9:30 - 19:30

Nos heures d'ouverture Lun.- Ven.

01 42 71 51 05

Nos avocats à votre écoute

Facebook

Twitter

Linkedin

Cabinet ACI > Actualités juridiques  > Les peines alternatives à la prison

Les peines alternatives à la prison

Les peines alternatives à la prison :

L’emprisonnement désigne communément la « détention d’un individu à l’intérieur d’un établissement pénitentiaire » (Vocabulaire juridique,

G.Cornu, 10e édition, puf).

En droit, il s’agit plus précisément d’une peine correctionnelle privative de liberté de deux mois à dix ans (article 131-4 du Code pénal).

Cette peine s’exécute en maison d’arrêt (plus rarement en maison centrale ou dans un centre pénitentiaire).

La peine principale, propre aux délits, peut être remplacée par des jours-amendes, une contrainte pénale, un travail d’intérêt général (TIG),

un stage de citoyenneté ou encore, une sanction réparation.

I).  —  Les jours-amende                 (Les peines alternatives à la prison)

Cette mesure consiste pour le condamné à verser au Trésor public une somme dont le montant global est calculé par le juge. Il s’agit en pratique

de la multiplication d’une contribution quotidienne par un certain nombre de jours. Cette mesure est prévue par les articles 131-3, 131-5 et 131-9

et 131-25 du Code pénal.

La contribution quotidienne est plafonnée par la loi et déterminée en tenant compte des ressources et des charges du prévenu. Cette somme

ne peut dépasser 1000 euros.

Concernant le nombre de jours, il est également limité par la loi et déterminé en fonction des circonstances liées à l’infraction.

Il ne peut dépasser un an (soit 365 jours).

À défaut du paiement du montant (total ou partiel), le condamné est incarcéré pour une durée correspondant au nombre de jours-amendes impayés

(article 131-25 du Code pénal)

Attention : il est impossible de cumuler une peine de jour-amende et une amende simple (article 131-9 alinéa 3 du Code pénal)

II).  —  La contrainte pénale          (Les peines alternatives à la prison)

Cette nouvelle peine (entrée en vigueur le 1er octobre 2014) oblige le condamné à se soumettre à diverses mesures destinées à prévenir la récidive.

Cette mesure peut être prononcée à l’encontre de celui qui est reconnu coupable d’un délit puni d’une peine de prison lorsque les faits justifient

un « accompagnement socio-éducatif individualisé » et soutenu par le condamné (loi n° 2014-896 du 15 août 2014).

Le juge de l’application des peines détermine la durée de cette mesure (entre six mois et cinq ans maximum).

La contrainte pénale répond aux exigences de l’article 131-4-1 et de l’article 132-44 Code pénal.

En pratique, il peut s’agir de mesures générales de contrôle, comme le fait pour le condamné de recevoir un travailleur social à son domicile

pour lui communiquer des renseignements ou des documents permettant le contrôle de cette contrainte.

Il peut également s’agir d’obligations ou d’interdictions particulières, comme celles concernant le travail d’intérêt général.

Si le condamné ne respecte pas ces mesures, il risque une peine d’emprisonnement, ne pouvant pas excéder 2 ans.

Attention : la contrainte pénale ne se cumule pas avec une peine de prison (article 131-9 alinéa 1er du Code pénal)

III).  —  Travail d’intérêt général (TIG)

Le travail d’intérêt général fut institué par la loi du 10 juin 1983 et entra en vigueur le 1er janvier 1984. Cette peine alternative

à l’emprisonnement consiste en un travail d’intérêt général non rémunéré au profit d’une personne morale de droit privé,

ou de droit public, ou encore d’une association habilitée à mettre en œuvre ce type de peine.

Toutefois le travail forcé est interdit. De ce fait, les articles 131-8 (alinéa 2, 3 et 4) du Code pénal précisent que la peine de travail

d’intérêt général doit être prononcée avec l’accord du prévenu, pendant son jugement ou lors de l’application de la peine.

L’exécution de ce travail n’est pas incompatible avec l’exercice d’une activité professionnelle annexe.

