9:30 - 19:30

Nos heures d'ouverture Lun.- Ven.

01 42 71 51 05

Nos avocats à votre écoute

Facebook

Twitter

Linkedin

Cabinet ACI > Domaines de compétence  > Droit pénal  > L’espionnage en droit pénal

L’espionnage en droit pénal

L’espionnage en droit pénal

L’espionnage constitue une atteinte à l’intimité de la vie privée. Ces atteintes sont prévues

articles 226-1 et suivants du Code pénal.

L’espionnage est prévu par l’article 226-1 du Code pénal. Il prévoit notamment trois types

d’espionnage : l’espionnage auditif, l’espionnage visuel et l’espionnage par géolocalisation.

I).  —  L’élément matériel de l’espionnage

(L’espionnage en droit pénal)

     A).  —  L’acte d’espionnage

          a).  —  l’espionnage auditif  Selon l’article 226-1 du Code pénal,

nécessite tout d’abord un procédé technique. Le simple fait d’écouter aux portes ne peut pas

caractériser l’infraction.

Il faut que ce procédé permette, alternativement ou cumulativement, la captation, l’enregistrement

ou la transmission de la parole d’autrui. On constate ici que l’on exclue l’enregistrement personnel,

l’enregistrement de bruits, de sons ou encore de musique.

Cette parole doit ensuite être privée. De plus, elle peut être privée, car cette parole a été prononcée

dans un lieu privé. Par conséquent, elle est présumée privée, même si cette parole peut être entendue

de l’extérieur. Ex. : fenêtres ouvertes.

Cette parole peut également être qualifiée de privée et avoir été prononcée dans un lieu public.

Ex. : conversation dans un restaurant.

De plus, les paroles à caractère sexuel sont toujours des paroles privées.

L’article 226-2-1 du Code pénal prévoit une circonstance aggravante pour les paroles ou les images

à caractère sexuel, prises dans un lieu public ou privé.

          b).  —  L’espionnage visuel nécessite également l’emploi d’un procédé technique.

Le simple voyeurisme n’entre pas dans le champ d’application de l’article 226-1 du Code pénal.

Ce procédé technique doit permettre la fixation, l’enregistrement ou la transmission de l’image d’autrui.

L’image d’autrui ne renvoie cependant pas à la chose d’autrui. En revanche, la photo d’un cadavre a été

déclarée à plusieurs reprises par la jurisprudence comme l’image d’autrui.

L’image d’autrui doit être prise dans un lieu privé, même si on aperçoit ce lieu depuis l’extérieur.

Le lieu privé est le lieu où l’accès est contrôlé et dans lequel l’accès n’est possible qu’avec l’accord

des occupants.

Un lieu public, comme un restaurant, peut être privatisé. De plus, un lieu privé ne perd pas son caractère

privé uniquement parce que les occupants ont perdu le contrôle de l’accès à ce lieu.

Ainsi, dans le cadre d’un accident de la circulation, une voiture ne perd pas son statut de lieu privé.

L’article 226-2-1 du Code pénal prévoit une peine aggravée pour les images à caractère sexuel, prises

dans un lieu privé ou public.

          c).  —  L’espionnage par géolocalisation, introduit depuis la loi du 30 juillet 2020,

nécessite également un procédé technique, permettant la fixation, l’enregistrement ou la transmission,

en temps réel ou différé, de la localisation d’autrui.

     B).  —  L’absence du consentement de la victime

(L’espionnage en droit pénal)

L’acte d’espionnage n’est incriminé que lorsque la victime n’a pas donné son consentement.

En effet, le Code pénal ne vient pas protéger le caractère secret, mais le contrôle des informations de

la vie privée.

**  L’article 226-1 alinéa 2 du Code pénal prévoit une présomption de consentement.

Cette présomption prévoit trois conditions cumulatives. D’abord, la personne doit avoir connaissance

de l’acte, et pas seulement de la possibilité de celui-ci.

Ensuite, la personne doit être en mesure de s’opposer à l’acte, elle ne doit pas être terrorisée.

Enfin, l’intéressé ne doit pas s’être opposé à l’acte. Cette présomption de consentement ne s’applique

pas à l’espionnage par géolocalisation. Lorsque ces actes sont ceux d’un mineur, le consentement

doit émaner du titulaire de l’autorité parentale.

