9:30 - 19:30

Nos heures d'ouverture Lun.- Ven.

01 42 71 51 05

Nos avocats à votre écoute

Facebook

Twitter

Linkedin

Cabinet ACI > Actualités juridiques  > Interpellation par les forces de l’ordre

Interpellation par les forces de l’ordre

Interpellation par les forces de l’ordre :

**  En droit pénal, une interpellation par les forces de l’ordre est une sommation adressée par un agent de

l’autorité à un individu en vue d’un contrôle ou d’un rappel à l’ordre. L’interpellation est encadrée par le

code de procédure pénale et, concernant les étrangers, par le Code de l’entrée et du séjour des étrangers

et du droit d’asile.

I).  —  Les interpellations des ressortissants français par les forces

de l’ordre    (Interpellation par les forces de l’ordre)

     A).  —  L’appréhension de l’auteur d’un crime ou d’un délit flagrant

          a).  —  Les conditions relatives à l’interpellation

L’article 73 du code de procédure pénale dispose que dans les cas de crime ou de délit flagrants punis d’une peine

d’emprisonnement, toute personne a qualité pour appréhender l’auteur et le conduire devant l’officier de police

judiciaire le plus proche.

En conséquence, l’interpellation ne peut avoir lieu que lorsque les faits constatés encourent une qualification

criminelle ou délictuelle.

L’apparence de crime ou de délit flagrant doit être caractérisée de manière objective.

À ce titre, la Cour de cassation a jugé que pour être caractérisé,

« l’état de flagrance nécessite que des indices apparents d’un comportement délictueux révèlent l’existence

d’une infraction» (Cass. Crim., 2 février 1988, n° 87-81.147).

Si les forces de l’ordre ou la personne qui procède à l’appréhension de l’auteur ne peuvent justifier d’indices

apparents d’un comportement délictueux, l’interpellation encourt la nullité et la personne sera libérée.

Une fois présentée, la personne n’est pas tenue sous la contrainte de demeurer à la disposition des enquêteurs

et peut, à tout moment, quitter les locaux de police ou de gendarmerie. Son placement en garde à vue ne s’avère

donc pas obligatoire, sauf si la personne se trouve conduite par la force publique.

          b).  —  La mesure de garde à vue

Quand la personne s’avère conduite par les forces de l’ordre devant l’officier de police judiciaire, elle peut être

tenue sous la contrainte de demeurer à la disposition des officiers de police.

L’intéressé doit avoir immédiatement l’information de ses droits par un officier de police judiciaire dans une

langue qu’il comprend (article 63-1 du code de procédure pénale).

La Cour de cassation a précisé que « tout retard dans la mise en œuvre de cette obligation, non justifiée par

une circonstance insurmontable, porte nécessairement atteinte aux intérêts de la personne concernée»

(Cass. Crim., 2 mai 2002, n° 01-88.453).

La mesure de garde à vue pourra alors être annulée.

     B).  —  Les interpellations sur la voie publique  (Interpellation par les forces

de l’ordre)

          a).  —  Le contrôle des papiers d’identité

Les forces de l’ordre ont le droit de procéder, dans le cadre d’une interpellation, à un contrôle d’identité.

Ces contrôles ne peuvent avoir lieu que dans les cas prévus aux articles 78-2 et suivants du code de procédure

pénale.

Les officiers et agents de police judiciaire peuvent ainsi inviter à justifier, par tout moyen, de son identité toute

personne à l’égard de laquelle existent une ou plusieurs raisons plausibles de soupçonner qu’elle a commis ou

tenté de commettre une infraction, qu’elle se prépare à commettre un crime ou un délit, qu’elle soit susceptible

de fournir des renseignements utiles à une enquête, qu’elle ait violé les obligations ou interdictions auxquelles

elle était soumise dans le cadre d’un contrôle judiciaire ou d’une mesure d’assignation, ou qu’elle ait fait l’objet

de recherches.

Dans les mêmes conditions, l’identité de toute personne, quel que soit son comportement, peut être contrôlée

afin de prévenir une atteinte à l’ordre public.

L’article 78-2-2 prévoit également que les forces de l’ordre peuvent procéder aux contrôles d’identités aux fins

de recherches et de poursuites de différentes infractions, à savoir des actes de terrorisme, des infractions en

matière d’armes, d’explosifs et de prolifération des armes de destruction massive, de vol, de recel et de trafic

de stupéfiants.

