Tel: 01.42.71.51.05 | Email :contact[@]cabinetaci.com

Droits de la « victime-témoin »

Droits de la «  victime-témoin »

Ne serait-il pas plus pertinent de renforcer les droits de la «  victime-témoin » ?                B) Propositions

.

Bien sur, il ne s’agirait pas d’octroyer les droits dont bénéficie la partie civile aujourd’hui, ce qui conduirait à déplacer le problème.

« La justice n’est pas une thérapie » rappelle Robert Badinter. Se trouve au centre du procès celui que l’on juge

Bien que témoin de l’indifférence auxquels étaient confrontées les victimes jusqu’aux années 1970, l’ancien Garde des sceaux, nous rappelle encore aujourd’hui qu’il est demandé à la justice de dire et de sanctionner.

La victime mérite un accompagnement mais appartient-il à la justice de le faire ?

Les vertus thérapeutiques assignées au procès relèvent de la psychologie. La prise en charge de la compassion n’est peut-être pas du domaine du juge même s’il est important qu’il les ait à l’esprit.

Comment répondre alors aux besoins des victimes sans dénaturer le procès pénal ?

D’abord, il faut cibler les besoins des victimes.

Le premier besoin semble être celui de ne pas être plus victime qu’elle ne l’est déjà. Il faut donc, avant toute chose, éviter la victimisation secondaire.

Ensuite, la victime a besoin de reconnaissance. Ainsi, la rencontre avec les parents de Karim m’a permis de cibler ce qu’ils attendent de la justice : Savoir que l’affaire se trouve prise en compte par les acteurs du monde judiciaire et que les coupables encourent une sanction.

L’essentiel pour la victime, se rendre compte que la justice travaille sur son affaire, qu’on ne la délaisse pas, que le préjudice qu’elle a subi s’avère aussi un préjudice pour la société dans son ensemble.

 

Contacter un avocat

Pour votre défense :

Avocat spécialiste droit pénal

du cabinet Aci assurera efficacement votre défense.

Il vous appartient de prendre l’initiative en l’appelant au téléphone ou bien en envoyant un mail.

Quelle que soit votre situation : victime ou auteur de l’infraction,

nos avocats vous accompagnent et assurent votre défense durant la phase d’enquête (garde à vue) ;

d’instruction (juge d’instruction, chambre de l’instruction) ; devant la chambre de jugement

et enfin, pendant la phase judiciaire (après le procès, auprès de l’administration pénitentiaire par exemple).

Le plus populaire

To Top
Rappelez moi
Appelez-nous
MAP