**  L’article 226-1 du Code pénal dit qu’il faut porter une atteinte volontairement à l’intimité.

Lorsque l’on parle d’atteinte, on parle d’une atteinte formelle.

Cela signifie que tout ce qui est dit chez soi relève de la sphère privée.

II).  —  L’élément moral de l’espionnage

(L’espionnage en droit pénal)

**  L’article 121-3 du Code pénal prévoit que les délits sont intentionnels

sauf quand la loi en dispose autrement.

La connaissance du droit est présumée. La connaissance du fait est d’avoir conscience de l’absence

de consentement de la victime. La volonté du comportement réside dans la volonté de commettre

l’acte d’espionnage. Cela signifie que l’acte ne doit pas avoir été commis par accident.

En effet, l’espionnage est une infraction intentionnelle.

**  L’article 226-22 du Code pénal incrimine également la divulgation de données

à caractère personnel qui a trait à l’intimité de la vie privée lorsqu’elle est commise avec imprudence

ou négligence. Ici, ce n’est pas la collecte d’informations qui est punie, mais la divulgation ou la

transmission à un tiers.

Lorsque la diffusion est accidentelle et porte sur des données confidentielles, on entre dans le champ

d’application des atteintes à l’intimité de la vie privée.

**  Il existe des faits justificatifs dans le cadre de l’espionnage.

Dans le cadre de la loi, une photo prise pour identifier les infractions au Code de la route ne peut entrer

dans le champ d’application de l’article 226-1 du Code pénal.

De plus, certains procès peuvent être filmés pour constituer des archives historiques.

Les prévenus ne peuvent s’y opposer. Le juge d’instruction peut également ordonner la sonorisation

d’un immeuble ou d’un véhicule dans le cadre de l’instruction.

Le consentement de la victime n’est cependant, pas un fait justificatif. En effet, s’il y a consentement

de la victime, l’infraction n’est alors pas caractérisée.

III).  —  La répression de l’espionnage

(L’espionnage en droit pénal)

Selon l’article 226-1 du Code pénal, l’espionnage est puni d’un an d’emprisonnement et de 45 000 €

d’amende pour les personnes physiques. Pour les personnes morales, l’article 226-7 du Code pénal

prévoit que la peine d’amende peut être quintuplée. Il existe deux peines complémentaires, à savoir

l’interdiction de l’activité professionnelle, arrêt pour cinq ans ou arrêt définitif, ainsi que l’affichage

de la décision.

La loi du 30 juillet 2020 a ajouté une circonstance aggravante lorsque l’infraction est commise au sein

d’un couple.

L’espionnage sera donc ici puni de deux ans d’emprisonnement et de 60 000 € d’amende.

Il existe également la circonstance aggravante, prévue à l’article 226-2-1 du Code pénal :

lorsque l’image ou le son revêt un caractère sexuel, l’infraction sera punie de deux ans d’emprisonnement

et de 60 000 € d’amende.

La tentative d’espionnage est incriminée à l’article 226-5 du Code pénal.

IV).  —  La particularité de l’espionnage sexuel

(L’espionnage en droit pénal) 

L’article 226-3-1 du Code pénal réprime l’espionnage sexuel.

Cette infraction s’intéresse à l’image spécifique de la personne.

**  Pour l’élément matériel, il faut que ses parties intimes aient été cachées.

C’est, par exemple, le cas d’une photo prise sous une juge. Il faut user de tout moyen pour voir les

parties intimes d’autrui sans son consentement.

Le voyeurisme n’étant pas incriminé en droit pénal, cette infraction a été créée afin de pallier ce manque.

**  Pour l’élément moral, il faut que l’auteur de l’infraction ait eu l’intention d’apercevoir les parties intimes

et avoir conscience de l’absence du consentement de la personne.

**   L’article 226-3-1 du Code pénal prévoit que l’espionnage sexuel est puni d’un an d’emprisonnement

et de 15 000 € d’amende. Lorsque ces faits sont commis par un abus d’autorité, ou par plusieurs personnes,

ou sur un mineur, ou sur une personne vulnérable, ou dans les transports en commun, ou que les images

aient été fixées, enregistrées ou transmises, la peine sera alors aggravée. En effet, celle-ci sera portée à

deux ans d’emprisonnement et 30 000 € d’amende.