Le contrôle doit nécessairement avoir fait l’objet de réquisitions écrites du procureur de la République, dans les

lieux et pour la période qu’il a déterminée.

          b).  —  Les visites de véhicules

Sur réquisitions du procureur de la République et pour les mêmes infractions que celles prévues à l’article 78-2-2,

les forces de l’ordre peuvent procéder à la visite de véhicules circulants, arrêtés ou stationnant sur la voie publique

ou dans des lieux accessibles au public.

Les véhicules en circulation ne doivent être immobilisés que le temps strictement nécessaire au déroulement de la visite.

Celle-ci doit avoir lieu en présence du conducteur ou du propriétaire du véhicule lorsque celui-ci se trouve à l’arrêt

ou en stationnement.

Si le véhicule est aménagé et utilisé comme résidence, la visite doit se faire conformément aux dispositions relatives

aux perquisitions et visites de domicile.

Toutefois, lorsqu’il existe à l’égard du conducteur ou d’un passager, des raisons plausibles de soupçonner qu’il a commis,

tenté de commettre ou est complice d’un crime ou d’un délit flagrant, la visite du véhicule peut s’effectuer sans réquisition

du procureur (article 78-2-3).

          c).  —  Les inspections et les fouilles de bagages  (Interpellation par les forces de l’ordre)

Sur réquisitions du procureur de la République et pour les mêmes infractions que celles prévues aux articles 

78-2 et 78-2-2, les forces de l’ordre peuvent procéder à l’inspection visuelle et à la fouille des bagages.

Le propriétaire doit être présent et il ne peut être retenu que le temps strictement nécessaire au déroulement

de l’inspection ou de la fouille.

          d).  —  La retenue suite aux contrôles d’identité

Si la personne refuse ou se trouve dans l’impossibilité de justifier de son identité lors de son interpellation,

elle peut, lorsque cela est nécessaire, être retenue sur place ou dans un local de police à des fins de vérification

de son identité. Pour cela, l’officier de police judiciaire doit mettre cette personne en mesure de fournir,

par tout moyen, les éléments permettant d’établir son identité.

Elle sera aussitôt informée de son droit de faire aviser le procureur de la vérification dont elle fait l’objet et de

prévenir à tout moment sa famille ou toute autre personne de son choix.

La rétention ne peut excéder quatre heures à compter du contrôle effectué par les forces de l’ordre et le procureur

peut y mettre fin à tout moment.

Si la personne interpellée refuse de justifier son identité ou fournit des éléments inexacts, une prise d’empreintes

digitales ou de photographies peut se faire sur autorisation du procureur ou du juge d’instruction.

Enfin, toute personne qui fait l’objet d’un contrôle peut également faire l’objet d’une retenue lorsque ce contrôle

révèle qu’il existe des raisons sérieuses de penser que son comportement peut être lié à des activités à caractère

terroriste.

L’intéressé, doit se voir immédiatement informé par l’officier de police judiciaire du fondement légal de son

placement en retenue, de la durée maximale de la mesure, du fait que la retenue ne peut donner lieu à audition,

du fait qu’il bénéficie du droit de faire prévenir une personne de son choix ou son employeur et de son droit à

garder le silence.

Lorsqu’on à faire à un mineur, le procureur doit être informé dès le début de la rétention et et le jeune assisté

de son représentant légal, sauf impossibilité.

II).  —  Les interpellations par les forces de l’ordre des personnes

de nationalité étrangère  (Interpellation par les forces de l’ordre)

Le code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile encadre les interpellations effectuées par les forces

de l’ordre sur des personnes de nationalité étrangère. Une circulaire du 21 février 2006 a précisé que les

interpellations peuvent avoir lieu sur la voie publique, au guichet d’une préfecture, au domicile de la personne

et dans les centres d’hébergement.

     A).  —  Les interpellations sur la voie publique

          a).  —  Les contrôles d’identité

Les personnes de nationalité étrangère peuvent faire l’objet d’un contrôle d’identité prévu aux articles 78-2 et

suivants du code de procédure pénale afin de s’assurer du respect de l’obligation dont elles sont tenues de détenir

ou de pouvoir présenter les documents sous couvert desquels elles sont autorisées à séjourner ou à circuler en France.

Toutefois, ce contrôle ne peut être effectué que si des éléments objectifs, déduits de circonstances extérieures mêmes

de l’intéressé, sont de nature à faire apparaître sa qualité d’étranger. À ce titre, la Cour de cassation a jugé que

l’usage d’une langue étrangère ne constituait pas un critère objectif justifiant un contrôle de titre de séjour

(Cass. Crim., 14 décembre 2000).