Si le condamné ne respecte les modalités de cette mesure, le juge de l’application des peines oblige le condamné à l’exécution

d’une peine d’emprisonnement ou au paiement d’une amende. Le condamné doit ensuite l’exécuter totalement ou partiellement

(article 131-9 alinéa 2 du Code pénal).

Attention : il est impossible de cumuler un travail d’intérêt général et une peine d’emprisonnement, comme l’indique

l’article 131-9, alinéa 1er du Code pénal.

IV).  —  Le stage de citoyenneté  (Les peines alternatives à la prison)

Cette peine a davantage une portée pédagogique que répressive puisqu’il s’agit de rappeler au condamné les valeurs républicaines

de tolérances et de respect de la dignité humaine. Introduite en droit français par la loi du 9 mars 2004 « portant adaptation

de la justice aux évolutions de la criminalité », sa durée et son contenu sont déterminés par le Conseil d’État.

Cette peine s’effectue aux frais du condamné, mais ne dépasse pas le montant d’une contravention de 3e classe (soit 450 euros).

Tout comme la peine d’intérêt général, l’application de cette mesure nécessite l’accord du condamné.

La juridiction ayant condamné le justiciable à cette peine fixe la durée d’emprisonnement et l’amende en cas d’inexécution

de cette peine, comme l’indique l’article 131-9 alinéa 2 du Code pénal.

V).  —  La sanction réparation   (Les peines alternatives à la prison)

Elle oblige le condamné à procéder à l’indemnisation du préjudice de la victime, dans le délai et selon les modalités fixés

par la juridiction ayant prononcé son jugement.

En cas d’inexécution de la peine, le juge fixe la durée d’emprisonnement ainsi que le montant de l’amende. Il ne peut être condamné

à plus de six mois de prison et 15 000 euros d’amende. Le juge de l’application des peines est chargé d’ordonner l’exécution totale

ou partielle de cette sanction pour le condamné.

Il y a également deux nouvelles alternatives à l’emprisonnement, qui entreront en vigueur cette année.

            Le sursis probatoire

Créé par la loi du 13 mars 2019, il remplacera à terme le sursis avec mise à l’épreuve, le sursis avec obligation d’accomplir un travail d’intérêt général et la contrainte pénale.

Cette nouvelle sanction entrera en vigueur le 24 mars 2020. Ce sursis probatoire implique pour le condamné de respecter les obligations de son contrôle judiciaire. À cela s’ajoute un suivi renforcé, pluridisciplinaire et évolutif  ayant pour but de prévenir la récidive en favorisant l’insertion ou la réinsertion». Les services pénitentiaires d’insertion et de probation se chargent du suivi des condamnés, sous le contrôle des juges de l’application des peines qui en cas de violation de cette peine prononce sa révocation pour le condamné.

            La détention à domicile sous surveillance électronique (DDSE)

Créée par la loi du 13 mars 2019, cette peine entrera en vigueur le 24 mars 2020. Cette peine est une fusion entre l’assignation à résidence avec surveillance électronique (ARSE) et le placement sous surveillance électronique qui implique de rester à son domicile aux heures et jours fixés par l’autorité judiciaire. Dans ce cas de figure, le port d’un bracelet électronique est obligatoire. L’autorisation de sortie n’est valable que pour le temps nécessaire à l’exercice :

          1).  —  d’une activité professionnelle,

2).  —  au suivi d’un enseignement, d’un stage, d’une formation ou d’un traitement médical,

3).  —  à la recherche d’un emploi,

4).  —  à la participation à la vie de famille

          5).  —  à tout projet d’insertion ou de réinsertion.

Cette peine a une durée comprise entre 15 jours et 6 mois. Le condamné est également soumis aux obligations du contrôle judiciaire.

En conclusion, il existe plusieurs peines alternatives à l’emprisonnement. Toutefois lorsque le condamné s’engage à en exécuter une, il a l’obligation d’aller jusqu’au bout, sinon il risque l’emprisonnement et une amende. Certaines peines privatives ou restrictives de droit prévues par l’article 131-5 du Code pénal et suivant. Une cumulation de ces peines est possible avec l’amende ou les jours-amendes.