V).  —  Contacter un avocat

(L’espionnage en droit pénal)

Pour votre défense

2 article 226-4-1 du code pénal

226-1 du code pénal et l’article 9 du code civil

acte d’espionnage et victime

Article 226-1 à 226-8 du code pénal

Article 226-1 à 226-9 du code pénal

affaire d’espionnage

Article 226.1 et 226.2 du code pénal

Article 226-1 2 du code pénal

affaire espionnage

Article 226 4 1 du code pénal

Article 226.1 du code pénal

affaire espionnage France

Article 226 18 1 du code pénal

Article 226 2 1 du code pénal

appareil auditif espionnage

Article 226 1 du code pénal explication

Article 226 1 du code pénal français
(L’espionnage en droit pénal) 

appareil espionnage écoute

Apport de l’article 226-2-1 du code pénal

Article 226 1 du code pénal jurisprudence

Article 226-1 al.1.2 du code pénal

espion humour

espion Kgb France

Article 226-17-1 du code pénal

Article 226-18-1 du code pénal

espion localisation portable

espion localisation téléphone

Article 226-16-1 a du code pénal

Article 226-16-1 du code pénal

espion militaire français

espion ou taupe

Article 226-1-2 du code pénal nouveau

Article 226-14-1 du code pénal

espion Visuel studio

espion x 13

Article 226-1-1 du code pénal

Article 226-1-2 du code pénal
(L’espionnage en droit pénal) 

espionnage pénal code

espionnage

Article 226-1 et 226-2 du code pénal

Article 226-10 alinéa 1 du code pénal

espionnage 2eme guerre mondiale

espionnage au bureau

Article 226-1 du code pénal portable police

Article 226-1 du code pénal prescription

espionnage au travail que faire

espionnage auditif

Article 226-1 du code pénal voiture

Article 226-1 du Code pénal

espionnage boite mail professionnelle

Article 226-1 du code pénal harcèlement

Article 226-1 du code pénal jurisprudence réunion

espionnage bombe atomique

espionnage câble sous-marin

Article 226-1 du code pénal et jurisprudence

Article 226-1 du code pénal exception

espionnage caméra

espionnage Cia
(L’espionnage en droit pénal) 

Article 226-1 du code pénal commentaire

Article 226-1 du code pénal enregistrement

espionnage code pénal

espionnage commercial

Article 226-1 du code pénal appliqué à internet

Article 226-1 du code pénal atteinte à la vie privée

espionnage conjugal

espionnage contre-espionnage

Article 226-1 alinéa 2 du code pénal

Article 226-1 du code de procédure pénale

espionnage de la vie privée

espionnage de masse

Article 226-4-1 alinéa 2 du code pénal

Article 226-4-1 du code pénal faux et usage de faux

comment savoir si on est victime d’une usurpation d’identité

Commentaire article 226-2-1 du code pénal

Article 226-4-1 du code pénal menace

Article 9 du code civil et 226-1 du code pénal

comment espionner un téléphone gratuitement 2020

comment espionner une personne

Article du code pénal 226-1
(L’espionnage en droit pénal) 

Article du code pénal 226-4-1

comment espionner un téléphone

comment espionner un téléphone à distance

Article l 226-4-1 du code pénal

Article r 226-1 du code pénal

comment espionner un portable gratuitement à distance

comment espionner un portable sans y avoir accès gratuitement

Articles 226 1 à 226 8 du code pénal

Articles 226 1 et 226 2 du code pénal

comment espionner un portable

comment espionner un portable gratuitement

Articles 226 1 et 226 8 du code pénal

Articles 226 1 et suivant du code pénal

comment espionner un ordinateur via wifi

comment espionner un PC

Articles 226-1 à 226-9 du code pénal

Articles 226-1 et 226-2-1 du code pénal

comment espionner un iPhone

comment espionner un ordinateur

Articles 226-1 et suivants du code pénal
(L’espionnage en droit pénal) 

