9:30 - 19:30

Nos heures d'ouverture Lun.- Ven.

01 42 71 51 05

Nos avocats à votre écoute

Facebook

Twitter

Linkedin

Droit d’être jugé dans un délai raisonnable

Droit d’être jugé dans un délai raisonnable

Délai raisonnable :

Le principe du délai raisonnable

est prévu par à l’article 6 §1 de la convention européenne des droits de l’homme qui énonce que:
« Toute personne a droit à ce que sa cause soit entendue équitablement, publiquement et dans un délai raisonnable,
par un tribunal indépendant et impartial« .

Ainsi, le droit à un jugement dans un délai raisonnable fait partie intégrante des droits de la défense.

Sur un plan national,
le délai raisonnable du jugement est assuré à l’article L 111-3 du code de l’organisation judiciaire.
En effet, il s’avère clairement que: « Les décisions de justice sont rendues dans un délai raisonnable« .
L’article préliminaire du CPP indique qu’
« Il doit être définitivement statué sur l’accusation dont toute personnes suspectée ou poursuivie fait l’objet dans un délai raisonnable ».
Le caractère raisonnable de la durée de la procédure se trouve appréciée in globo,
il inclut les phases préalables à la saisine du juge ( CEDH, 15/10/2002, Viesiez C/ France, recours gracieux)
et englobe l’ensemble des voies de recours.

Les critères d’appréciation du caractère le délai raisonnable

Si l’examen se fait in concreto, la Cour européenne des droits de l’homme a posé trois critères d’appréciation :

   – Premièrement, la complexité de l’affaire :

Lorsque l’on se trouve face à une affaire difficile et complexe, il arrive que la durée de l’instruction soit longue. En effet, plus l’affaire sera complexe et plus il sera difficile de rechercher la véracité des faits, les auteurs et complices possibles… et ceci notamment si l’affaire porte par exemple sur des questions d’intérêt national ou si plusieurs témoins doivent être auditionnés.

   – Deuxièmement, l’enjeu du litige :

L’intérêt qui est en jeu pour le justiciable, et qui dépend de l’issue de la procédure judiciaire, est tel qu’il exige un délai raisonnable du jugement. D’ailleurs, la valeur du litige est de faible importance, le procureur de la République peut utiliser des procédures simplifiées qui permettront d’accélérer le délai du jugement.

   – Troisièmement, l’appréciation des comportements :

le juge doit vérifier que le délai de la procédure a permis aux droits de la défense de s’exercer effectivement.

Ainsi, par exemple, si l’accusé se présente devant la Cour d’assises sans avocat,

le juge sera dans l’obligation d’en désigner un d’office et d’accepter un délai de préparation des moyens de défense.
Les juges et notamment les juges d’instruction doivent raisonnablement faire obstacle à des demandes de la part des parties afin de pouvoir, dans un délai raisonnable, porter l’affaire devant une juridiction de jugement.

Certaines parties, à force de mauvaise volonté et d’usage dilatoire des règles de procédure,

ont largement contribué à augmenter le délai de la procédure.
Seuls les retards imputables à l’Etat sont constitutifs d’une violation du délai raisonnable.

La vérification du caractère raisonnable ou non du délai

Les juridictions compétentes pour contrôler le caractère raisonnable ou non du délai sont les juridictions administratives.

Depuis un arrêt du 28 juin 2002, le conseil d’État se réfère d’ailleurs à l’article 6 §1 de la CESDH.
Il affirme aussi que, pour faire assurer le respect  à un délai raisonnable de jugement, les justiciables peuvent obtenir la réparation du dommage qui leur a été causé par le fonctionnement défectueux de la justice. Ainsi, la méconnaissance de ce droit engage a elle seule la responsabilité de l’État.

Pour apprécier la durée du délai raisonnable, il faut prendre en considération une période précise.

Ainsi, en matière pénale, la date à laquelle la personne se voit arrêtée ou détenue déclenchera le cours du délai. Par ailleurs, le terme du délai sera la date du prononcé de la décision définitive.
Le juge judiciaire a adopté une interprétation élargie de la notion de faute lourde inscrite à l’article L 781-1 du Code de l’organisation judiciaire, en cas de violation du délai raisonnable par les juridictions judiciaires.
La CEDH a précisé qu’en cas de violation du délai raisonnable, le requérant dispose d’un recours effectif devant une instance nationale.
Ainsi, vérifie t elle s’il y a une violation de l’article 6 de la CEDH et si existe en droit interne un recours effectif possible.

Effet du caractère déraisonnable du délai

Il reste à noter que la durée excessive de la procédure n’a aucune incidence sur le jugement. Seul, le préjudice causé par le délai excessif s’avère réparé. Le montant varie en fonction de l’affaire.
 

Contactez un avocat

Pour votre défense :

Avocat pénaliste Paris

du cabinet Aci assurera efficacement votre défense.
Il vous appartient de prendre l’initiative en l’appelant au
téléphone ou bien en envoyant un mail.
Quelle que soit votre situation : victime ou auteur de l’infraction,
nos avocats vous accompagnent et assurent votre défense durant la phase d’enquête (garde à vue) ;
d’instruction (juge d’instruction, chambre de l’instruction) ; devant la chambre de jugement et enfin,
pendant la phase judiciaire (après le procès, auprès de l’administration pénitentiaire par exemple).
 

Cabinet d’avocats Pénalistes parisiens

Adresse : 55, rue de Turbigo
75003 PARIS
Tél : 01.42.71.51.05
Fax : 01.42.71.66.80
E-mail : contact@cabinetaci.com
Catégories
LE CABINET
SPÉCIALISTE DROIT PÉNAL (Délai raisonnable)
En premier lieu, Rôle de l’avocat pénaliste (Délai raisonnable)
En second lieu, Droit pénal (Délai raisonnable)
Tout d’abord, pénal général (Délai raisonnable)
Ensuite, Droit pénal spécial : les infractions du code pénal
Puis, pénal des affaires (Délai raisonnable)
Aussi, Droit pénal fiscal (Délai raisonnable)
Egalement, Droit pénal de l’urbanisme
De même, Le droit pénal douanier
Et aussi, Droit pénal de la presse
Et ensuite,
pénal des nuisances
Et plus, pénal routier infractions
Après, Droit pénal du travail
Davantage encore, Droit pénal de l’environnement
Surtout, pénal de la famille
Par ailleurs, Droit pénal des mineurs
Ainsi, Droit pénal de l’informatique
Tout autant, pénal international
Que, Droit pénal des sociétés
En dernier, Le droit pénal de la consommation
Lexique de droit pénal
Principales infractions en droit pénal
Procédure pénale
Notions de criminologie
DEFENSE PENALE
AUTRES DOMAINES
CONTACT