Ce contrôle d’identité ne peut pas excéder six heures.

          b).  —  La mesure de retenue en cas de contrôle

Lorsque l’intéressé n’apparait pas en mesure de justifier de son droit de circuler ou de séjourner en France,

il pourrait alors être retenu par un officier de police judiciaire aux fins de vérification de ce droit.

Il doit alors être mis en mesure de fournir, par tout moyen, les pièces et documents requis.

La personne retenue doit aussi tôt être informée, dans une langue qu’elle comprend, des motifs de son placement

en retenue, de la durée maximale de la mesure et du fait qu’elle bénéficie des droits suivants :

1). —   assistée par un interprète,

2). —   se voir assistée par un avocat désigné ou commis d’office,

3). —  être examinée par un médecin désigné par l’officier de police judiciaire,

4). —  prévenir à tout moment sa famille ou toute personne de son choix

5). —  et avertir les autorités consulaires de son pays.

Si l’intéressé ne fournit pas d’éléments qui permettent d’apprécier son droit de circulation ou de séjour, une prise

d’empreintes digitales ou photographiques peut s’effectuer afin d’établir la situation de la personne.

Toutefois, ces empreintes et photographies ne peuvent être mémorisées et faire l’objet d’un traitement automatisé.

La retenue être à même d’excéder vingt-quatre heures à compter du début du contrôle effectué par les forces de l’ordre

et l’intéressé ne peut être retenu que pour le temps strictement exigé par l’examen de son droit de circulation

ou de séjour.

          c).  —  Les fouilles   (Interpellation par les forces de l’ordre)

L’inspection ou la fouille des bagages et des effets personnels de la personne ne peuvent être effectuées par les forces

de l’ordre que pour les seules nécessités de la vérification de son droit de séjour ou de circulation, sous contrôle de

l’officier de police judiciaire. L’intéressé doit être présent et donner son accord.

À défaut, le procureur de la République doit être informé.

Ces mesures de contrainte sont encadrées par le principe de proportionnalité, en ce sens qu’elles doivent être strictement

proportionnées à la nécessité des opérations de vérification. C’est uniquement lorsque l’étranger est considéré comme

dangereux pour autrui ou pour lui-même, ou qu’il est susceptible de tenter de prendre la fuite, que le port des menottes

ou toute autre entrave peut lui être soumis.

     B).  —  Les autres types d’interpellations

Lorsque la personne de nationalité étrangère se présente au guichet d’une préfecture pour formuler une nouvelle demande

de titre de séjour alors qu’un refus de séjour ou un arrêté de reconduite à la frontière lui a été notifié, la circulaire de 2006

prévoit que les forces de l’ordre peuvent intervenir en vue de son interpellation.

La personne peut également faire l’objet d’une interpellation à son domicile.

Le domicile est défini par la jurisprudence comme “le lieu où une personne a son principal établissement”.

Si la personne qui ouvre la porte est susceptible d’être la personne concernée par la décision

de reconduite à la frontière ou l’obligation de quitter le territoire, les forces de l’ordre peuvent procéder à un contrôle d’identité,

sur le fondement et dans le respect des conditions prévues à l’article 78-2 du code de procédure pénale.

Enfin, l’interpellation peut avoir lieu dans un centre d’hébergement ou à proximité d’un tel établissement.

III).  —  Contacter un avocat

(Interpellation par les forces de l’ordre)

Pour votre défense

12 code de procédure pénale                              (Interpellation par les forces de l’ordre)

cabinet droit pénal

cabinet droit pénal des affaires

2 code de procédure pénale

2 du code de procédure pénale

avocats pénalistes

avocats pénalistes célèbres

148 code de procédure pénale

4 code de procédure pénale

4 code procédure pénale

avocat pénal des affaires

avocat spécialiste pénal

cabinet d’avocats pénaliste paris

avocat pénal                                                          d’abord, (Interpellation par les forces de l’ordre)

avocat portable pénal

4 du code de procédure pénale

4-1 code de procédure pénale

avocat spécialisé en droit pénal

avocat spécialiste droit pénal

4-1 du code de procédure pénale

6 code de procédure pénale

avocat condamné pénalement

avocat en droit pénal

6-1 code de procédure pénale

63-1 code de procédure pénale

avocat pénaliste

avocat pénaliste célèbre

63-2 code de procédure pénale

7 code de procédure pénale

avocat du droit pénal                                                (Interpellation par les forces de l’ordre)

avocat en droit criminel

706-63-1 du code de procédure pénale

73 code de procédure pénale

avocat en pénal

avocat pénal

73 du code de procédure pénale

78 code de procédure pénale

avocat droit pénal

avocat droit pénal des affaires

78-2-2 cpp

8 code de procédure pénale

avocat dans le pénal                                                    puis, (Interpellation par les forces de l’ordre)