Articles 226-13 226-14 434 1 et suivants du code pénal

comment espionner ses voisins

comment espionner signal

Articles 226-18-1 et 226-24 du code pénal

Articles 226-4-1 et suivants du code pénal

Atteinte à ma vie privée article 226-1 du code pénal

Caméra cachées espionnage sexuel cocu

code espion

code espionnage portable

comment espionner quelqu’un à distance

comment espionner quelqu’un dans une maison

code pénal espionnage

code pénal trahison

comédie espion

comédie espionnage

comment espionner

comment espionner quelqu’un sur son téléphone

condamnation pour espionnage

contre-espionnage def

contre-espionnage français

définition espionnage
(L’espionnage en droit pénal) 

définition espionnage droit international

contre-espionnage France

contre-espionnage militaire

Des articles 111-4 226-1 et 226-2 du code pénal

contre-espionnage zandalari

D’après l’article 226-1 du code pénal

définition espion

définition espionnage industriel

espion assassiné

espion définition juridique

définition espionner

délit d’espionnage

droit à l’image dans un lieu privé

droit à l’image d’un lieu privé

espion d’état

espion et mercenaire

Article 226-2-1 du code pénal sénat

espionnage durant la guerre froide

espionnage économique

Article 226-22-1 du code pénal
(L’espionnage en droit pénal) 

Article 226-28-1 du code pénal

espionnage droit pénal

espionnage d’un téléphone portable à distance

Article 226-3-1 du code pénal

Article 226-3-1 du code pénal commentaire

espionnage Dgse

espionnage droit international

Article 226-3-1 du code pénal mineur

Article 226-3-1 du code pénal nouvellement infractionnelle

espionnage définition juridique

espionnage délit

Article 226-3-1 du code pénal objectif

Article 226-3-1 du code pénal revenge porn

espionnage de téléphone

espionnage définition

Article 226-3-1 du code pénal revus juridique

Article 226-4-1 al 2 du code pénal

espionnage ordinateur travail

espionnage par géolocalisation

L’article 226-4-1 al 2 du code pénal
(L’espionnage en droit pénal) 

L’article 226-4-1 du code pénal

espionnage via compte Google

espionnage via Teams

espionner un téléphone

espionnite ou espionnage

espionnage victime

espionnage vie privée loi

espionner localisation portable

espionner localisation portable gratuit

espionnage visuel

espionnage voisin loi

espionner localisation portable

espionner localisation portable gratuit

espionnage webcam

espionnage webcam ordinateur

espionne 1ere guerre mondiale

L’article 226-28-1 du code pénal

L’article 226-3-1 du code pénal

espionne guerre 14 18

espionnage WhatsApp web

L’article 226-1 du code pénal indique
(L’espionnage en droit pénal) 

L’article 226-1 et 226-2 du code pénal

espionnage YouTube

espions histoires vraies

Film espionnage érotique interrogatoire pas des pratique sexuel

Film espionnage se interrogatoire pas des pratique sexuel

géolocalisation par CSM

géolocalisation police

L’article 226 1 du code pénal

L’article 226 1 du code pénal jurisprudence

géolocalisation sans consentement

haute trahison France peine

haute trahison peine

image d’autrui doit être prise dans un lieu privé

Infraction article 226-15 al 1 du code pénal

internet sans espionnage

introduction dans le domicile d’autrui

L’article 226 4 1 du code pénal

la géolocalisation exposé

L’article 226-1 2 du code pénal

L’article 226-1 du code pénal français
(L’espionnage en droit pénal) 

le contre-espionnage

Légifrance article 226-1 du code pénal

Légifrance article 226-4-1 du code pénal

les enjeux géopolitiques de la conquête spatiale

localisation espion

localisation sans GPS

logiciel espion

Par l’article 226-4-1 du code pénal

peine de mort trahison France

pénaliste avocat paris

peine encourue pour espionnage

peine espionnage industriel

plainte pour espionnage

peine haute trahison France

peine pour espionnage

porter plainte pour espionnage

peine pour haute trahison France

peine pour trahison en France

pour espionner téléphone

peine trahison France

photos propriété privée
(L’espionnage en droit pénal) 

pour espionner un portable

pour espionner un téléphone portable

pourquoi espionner les gens

pourquoi espionner quelqu’un

prendre des photos de la propriété d’autrui

pourquoi espionner son ex

pourquoi la trahison

prendre des photos d’une propriété privée

prendre des photos sans consentement

espionnage employeur télétravail

espionnage en droit pénal

quelle est la peine maximum en France

espionnage en France

espionnage entreprise

quelle est la peine maximale en France

espionnage et contre-espionnage

espionnage et intelligence économique

propriété des photos

que veut espionnage

espionnage et renseignement
(L’espionnage en droit pénal) 

