procédure

trafic* pénal code pénal de stupéfiant

traite d’êtres humains définition

trafic* pénal code pénal code de procédure

trafic* pénal code pénal de cigarettes

traite d’êtres humains en France

trafic* pénal code pénal

trafic* pénal code pénal blanchiment

traite d’êtres humains Europe

trafic* pénal général

trafic* pénal grossesse

traite d’êtres humains exemple

trafic* illicite

trafic* pénal

traite d’êtres humains France

trafic* illégal espèces sauvages

trafic* pénal 2020

traite d’êtres humains origine

trafic* illégal des médicaments

trafic* illégal d’espèces menacées

traite et trafic* d’êtres humains

trafic* illégal des espèces sauvages

trafic* pénal bébé

un trafic* d’armes

trafic* illégal d’armes

trafic* illégal de stupéfiants                                  (Trafics)

un trafic* de drogue

trafic* illégal dans le monde

trafic* illégal des déchets

une traite d’être humain

trafic* illégal animaux

trafic* illégal d’animaux

usage de produits stupéfiants code pénal

trafic* drogue code pénal

trafic* droit pénal

usage de stupéfiant code pénal

trafic* pénal code pénal stupéfiants

trafic* pénal code pénal travail

usage de stupéfiants

trafic* pénal code pénal numérique

trafic* pénal code pénal obligatoire

usage de stupéfiants code pénal

trafic* pénal code pénal validité trafic* d’organes êtres humains

trafic* illégal

usage illicite de stupéfiants code pénal                              (Trafics)

trafic* pénal code pénal procédure

trafic* pénal code pénal spécial infractions du code

usage stupéfiant code pénal

trafic* pénal code pénal négligent homicide

trafic* pénal code pénal Onisep

usage stupéfiants code pénal

trafic* pénal code pénal négligence

trafic* pénal code pénal négligence définition

vendeur contrefaçon

trafic* pénal code pénal homme

trafic* pénal code pénal humain

vente de contrefaçon

trafic* pénal code pénal historique

trafic* pénal code pénal jurisprudence

vente de stupéfiant code pénal

trafic* pénal code pénal français

trafic* pénal code pénal France

victimes de la traite d’êtres humains

trafic* pénal code pénal force

trafic* pénal code pénal harcèlement

à cause de cela,

à cause de,

ainsi,

à nouveau,

à partir de là,

Ainsi,

Alors que,

Alors,

Après cela,

Après que,

Aussi,

bien que,

car,

Cependant,

c’est ainsi que,

c’est pour cela que,                                                    (Trafics)

par ailleurs,

c’est pourquoi,

Considérons,

Contraste,

D’autant plus,

d’après,

de ce fait,

de façon,

manière que,                                      (Trafics)

De la même manière,

De même,

enfin,

de nouveau

de plus,

en dernier lieu,

De plus,

de sorte que,

deuxièmement,

Donc,

en ce qui concerne,

En conclusion,

par ailleurs,

En conséquence,

En dernier lieu,

dommage encore,

En fait,

puis,

En outre,

finalement,

en particulier,

En premier lieu,

finalement,

En revanche,

En somme,

encore une fois,

Enfin,

ensuite,                                                      (Trafics)

étant donné que,

Finalement,

grâce à,

il est question de,

de même,

Il s’agit de,

il y a aussi,

Mais,

Malgré cela,

Malgré tout,

Néanmoins,

Outre cela,

Par ailleurs ,

Par conséquent,

et aussi,

Par contre,

par exemple,

évidemment,                                                      (Trafics)

Par la suite,

par rapport à,

parce que,

plus précisément,

plus tard,

Pour commencer,

Pour conclure,

Pourtant,

Premièrement,

Prenons le cas de,

Puis,

puisque,

Qui plus est,

Selon,

Suivant,

Tandis que,

touchant à,                                              (Trafics)

Tout d’abord,

Toutefois,

troisièmement

et ensuite,

Une fois de plus,

et puis,

et aussi,

à cause de cela,

à cause de,

ainsi,

à nouveau,

à partir de là,

Ainsi,

Alors que,

Alors,

Après cela,

Après que,

Aussi,

bien que,

car,

Cependant,

c’est ainsi que,

c’est pour cela que,

par ailleurs,

c’est pourquoi,

Considérons,

Contraste,                                              (Trafics)

D’autant plus,

d’après,

de ce fait,

de façon,

manière que,

De la même manière,

De même,

enfin,

de nouveau

de plus,

en dernier lieu,

De plus,

de sorte que,

deuxièmement,

Donc,

en ce qui concerne,

En conclusion,

par ailleurs,

En conséquence,

En dernier lieu,

dommage encore,

En fait,

puis,

En outre,

finalement,

en particulier,

En premier lieu,

finalement,                                                    (Trafics)

En revanche,

En somme,

encore une fois,

Enfin,

ensuite,

étant donné que,

Finalement,

grâce à,

il est question de,

de même,

Il s’agit de,

il y a aussi,

Mais,

Malgré cela,

Malgré tout,

Néanmoins,

Outre cela,

Par ailleurs ,                                                    (Trafics)

Par conséquent,

et aussi,

Par contre,

par exemple,

évidemment,

Par la suite,

par rapport à,

parce que,

plus précisément,

plus tard,

Pour commencer,

Pour conclure,

Pourtant,

Premièrement,

Prenons le cas de,

Puis,

puisque,

Qui plus est,

Selon,                                                    (Trafics)