avocat droit criminel

9 code de procédure pénale

9-1 code de procédure pénale

avocat au pénal

avocat code pénal

9-1 du code de procédure pénale

9-2 code de procédure pénale

blog avocat pénaliste

but de la police judiciaire

cabinet avocat droit pénal

actualité droit pénal

actualité droit pénal des affaires

agent de police judiciaire

agent de police judiciaire définition

actualité juridique pénal

agent de la police judiciaire                                              (Interpellation par les forces de l’ordre)

agent police judiciaire

article 53 et 73 du code de procédure pénale

article 63 code de procédure pénal

agents de police judiciaire

application de l’article 73 du code de procédure pénale

arrestation code de procédure pénale

arrestation de police

article 63-1 code de procédure pénale                                  ensuite, (Interpellation par les forces de l’ordre)

article 63-1 du code de procédure pénale

arrestation procédure pénale

article 63 iii du code de procédure pénale

article 63-1 3° du code de procédure pénale

droit criminel

droit pénal avocat

article 63-1 du cpp

article 63-1-1 du code de procédure pénale

flagrant délit

flagrant délit définition

article 63-2 code de procédure pénale

article 63-2 du code de procédure pénale

les articles 53 et 73 du code de procédure pénale

exemption de voie publique police nationale

article 63-3 du code de procédure pénale

article 63-3-1 code de procédure pénale

les articles 53 et 73 du code de procédure pénale

exemption de voie publique police nationale

droit pénal international des affaires                                aussitôt, (Interpellation par les forces de l’ordre)

droit pénal police

article 63-3-1 du code de procédure pénale

article 63-4-1 code de procédure pénale

droit pénal général et pouvoirs policiers

droit pénal général et procédure pénale                                   (Interpellation par les forces de l’ordre)

article 63-4-1 du code de procédure pénale

article 63-4-3-1 du code de procédure pénale

droit pénal général et spécial

droit procédure pénale

article 63-6 du code de procédure pénale

article 63-8 du code de procédure pénale

droit pénal des mineurs

droit pénal des sociétés

article 706-63-1 du code de procédure pénale

article 706-73 du code de procédure pénale

droit pénal des affaires avocat

droit pénal droit privé

article 706-73-1 du code de procédure pénale

article 71-1 du code de procédure pénale

droit pénal bancaire

droit pénal des affaires

article 73 alinéa 2 du code de procédure pénale

article 73 code de procédure pénale

droit pénal et procédure pénale                                      aussi, (Interpellation par les forces de l’ordre)

droit pénal français

article 73 cpp

article 73 du code de procédure pénal

droit de procédure pénale

droit pénal

article 73 du code de procédure pénale explication

article 73 du code de procédure pénale jurisprudence

droit de la procédure pénale

droit pénal actualité

article 73 du code de procédure pénale Légifrance

article 73 du code de procédure pénale PDF

droit criminel avocat

droit criminel et pénal

article 73 du code de procédure pénale police municipale

article 73 du code procédure pénale

interpellation couvre-feu

interpellation covis

article 73 du cpp

article 73-2 du code de procédure pénale

interpellation commission rogatoire

interpellation cpp                                                      de même, (Interpellation par les forces de l’ordre)

article 78-2-1 du cpp

article 78-2-2

interpellation confinement

interpellation Courbevoie

article 78 contrôle d’identité

article 78 interpellation

interpellation capitaine de police

interpellation code de procédure pénale

article 78-2 alinéa 7 cpp

article 78-2 cpp

interpellation bastille

interpellation braquage

article 78-2-1 cpp                                                      (Interpellation par les forces de l’ordre)

article 78-2-2 code de procédure pénale

interpellation article

interpellation article 73

article 78-2-2 cpp

article 78-2-2 du cpp

interpellation agent de sécurité

interpellation arrestation différence

article 78-2-3

article 78-2-3 cpp

interpellation à domicile police

interpellation agent de police judiciaire

article 78-2-3 du cpp

article 78-2-5 cpp                                                également, (Interpellation par les forces de l’ordre)