espionnage et renseignement pendant la première guerre mondiale

prendre photo propriété privée

espionnage fakir

espionnage français

Que dit l’article 226-1 du code pénal

espionnage France

espionnage gouvernement

prendre des photos du jardin du voisin

espionnage guerre froide

espionnage histoire

pourquoi vision est vivant

prendre des photos chez le voisin

espionnage industriel

espionnage industriel article code pénal

que veut dire espionnage industriel

espionnage industriel code pénal

espionnage industriel définition juridique

que signifie espionnage industriel

espionnage industriel peine

espionnage industriel peine de prison

pourquoi utiliser la géolocalisation
(L’espionnage en droit pénal) 

espionnage industriel sanction

espionnage informatique

pourquoi peine de mort

espionnage informatique exemple

sans peine paroles

espionnage international

espionnage internet

avocat pénaliste paris

espionnage israélien

espionnage justice

sans peine paroles

espionnage localisation

espionnage loi

sans peine

espionnage mail

espionnage maison

Sanction article 226-1 du code pénal

espionnage matériel

espionnage militaire

Revus juridique article 226-3-1 du code pénal

espionnage ns
(L’espionnage en droit pénal) 

espionnage nucléaire

Revenge porn article 226-1-2 du code pénal

espionnage numérique

espionnage objet

Rebus juridique article 226-3-1 du code pénal

espionnage ordinateur

espionnage ordinateur employeur

qui espionne mon téléphone

espionnage téléphone

espionnage par numéro de téléphone

qui espionne mon portable

espionnage par téléphone

espionnage par téléviseur

qu’est-ce qu’un logiciel espion

espionnage par wifi

espionnage peine

qu’est-ce qu’un espion

espionnage peine de prison

espionnage pendant la guerre froide

qu’est-ce que l’espionnage industriel

espionnage politique
(L’espionnage en droit pénal) 

espionnage portable

qu’est-ce que l’espionnage

espionnage puni par la loi

espionnage que dit la loi

qu’est-ce que le contre-espionnage

espionnage renseignement

espionnage russe

qu’est-ce que la géolocalisation

espionnage Russie

espionnage salariés

qu’est-ce que espionnage

Espionnage sexuel

Espionnage sexuel Corée du Sud vidéo

quelle peine pour quel crime

espionnage soviétique

espionnage sur interne

trahison peine

victime d’espionnage

victime d’espionnage industriel

Vidéo sexuelle espionnage femme

à cause de cela,
(L’espionnage en droit pénal) 

à cause de,

ainsi,

à nouveau,

à partir de là,

Ainsi,

Alors que,

Alors,

Après cela,

Après que,

Aussi,

bien que,

car,

Cependant,
(L’espionnage en droit pénal) 

c’est ainsi que,

c’est pour cela que,

par ailleurs,

c’est pourquoi,

Considérons,

Contraste,

D’autant plus,

d’après,

de ce fait,

de façon,

manière que,

De la même manière,
(L’espionnage en droit pénal) 

De même,

enfin,

de nouveau

de plus,

en dernier lieu,

De plus,

de sorte que,

deuxièmement,

Donc,

en ce qui concerne,

En conclusion,

par ailleurs,

En conséquence,

En dernier lieu,

dommage encore,

En fait,

puis,

En outre,

finalement,

en particulier,
(L’espionnage en droit pénal) 

En premier lieu,

finalement,

En revanche,

En somme,

encore une fois,

Enfin,

ensuite,

étant donné que,

Finalement,

grâce à,

il est question de,

de même,

Il s’agit de,

il y a aussi,

Mais,
(L’espionnage en droit pénal) 

Malgré cela,

Malgré tout,

Néanmoins,

Outre cela,

Par ailleurs ,

Par conséquent,

et aussi,

Par contre,

par exemple,

évidemment,

Par la suite,

par rapport à,

parce que,

plus précisément,

plus tard,

Pour commencer,
(L’espionnage en droit pénal) 

Pour conclure,

Pourtant,

Premièrement,

Prenons le cas de,

Puis,

puisque,

Qui plus est,

Selon,

Suivant,

Tandis que,

touchant à,

Tout d’abord,

Toutefois,

troisièmement

et ensuite,

Une fois de plus,

et puis,

et aussi,

à cause de cela,
(L’espionnage en droit pénal) 