VI).  —  Contactez un avocat    (Les peines alternatives à la prison)   

Pour votre défense :

131-4-1 contrainte pénale
abrogation contrainte pénale
agence du travail d’intérêt général
agence travail d’intérêt général
aménagements de peines et alternatives à l’incarcération
amendes stage de citoyenneté
bilan contrainte pénale
circulaire contrainte pénale
citation contrainte pénale
condamnation travail d’intérêt général
contrainte droit pénal
peine de prison vente d’arme
peine de prison voiture
contrainte enquête pénale
contrainte irresponsabilité pénale
peine de prison vol à main armée
peine de prison vol
contrainte judiciaire procédure pénale
contrainte pénale 131-4-1
peine de prison tribunal                                                      d’abord, (Les peines alternatives à la prison)

peine de prison usurpation d’identité

contrainte pénale 2017
contrainte pénale 2019
peine de prison terrorisme France
peine de prison torture
contrainte pénale article
contrainte pénale code de procédure pénale
peine de prison tentative d’homicide
peine de prison terrorisme
contrainte pénale création                                                             puis, (Les peines alternatives à la prison)
contrainte pénale critique
peine de prison séquestration
peine de prison sans sursis
contrainte pénale définition
contrainte pénale et Sme
peine de prison stupéfiants
peine de prison semi-liberté

contrainte pénale et sursis avec mise à l’épreuve

contrainte pénale la fin
peine de prison receleur
peines de prison sursis
contrainte pénale loi                                                             ensuite, (Les peines alternatives à la prison)
contrainte pénale morale
peine de prison racket
peine de prison réelle
contrainte pénale peine
contrainte pénale peine de probation
peine de prison recel
peine de prison réduite
contrainte pénale prison
contrainte pénale récidive
peine de prison pour dealer
peine de prison ridicule
contrainte pénale reforme                                                      aussi, (Les peines alternatives à la prison)
contrainte pénale suppression
peine de prison pour homicide involontaire
peine de prison pour escroqueries

contrainte pénale sursis mise à l’épreuve

contrainte physique pénal
peine de prison vitesse
conversion travail d’intérêt général
définir travail d’intérêt général
définition du travail d’intérêt général
peines alternatives en France
peines alternatives prison
définition travail d’intérêt général
différence contrainte pénale et Sme
peines alternatives définition
peines alternatives droit pénal
différence entre contrainte pénale et Sme
disparition contrainte pénale
droit peines alternatives
peines alternatives à l’incarcération
peines alternatives code pénal
droit pénal contrainte physique
durée travail d’intérêt général                                             également, (Les peines alternatives à la prison)
échec contrainte pénale
effectuer un stage de citoyenneté

peines alternatives à la prison

peines alternatives à l’emprisonnement
effectuer un travail d’intérêt général
efficacité peines alternatives
exemple de travail d’intérêt général
peine sanction réparation
peine travail d’intérêt général
faire un stage de citoyenneté
heures de travail d’intérêt général                           de même, (Les peines alternatives à la prison)
jugement contrainte pénale
la contrainte irresponsabilité pénale
la contrainte pénale
le travail d’intérêt général
la contrainte pénale article
la peine de travail d’intérêt général
le travail d’intérêt général en France
les peines alternatives

avocat peines alternatives
les peines alternatives à l’emprisonnement
les peines alternatives à l’incarcération
peine de stage de citoyenneté

peine de travail d’intérêt général

les peines alternatives dans le monde
les peines alternatives en droit pénal
peines alternatives
peines alternatives à la détention
les peines alternatives en France
mesure stage de citoyenneté
peine alternative                                                                          davantage encore, (Les peines alternatives à la prison)
peine de sanction réparation
non-exécution d’un travail d’intérêt général
objectif stage de citoyenneté
peines principales alternatives
la sanction réparation
pénal peines alternatives
pluriel de travail d’intérêt général
punition sanction réparation
quelles sont les peines alternatives à la prison en France
qu’est-ce que la contrainte pénale
qu’est-ce qu’un stage de citoyenneté
ras et travail d’intérêt général                                                              d’abord, (Les peines alternatives à la prison)
réparation ou sanction