interpellation à domicile par APJ

interpellation code procédure pénale

article de l’interpellation

article interpellation

interpellation 6h du matin

interpellation à domicile en flagrant délit

article interpellation cpp

code de procédure criminelle

code de procédure pénale

article interpellation domiciliaire

article interpellation en commission rogatoire

code de la procédure pénale

code de pénal

article interpellation flagrance

article interpellation préliminaire

pénaliste droit pénal

article interpellation préliminaire

code criminel et pénal

code de droit pénal

article perquisition en commission rogatoire

article réquisition commission rogatoire

caution contrôle judiciaire

c’est quoi interpellation

articles 78-2 cpp

au pénal

code de procédure pénale définition

interpellation des français au Maroc

code de procédure pénale français

code de procédure pénale signification

condition contrôle judiciaire

code de procédure pénale*

code des procédures pénales

contrôle d’identité article 78-2                                      évidement, (Interpellation par les forces de l’ordre)

code droit pénal

code pénal

contrôle d’identité art 78-2

contrôle d’identité article 78-2 alinéa 2

code pénal 2018 en ligne

code pénal des mineurs

contrôle d’identité article 78-2 alinéa 1

code pénal en ligne

code pénal et code de procédure pénale

conditions interpellation                                                          (Interpellation par les forces de l’ordre)

conditions relatives à l’interpellation

code pénal français

code pénal France

condition contrôle judiciaire

condition interpellation

code pénal mineurs

code pénal secret professionnel

condition interpellation

code procédure pénale

code procédure pénale France

contrôle judiciaire c’est quoi

contrôle judiciaire instruction

cour de droit pénal général

interpellation dési                                                  mais, (Interpellation par les forces de l’ordre)

interpellation domicile

cour pénal

cpp code de procédure pénale

définition de la police judiciaire

interpellation des époux

définition interpellation

définition police judiciaire

interpellation de policier

interpellation définition juridique

d’interpellation définition

direction centrale de la police judiciaire

interpellation définition

interpellation définition en français

direction centrale police judiciaire

direction de la police judiciaire

interpellation de la police

interpellation de police

direction générale de la police judiciaire                             (Interpellation par les forces de l’ordre)

direction police judiciaire

contrôle d’identité article 78-2 alinéa 8

contrôle d’identité article 78-2 alinéa 9

flagrant délit perquisition

force de police en France

force de police française

forces de police

forces de police en France

gendarme judiciaire

gendarme opj

gendarmerie police judiciaire

grand avocat pénaliste

grands avocats pénalistes

grands avocats pénalistes français                                    alors, (Interpellation par les forces de l’ordre)

groupe voie publique police

identité judiciaire

inapte voie publique police

interdit voie publique police

interpellation

police de la voirie

police française

interpellation domicile flagrance

interpellation domicile flagrant délit

policier judiciaire

interpellation domicile nuit

interpellation domicile préliminaire

policier interpellation

interpellation domiciliaire

interpellation droit

police stationnement voie publique

interpellation droit pénal

interpellation d’un individu

police opj

interpellation d’un mineur

interpellation d’une femme enceinte

police liège occupation voie publique

interpellation d’une femme voilée

interpellation d’une infirmière                                                certes, (Interpellation par les forces de l’ordre)

police judiciaire police administrative

interpellation élevé

interpellation en commission rogatoire

police juridique

interpellation en flagrant délit

interpellation en français

police judiciaire mission

interpellation en français définition

interpellation en police

police judiciaire gendarmerie                                            (Interpellation par les forces de l’ordre)

interpellation en préliminaire

interpellation enquête préliminaire

police judiciaire 36

interpellation et menottage

interpellation étranglement

police judiciaire et police administrative

interpellation exemple

interpellation figure de style

police judiciaire en droit français

interpellation financement

interpellation financement terrorisme                                    puis, (Interpellation par les forces de l’ordre)

police judiciaire code procédure pénale

interpellation flagrance

interpellation flagrance domicile

police judiciaire code procédure pénale

interpellation flagrant délit

interpellation flagrant délit domicile

police judiciaire rôle

interpellation français

interpellation français définition                                        (Interpellation par les forces de l’ordre)

police interpellation

interpellation France

interpellation garde à vue

police judiciaire

interpellation gare

interpellation gendarmerie

police judiciaire définition

interpellation GIGN

interpellation go fast

police française arme                                            et aussi, (Interpellation par les forces de l’ordre)

interpellation heure légale

interpellation infirmière manifestation

police voie publique

interpellation interrogatoire

interpellation interrogatoire définition

police de la voie publique

interpellation islamiste

interpellation journaliste

police administrative police judiciaire

interpellation judiciaire

interpellation lieu de travail

police administrative et police judiciaire=

interpellation lieu privé

interpellation manifestation paris

police administrative et judiciaire

interpellation masque

interpellation mineur

le code de procédure pénale le code pénal

le pénal

interpellation musclée

interpellation musclée police

les forces de police

les opj

interpellation Nanterre

interpellation opj                                                        (Interpellation par les forces de l’ordre)