Suivant,

Tandis que,

touchant à,

Tout d’abord,

Toutefois,

troisièmement

et ensuite,

Une fois de plus,

et puis,

et aussi,

à cause de cela,

à cause de,

ainsi,

à nouveau,

à partir de là,

Ainsi,

Alors que,

Alors,

Après cela,

Après que,

Aussi,

bien que,

car,

Cependant,

c’est ainsi que,

c’est pour cela que,

par ailleurs,

c’est pourquoi,

Considérons,

Contraste,

D’autant plus,

d’après,

de ce fait,

de façon,

manière que,

De la même manière,

De même,                                                          (Trafics)

enfin,

de nouveau

de plus,

en dernier lieu,

De plus,

de sorte que,

deuxièmement,

Donc,

en ce qui concerne,

En conclusion,

par ailleurs,

En conséquence,

En dernier lieu,

dommage encore,

En fait,

puis,

En outre,

finalement,

en particulier,

En premier lieu,

finalement,

En revanche,

En somme,

encore une fois,

Enfin,

ensuite,

étant donné que,                                            (Trafics)

Finalement,

grâce à,

il est question de,

de même,

Il s’agit de,

il y a aussi,

Mais,

Malgré cela,

Malgré tout,

Néanmoins,

Outre cela,

Par ailleurs ,

Par conséquent,

et aussi,

Par contre,

par exemple,

évidemment,

Par la suite,

par rapport à,

parce que,

plus précisément,

plus tard,

Pour commencer,

Pour conclure,

Pourtant,

Premièrement,

Prenons le cas de,

Puis,

puisque,

Qui plus est,

Selon,

Suivant,

Tandis que,

touchant à,

Tout d’abord,

Toutefois,

troisièmement                                                  (Trafics)

et ensuite,

Une fois de plus,

et puis,

et aussi,

à cause de cela,

à cause de,

ainsi,

à nouveau,

à partir de là,

Ainsi,

Alors que,

Alors,

Après cela,

Après que,

Aussi,

bien que,

car,

Cependant,

c’est ainsi que,

c’est pour cela que,

par ailleurs,

c’est pourquoi,

Considérons,

Contraste,

D’autant plus,

d’après,

de ce fait,                                              (Trafics)

de façon,

manière que,

De la même manière,

De même,

enfin,

de nouveau

de plus,

en dernier lieu,

De plus,

de sorte que,

deuxièmement,

Donc,

en ce qui concerne,

En conclusion,

par ailleurs,

En conséquence,

En dernier lieu,

dommage encore,

En fait,

puis,

En outre,

finalement,

en particulier,

En premier lieu,

finalement,

En revanche,

En somme,                                          (Trafics)

encore une fois,

Enfin,

ensuite,

étant donné que,

Finalement,

grâce à,

il est question de,

de même,

Il s’agit de,                                                (Trafics)

il y a aussi,

Mais,

Malgré cela,

Malgré tout,

Néanmoins,

Outre cela,

Par ailleurs ,

Par conséquent,

et aussi,

Par contre,

par exemple,

évidemment,

Par la suite,

par rapport à,

parce que,

plus précisément,

plus tard,

Pour commencer,

Pour conclure,                                              (Trafics)

Pourtant,

Premièrement,

Prenons le cas de,

Puis,

puisque,

Qui plus est,

Selon,

Suivant,

Tandis que,

touchant à,

Tout d’abord,

Toutefois,

troisièmement                                          (Trafics)

et ensuite,

Une fois de plus,

et puis,

et aussi,

victimes traite d’êtres humains

du cabinet Aci assurera efficacement votre défense.

Il vous appartient de prendre l’initiative en l’appelant au téléphone ou bien en envoyant un mail.

Quelle que soit votre situation : auteur, co-auteur, complice, receleur ou victime d’infractions,

nos avocats vous accompagnent et assurent votre défense durant la phase d’enquête (garde à vue) ;

d’instruction (juge d’instruction, chambre de l’instruction) ; devant la chambre de jugement et enfin,

pendant la phase judiciaire (après le procès, auprès de l’administration pénitentiaire par exemple).

VIII).  —  Les domaines d’intervention du cabinet Aci  (Trafics)

Cabinet d’avocats pénalistes parisiens 

D’abord, Adresse : 55, rue de Turbigo

75003 PARIS

Puis, Tél : 01.42.71.51.05

Ensuite, Fax : 01.42.71.66.80

Engagement, E-mail : contact@cabinetaci.com

Enfin, Catégories

Premièrement, LE CABINET

En premier lieu, Rôle de l’avocat pénaliste   (Trafics)

En somme, Droit pénal  (Trafics)

Tout d’abord, pénal général (Trafics)

Après cela, Droit pénal spécial : les infractions du code pénal  (Trafics)

Puis, pénal des affaires (Trafics)

Aussi, Droit pénal fiscal (Trafics)

Malgré tout, Droit pénal de l’urbanisme  (Trafics)

De même, Le droit pénal douanier (Trafics)

En outre, Droit pénal de la presse  (Trafics)

                 Et ensuite,  (Trafics)

pénal des nuisances   (Trafics)

Donc, pénal routier infractions   (Trafics)

Outre cela, Droit pénal du travail (Trafics)

Malgré tout, Droit pénal de l’environnement    (Trafics)

Cependant, pénal de la famille (Trafics)

En outre, Droit pénal des mineurs (Trafics)

Ainsi, Droit pénal de l’informatique  (Trafics)

En fait, pénal international  (Trafics)

Tandis que, Droit pénal des sociétés (Trafics)

Néanmoins, Le droit pénal de la consommation (Trafics)

Toutefois, Lexique de droit pénal  (Trafics)

Alors, Principales infractions en droit péna (Trafics)

Puis, Procédure pénale    (Trafics)

Pourtant, Notions de criminologie

En revanche, DÉFENSE PÉNALE

Aussi, AUTRES DOMAINES

Enfin, CONTACT.