peine de prison pour homicide volontaire

peine de prison pour braquage
révocation contrainte pénale
sanction de réparation
peines de prison pour mineur
peine de prison pour vol
sanction et réparation
sanction punition réparation
peine de prison maximale
peines de prison non exécutées
sanction punition réparation comment bien faire respecter les règles
sanction réparation à l’école
les peines de prison se cumulent elles
peine de prison mineur
sanction réparation code pénal
sanction réparation école
peine de prison la plus courte
peine de prison loi
sanction réparation éducative
sanction-réparation

peine de prison kidnapping

peines de prison les plus longues
sanction-réparation définition
sanction-réparation droit pénal                                ensuite, (Les peines alternatives à la prison)
peine de prison justice
peine de prison juge
stage de citoyenneté 95
stage de citoyenneté article
peine de prison incompressible
peine de prison injuste
stage de citoyenneté casier judiciaire                                                                 d’abord, (Les peines alternatives à la prison)
stage de citoyenneté civile
peine de prison homicide involontaire avec circonstances aggravantes
peine de prison harcèlement moral
stage de citoyenneté code pénal
stage de citoyenneté de
peine de prison harcèlement                                                                                 puis, (Les peines alternatives à la prison)
peine de prison homicide
stage de citoyenneté de 2 jours
stage de citoyenneté définition
peine de prison homicide volontaire

peine de prison homme femme

stage de citoyenneté durée                                                                               ensuite, (Les peines alternatives à la prison)
stage de citoyenneté et casier judiciaire
peine de prison ferme définition
peine de prison homicide involontaire
stage de citoyenneté frais                                                                             également, (Les peines alternatives à la prison)
stage de citoyenneté infraction
peines de prison ferme
peine de prison ferme aménageable
stage de citoyenneté inscription
stage de citoyenneté mineur
peines de prison en France                                                       d’abord,  (Les peines alternatives à la prison)
les différentes peines de prison
stage de citoyenneté obligatoire
peine de prison délictuel
peine de prison drogue France
stage de citoyenneté outrage
stage de citoyenneté paris                                                          de même, (Les peines alternatives à la prison)
peine de prison drogue

peine de prison donnée sans être effectuée

stage de citoyenneté peine principale
stage de citoyenneté pour mineur                                        Aussi, (Les peines alternatives à la prison)
peine de prison casier judiciaire
peine de prison dealer
stage de citoyenneté prix
stage de citoyenneté tribunal
peine de prison crime passionnel
peine de prison crime
stage de la citoyenneté
stages de citoyenneté                                                                       de même, (Les peines alternatives à la prison)
sursis avec travail d’intérêt général
peine de prison conduite sans permis
peine de prison coups et blessures                                          ainsi, (Les peines alternatives à la prison)
sursis contrainte pénale
sursis travail d’intérêt général
peine de prison cambriolage
peine de prison cumulable
tige travail d’intérêt général                                                   également, (Les peines alternatives à la prison)

travail d’intérêt général au pluriel

peine de prison blanchiment aggravé
peine de prison bagarre
travail d’intérêt général code pénal
travail d’intérêt général création
peine de prison bracelet électronique
peine de prison boxeur gilet jaune
travail d’intérêt général d’application des peines
travail d’intérêt général définition
peine de prison braquage
peine de prison braquage à main armée
travail d’intérêt général école primaire
travail d’intérêt général France                                                             puis,  (Les peines alternatives à la prison)
peine de prison à perpétuité
peine de prison à perpétuité incompressible

avocat pénaliste
peine de prison avec sûreté
peine de prison à perpétuité en France
travail d’intérêt général mineur                                                            ensuite, (Les peines alternatives à la prison)
travail d’intérêt général non effectué
peine de prison à vie en France
peine de prison alcool

travail d’intérêt général pour mineur

travail d’intérêt général prison                                                                    enfin, (Les peines alternatives à la prison)
peine de prison avec sursis et casier judiciaire
peine de prison alcool dans le sang
un stage de citoyenneté définition
un travail d’intérêt général
peine de prison avec sursis et casier judiciaire
peine de prison alcool dans le sang
une contrainte pénale                                                                               finalement, (Les peines alternatives à la prison)
une peine de travail d’intérêt général
peine de prison aménageable
peine de prison alcool au volant
différentes peines de prison en France