Légifrance code pénal

Légifrance code procédure pénale

interpellation Orléans

interpellation ou arrestation

le secret en droit pénal

interpellation par la police

les agents de police judiciaire                                    en outre, (Interpellation par les forces de l’ordre)

les articles 53 et 73 du code de procédure pénale

interpellation par police municipale

interpellation paris

Légifrance code de procédure pénale

interpellation par agent de police judiciaire

avocat pénaliste paris

interpellation paris 3

interpellation police

le rôle de l’officier de police judiciaire

le rôle du police judiciaire

interpellation police à domicile

interpellation police définition

le rôle de la police judiciaire dans la procédure pénale

le rôle du procureur de la république en police judiciaire

interpellation police domicile

interpellation police droit

le rôle de la police

le rôle de la police judiciaire

interpellation police femme enceinte

interpellation police ferroviaire

le droit pénal                                                           (Interpellation par les forces de l’ordre)

le flagrant délit

interpellation police France

interpellation police gare

le droit pénal spécial

le groupe en droit pénal

interpellation police heure

interpellation police infirmière

le droit pénal des affaires

le droit pénal des mineurs

interpellation police judiciaire                                      en particulier, (Interpellation par les forces de l’ordre)

interpellation police masque

le contrôle judiciaire

le droit international pénal

interpellation police mort

interpellation police municipale

le code pénal français

le droit pénal

interpellation police paris

interpellation police sur lieu de travail

le code de procédure pénale

officier de douane judiciaire

interpellation police vidéo

interpellation policière                                                   (Interpellation par les forces de l’ordre)

opj police nationale

pénal

interpellation policiers en civil

interpellation préliminaire

opj gendarmerie

opj gendarmerie définition

interpellation procédure

interpellation procédure pénale

officier judiciaire

officier police judiciaire

interpellation question

interpellation qui tourne mal

officier douane judiciaire

officier police judiciaire gendarmerie

interpellation raid                                                   finalement, (Interpellation par les forces de l’ordre)

interpellation rappeur

opj police

interpellation saint Lazare

interpellation sur la voie publique

officier de police judiciaire police nationale

interpellation suspect

interpellation synonyme

officier de police judiciaire et agent de police judiciaire

interpellation terroriste

interpellation terroriste Conflans

officier de police judiciaire définition

interpellation trafic de stupéfiants

interpellation train

officier de police judiciaire

interpellation urgente

interpellation utilisation

officier de police définition

interpellé par la police

interpeller par la police

officier de la police judiciaire

interpeller police

intervention police judiciaire

j’interpelle                                                                        enfin, (Interpellation par les forces de l’ordre)

l’article 63-1 du code de procédure pénale

la commission rogatoire en procédure pénale

la cour pénale

l’interpellation

l’interpellation citoyenne

la police judiciaire                                                      (Interpellation par les forces de l’ordre)

la police judiciaire est placée sous la direction du

meilleurs avocats pénalistes

la procédure pénale

l’agent de police judiciaire

pénaliste français

l’article 63-1 du code de procédure pénale

l’article 63-4-1 du code de procédure pénale

pénalistes

l’article 706-73 du code de procédure pénale

l’article 73 du code de procédure pénale

pourquoi interpellation 6h

l’article 73 du cpp                                                           en outre, (Interpellation par les forces de l’ordre)

l’interpellation définition

procédure civile et procédure pénale

l’interpellation en procédure pénale

l’interpellation musclée de ce samedi après-midi à Nice

perquisition agent de police judiciaire

l’interpellation sous la 3ème république

matière pénale

meilleur avocat pénaliste

mesure de contrôle judiciaire

mission de la police judiciaire

non-respect contrôle judiciaire retenue

pénal des affaires

pénaliste

saisie agent de police judiciaire

pénaux

perquisition flagrant délit                                           (Interpellation par les forces de l’ordre)

PJ gendarmerie

PJ police judiciaire

précis de procédure pénale

procédure criminelle

procédure pénale

tribunal de police code de procédure pénale

procédure pénale approfondie

procédure pénale code                                            désormais, (Interpellation par les forces de l’ordre)

une interpellation

procédure pénale en France

procédure pénale et procédure civile

rôle de la police judiciaire

procédure pénale française

quel est le rôle de la police judiciaire

quelle interpellation

qu’est ce qu’ un agent de police judiciaire

qu’est-ce que la police judiciaire

renseignement judiciaire gendarmerie

réquisition judiciaire en commission rogatoire

réunion code pénal

rôle de la police judiciaire en France

saisie en commission rogatoire

secret professionnel code pénal

service de voie publique police nationale

s’interpeler

site de la cour pénale internationale

spécialiste droit pénal                                                       après, (Interpellation par les forces de l’ordre)

spécialiste du droit pénal

tribunaux pénaux

à cause de cela,

à cause de,

ainsi,

à nouveau,

à partir de là,

Ainsi,

Alors que,

Alors,                                                           (Interpellation par les forces de l’ordre)