à cause de,

ainsi,

à nouveau,

à partir de là,

Ainsi,

Alors que,

Alors,

Après cela,

Après que,

Aussi,

bien que,

car,

Cependant,
(L’espionnage en droit pénal) 

c’est ainsi que,

c’est pour cela que,

par ailleurs,

c’est pourquoi,

Considérons,

Contraste,

D’autant plus,

d’après,

de ce fait,

de façon,

manière que,

De la même manière,
(L’espionnage en droit pénal) 

De même,

enfin,

de nouveau

de plus,

en dernier lieu,

De plus,

de sorte que,

deuxièmement,

Donc,

en ce qui concerne,

En conclusion,

par ailleurs,

En conséquence,

En dernier lieu,

dommage encore,

En fait,

puis,

En outre,

finalement,

en particulier,
(L’espionnage en droit pénal) 

En premier lieu,

finalement,

En revanche,

En somme,

encore une fois,

Enfin,

ensuite,

étant donné que,

Finalement,

grâce à,

il est question de,

de même,

Il s’agit de,

il y a aussi,

Mais,
(L’espionnage en droit pénal) 

Malgré cela,

Malgré tout,

Néanmoins,

Outre cela,

Par ailleurs ,

Par conséquent,

et aussi,

Par contre,

par exemple,

évidemment,

Par la suite,

par rapport à,

parce que,

plus précisément,

plus tard,

Pour commencer,
(L’espionnage en droit pénal) 

Pour conclure,

Pourtant,

Premièrement,

Prenons le cas de,

Puis,

puisque,

Qui plus est,

Selon,

Suivant,

Tandis que,

touchant à,

Tout d’abord,

Toutefois,
(L’espionnage en droit pénal) 

troisièmement

et ensuite,

Une fois de plus,

et puis,

et aussi,

du cabinet Aci assurera efficacement votre défense.

Il vous appartient de prendre l’initiative en l’appelant au téléphone ou bien en envoyant un mail.

Quelle que soit votre situation : auteur, co-auteur, complice, receleur ou victime d’infractions,

nos avocats vous accompagnent et assurent votre défense durant la phase d’enquête (garde à vue) ;

d’instruction (juge d’instruction, chambre de l’instruction) ; devant la chambre de jugement et enfin,

pendant la phase judiciaire (après le procès, auprès de l’administration pénitentiaire par exemple).

V).  —  Les domaines d’intervention du cabinet Aci

(L’espionnage en droit pénal)

Cabinet d’avocats pénalistes parisiens 

D’abord, Adresse : 55, rue de Turbigo

75003 PARIS

Puis, Tél : 01.42.71.51.05

Ensuite, Fax : 01.42.71.66.80

Engagement, E-mail : contact@cabinetaci.com

Enfin, Catégories

Premièrement, LE CABINET

En premier lieu, Rôle de l’avocat pénaliste  (L’espionnage en droit pénal)

En somme, Droit pénal  (L’espionnage en droit pénal)

Tout d’abord, pénal général  (L’espionnage en droit pénal)

Après cela, Droit pénal spécial : les infractions du code pénal

Puis, pénal des affaires  (L’espionnage en droit pénal)

Aussi, Droit pénal fiscal  (L’espionnage en droit pénal)

Malgré tout, Droit pénal de l’urbanisme  (L’espionnage en droit pénal)

De même, Le droit pénal douanier  (L’espionnage en droit pénal)

En outre, Droit pénal de la presse  (L’espionnage en droit pénal)

                 Et ensuite,  (L’espionnage en droit pénal) 

pénal des nuisances

Donc, pénal routier infractions

Outre cela, Droit pénal du travail

Malgré tout, Droit pénal de l’environnement

Cependant, pénal de la famille

En outre, Droit pénal des mineurs

Ainsi, Droit pénal de l’informatique

En fait, pénal international

Tandis que, Droit pénal des sociétés

Néanmoins, Le droit pénal de la consommation

Toutefois, Lexique de droit pénal

Alors, Principales infractions en droit pénal

Puis, Procédure pénale

Pourtant, Notions de criminologie

En revanche, DÉFENSE PÉNALE

Aussi, AUTRES DOMAINES

Enfin, CONTACT.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.