à cause de cela,

à cause de,

ainsi,

à nouveau,

à partir de là,

Ainsi,

Alors que,

Alors,

Après cela,

Après que,

Aussi,

bien que,

car,

Cependant,

c’est ainsi que,

c’est pour cela que,

par ailleurs,

c’est pourquoi,

Considérons,

Contraste,

D’autant plus,

d’après,

de ce fait,

de façon,

manière que,

De la même manière,

De même,

enfin,

de nouveau                                                                                       (Les peines alternatives à la prison)

en dernier lieu,

De plus,

de sorte que,

deuxièmement,

Donc,

en ce qui concerne,

En conclusion,

par ailleurs,

En conséquence,

En dernier lieu,

dommage encore,

En fait,

puis,

En outre,

finalement,

en particulier,

En premier lieu,

finalement,

En revanche,

En somme,

encore une fois,

Enfin,

ensuite,

étant donné que,

Finalement,

grâce à,

il est question de,

de même,

Il s’agit de,

il y a aussi,

Mais,

Malgré cela,

Malgré tout,

Néanmoins,                                                                                   (Les peines alternatives à la prison)

Outre cela,

Par ailleurs ,

Par conséquent,

et aussi,

Par contre,

par exemple,

évidemment,

Par la suite,

par rapport à,

parce que,

plus précisément,

plus tard,

Pour commencer,

Pour conclure,

Pourtant,

Premièrement,

Prenons le cas de,

Puis,

puisque,

Qui plus est,                                                                                   (Les peines alternatives à la prison)

Selon,

Suivant,

Tandis que,

touchant à,

Tout d’abord,

Toutefois,

troisièmement

et ensuite,

Une fois de plus,

et puis,

et aussi,

peines de prison avec sursis

du cabinet Aci assurera efficacement votre défense.

Il vous appartient de prendre l’initiative en l’appelant au téléphone

(Tel 0142715105), ou bien en envoyant un mail. (contact@cabinetaci.com)

Quelle que soit votre situation : victime ou auteur d’infraction,

nos avocats vous accompagnent et assurent votre défense

durant la phase d’enquête (garde à vue) ; d’instruction (juge d’instruction,

chambre de l’instruction) ; devant la chambre de jugement

et enfin, pendant la phase judiciaire (après le procès,

auprès de l’administration pénitentiaire par exemple).

VII).  —  Les domaines d’activité du site Cabinet Aci  (Les peines

alternatives à la prison)

Cabinet d’avocats pénalistes parisiens

D’abord, Adresse :55, rue de Turbigo
75003 PARIS
Puis, Tél :01.42.71.51.05
Ensuite, Fax :01.42.71.66.80
Engagement, E-mail :contact@cabinetaci.com
Enfin, Catégories
Premièrement, LE CABINET
En premier lieu, Rôle de l’avocat pénaliste  (Les peines alternatives à la prison)
En second lieu, Droit pénal(Les peines alternatives à la prison)
Tout d’abord, pénal général(Les peines alternatives à la prison)
Ensuite, Droit pénal spécial : les infractions du code pénal  (Les peines alternatives à la prison)
Puis, pénal des affaires  (Les peines alternatives à la prison)
Aussi, Droit pénal fiscal  (Les peines alternatives à la prison)
Également, Droit pénal de l’urbanisme  (Les peines alternatives à la prison)
De même, Le droit pénal douanier  (Les peines alternatives à la prison)
Et aussi, Droit pénal de la presse  (Les peines alternatives à la prison)

                 Et ensuite, (Les peines alternatives à la prison)

pénal des nuisances
Et plus, pénal routier infractions
Après, Droit pénal du travail
Davantage encore, Droit pénal de l’environnement
Surtout, pénal de la famille
Par ailleurs, Droit pénal des mineurs
Ainsi, Droit pénal de l’informatique
Tout autant, pénal international
Que, Droit pénal des sociétés
En dernier, Le droit pénal de la consommation
Troisièmement, Lexique de droit pénal
Quatrièmement, Principales infractions en droit pénal
Et puis, Procédure pénale
Ensuite, Notions de criminologie
Également, DÉFENSE PÉNALE
Aussi, AUTRES DOMAINES
Enfin, CONTACT.