Après cela,

Après que,

Aussi,

bien que,

car,

Cependant,

c’est ainsi que,

c’est pour cela que,

par ailleurs,

c’est pourquoi,

Considérons,

Contraste,

D’autant plus,

d’après,

de ce fait,

de façon,

manière que,                                                         (Interpellation par les forces de l’ordre)

De la même manière,

De même,

enfin,

de nouveau

de plus,

en dernier lieu,

De plus,

de sorte que,

deuxièmement,

Donc,

en ce qui concerne,

En conclusion,

par ailleurs,

En conséquence,

En dernier lieu,

dommage encore,

En fait,

puis,

En outre,

finalement,

en particulier,                                                                     (Interpellation par les forces de l’ordre)

En premier lieu,

finalement,

En revanche,

En somme,

encore une fois,

Enfin,

ensuite,

étant donné que,

Finalement,

grâce à,

il est question de,

de même,

Il s’agit de,

il y a aussi,

Mais,

Malgré cela,

Malgré tout,                                                 (Interpellation par les forces de l’ordre)

Néanmoins,

Outre cela,

Par ailleurs ,

Par conséquent,

et aussi,

Par contre,

par exemple,

évidemment,

Par la suite,

par rapport à,

parce que,

plus précisément,

plus tard,

Pour commencer,

Pour conclure,

Pourtant,

Premièrement,

Prenons le cas de,

Puis,                                                                           (Interpellation par les forces de l’ordre)

puisque,

Qui plus est,

Selon,

Suivant,

Tandis que,

touchant à,

Tout d’abord,

Toutefois,

troisièmement

et ensuite,

Une fois de plus,

et puis,

et aussi,

à cause de cela,

à cause de,                                                                   (Interpellation par les forces de l’ordre)

ainsi,

à nouveau,

à partir de là,

Ainsi,

Alors que,

Alors,

Après cela,

Après que,

Aussi,

bien que,

car,

Cependant,

c’est ainsi que,

c’est pour cela que,

par ailleurs,

c’est pourquoi,

Considérons,

Contraste,                                                           (Interpellation par les forces de l’ordre)

D’autant plus,

d’après,

de ce fait,

de façon,

manière que,

De la même manière,

De même,

enfin,

de nouveau

de plus,

en dernier lieu,

De plus,

de sorte que,

deuxièmement,

Donc,

en ce qui concerne,

En conclusion,

par ailleurs,

En conséquence,

En dernier lieu,

dommage encore,

En fait,                                                                            (Interpellation par les forces de l’ordre)

puis,

En outre,

finalement,

en particulier,

En premier lieu,

finalement,

En revanche,

En somme,

encore une fois,

Enfin,

ensuite,

étant donné que,                                                              (Interpellation par les forces de l’ordre)

Finalement,

grâce à,

il est question de,

de même,

Il s’agit de,

il y a aussi,

Mais,

Malgré cela,

Malgré tout,

Néanmoins,

Outre cela,

Par ailleurs ,

Par conséquent,

et aussi,

Par contre,

par exemple,

évidemment,

Par la suite,

par rapport à,

parce que,

plus précisément,                                                            (Interpellation par les forces de l’ordre)

plus tard,

Pour commencer,

Pour conclure,

Pourtant,

Premièrement,

Prenons le cas de,

Puis,

puisque,

Qui plus est,

Selon,

Suivant,

Tandis que,

touchant à,

Tout d’abord,

Toutefois,

troisièmement

et ensuite,

Une fois de plus,

et puis,

et aussi,

à cause de cela,

à cause de,

ainsi,

à nouveau,                                                               (Interpellation par les forces de l’ordre)

à partir de là,

Ainsi,

Alors que,

Alors,

Après cela,

Après que,

Aussi,

bien que,

car,

Cependant,

c’est ainsi que,

c’est pour cela que,

par ailleurs,

c’est pourquoi,

Considérons,

Contraste,

D’autant plus,

d’après,

de ce fait,

de façon,

manière que,

De la même manière,

De même,

enfin,

de nouveau

de plus,

en dernier lieu,                                                          (Interpellation par les forces de l’ordre)

De plus,

de sorte que,

deuxièmement,

Donc,

en ce qui concerne,

En conclusion,

par ailleurs,

En conséquence,

En dernier lieu,

dommage encore,

En fait,

puis,

En outre,

finalement,

en particulier,                                                                (Interpellation par les forces de l’ordre)

En premier lieu,

finalement,

En revanche,

En somme,

encore une fois,

Enfin,

ensuite,

étant donné que,

Finalement,

grâce à,

il est question de,

de même,

Il s’agit de,

il y a aussi,                                               (Interpellation par les forces de l’ordre)

Mais,

Malgré cela,

Malgré tout,

Néanmoins,

Outre cela,

Par ailleurs ,

Par conséquent,

et aussi,

Par contre,

par exemple,

évidemment,

Par la suite,

par rapport à,

parce que,

plus précisément,

plus tard,

Pour commencer,

Pour conclure,

Pourtant,

Premièrement,

Prenons le cas de,

Puis,                                                                               (Interpellation par les forces de l’ordre)

puisque,

Qui plus est,

Selon,

Suivant,

Tandis que,

touchant à,

Tout d’abord,

Toutefois,

troisièmement

et ensuite,

Une fois de plus,

et puis,

et aussi,

YouTube interpellation police

du cabinet Aci assurera efficacement votre défense.

Il vous appartient de prendre l’initiative en l’appelant au téléphone ou bien en envoyant un mail.

Quelle que soit votre situation : auteur, co-auteur, complice, receleur ou victime d’infractions,

nos avocats vous accompagnent et assurent votre défense durant la phase d’enquête (garde à vue) ;

d’instruction (juge d’instruction, chambre de l’instruction) ; devant la chambre de jugement et enfin,

pendant la phase judiciaire (après le procès, auprès de l’administration pénitentiaire par exemple).

IV).  —  Les domaines d’intervention du cabinet Aci

(Interpellation par les forces de l’ordre)

Cabinet d’avocats pénalistes parisiens 

D’abord, Adresse : 55, rue de Turbigo

75003 PARIS

Puis, Tél : 01.42.71.51.05

Ensuite, Fax : 01.42.71.66.80

Engagement, E-mail : contact@cabinetaci.com

Enfin, Catégories

Premièrement, LE CABINET

En premier lieu, Rôle de l’avocat pénaliste   (Interpellation par les forces de l’ordre)

En somme, Droit pénal   (Interpellation par les forces de l’ordre)

Tout d’abord, pénal général  (Interpellation par les forces de l’ordre)

Après cela, Droit pénal spécial : les infractions du code pénal

Puis, pénal des affaires   (Interpellation par les forces de l’ordre)

Aussi, Droit pénal fiscal  (Interpellation par les forces de l’ordre)

Malgré tout, Droit pénal de l’urbanisme  (Interpellation par les forces de l’ordre)

De même, Le droit pénal douanier  (Interpellation par les forces de l’ordre)

En outre, Droit pénal de la presse  (Interpellation par les forces de l’ordre)

                 Et ensuite,   (Interpellation par les forces de l’ordre)

pénal des nuisances   (Interpellation par les forces de l’ordre)

Donc, pénal routier infractions   (Interpellation par les forces de l’ordre)

Outre cela, Droit pénal du travail  (Interpellation par les forces de l’ordre)

Malgré tout, Droit pénal de l’environnement  (Interpellation par les forces de l’ordre)

Cependant, pénal de la famille  (Interpellation par les forces de l’ordre)

En outre, Droit pénal des mineurs  (Interpellation par les forces de l’ordre)

Ainsi, Droit pénal de l’informatique  (Interpellation par les forces de l’ordre)

En fait, pénal international  (Interpellation par les forces de l’ordre)

Tandis que, Droit pénal des sociétés  (Interpellation par les forces de l’ordre)

Néanmoins, Le droit pénal de la consommation  (Interpellation par les forces de l’ordre)

Toutefois, Lexique de droit pénal  (Interpellation par les forces de l’ordre)

Alors, Principales infractions en droit pénal  (Interpellation par les forces de l’ordre)

Puis, Procédure pénale  (Interpellation par les forces de l’ordre)

Pourtant, Notions de criminologie  (Interpellation par les forces de l’ordre)

En revanche, DÉFENSE PÉNALE  (Interpellation par les forces de l’ordre)

Aussi, AUTRES DOMAINES  (Interpellation par les forces de l’ordre)

Enfin, CONTACT.  (Interpellation par les forces de l’ordre)

Aller à la barre d’outils