Victime de provocation au suicide

Victime de provocation au suicide

Victime de provocation au suicide :

Le suicide peut-il être réprimé ?  (Victime de provocation au suicide)

Il est non punissable, ni en la personne de l’auteur, ni en la personne du complice.

Dans l’ancien droit, il y avait une incrimination du suicide :

des peines pouvaient être infligées au cadavre et il existait une peine de confiscation des biens de la personne suicidée.

Si le suicide n’est pas réprimé, la provocation au suicide, elle, est réprimée

à l’article 223-13 du CP : « Le fait de provoquer au suicide d’autrui est puni de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende lorsque la provocation a été suivie du suicide ou d’une tentative de suicide (incrimination). Les peines sont portées à cinq ans d’emprisonnement et à 75 000 euros d’amende lorsque la victime de l’infraction définie à l’alinéa précédent est un mineur de quinze ans (circonstance aggravante) ».

L’élément matériel

Il résulte de l’acte de provocation directe accompli à l’égard d’une personne déterminée : c’est l’incitation à passer à l’acte ou la fourniture de moyens d’accomplir ce geste (relation de cause entre l’acte de provocation et le suicide ou sa tentative).

Arrêt de la cour d’appel de Rennes, 22 juin 2010 : condamnation d’un internaute de 28 ans en lien avec une mineure de 16 ans, qui lui avait donné tous les éléments pour réussir son suicide. 4 ans de prison avec une année de prison de ferme ont été prononcés. La provocation au suicide avec la non-assistance à personne en danger ont été retenus cumulativement.

L’élément moral

C’est la conscience que l’on a d’accomplir la provocation :

alors que l’on sait que la personne va passer à l’acte.

En ce qui concerne les blogs sur internet et la provocation au suicide on a une responsabilité pénale à 4 niveaux :

  • L’auteur du blog : pour provocation au suicide du seul fait du contenu et de la mise en ligne.
  • Le fournisseur de services : Avoir connaissance du contenu illicite du blog et ne pas prendre toutes les mesures nécessaires
  • pour y remédier
  • La responsabilité du moteur de recherche : si ce dernier était informé.
  • Celle du créateur d’un lien : qui contient un contenu de provocation au suicide.

Quelques conseils :  (Victime de provocation au suicide)

En matière de preuve, il est nécessaire de garder les traces de la personne qui aurait provoqué au suicide. Par exemple, conservez les appels téléphoniques, les SMS poussant la personne à mettre fin à ses jours ou bien encore, l’instrument qui aurait été donné afin d’accomplir l’acte.

 

Contactez un avocat

Adresse : 55, rue de Turbigo
75003 PARIS

Tél : 01.42.71.51.05
Fax : 01.42.71.66.80

E-mail : contact@cabinetaci.com

Catégories

Premièrement, LE CABINET  (Victime de provocation au suicide)

Deuxièmement, SPÉCIALISTE DROIT PÉNAL  (Victime de provocation au suicide)

En premier lieu, Rôle de l’avocat pénaliste  (Victime de provocation au suicide)

En second lieu, Droit pénal  (Victime de provocation au suicide)

Tout d’abord, pénal général  (Victime de provocation au suicide)

Ensuite, Droit pénal spécial : les infractions du code pénal  (Victime de provocation au suicide)

Puis, pénal des affaires  (Victime de provocation au suicide)

Aussi, Droit pénal fiscal   (Victime de provocation au suicide)

Également, Droit pénal de l’urbanisme  (Victime de provocation au suicide)

De même, Le droit pénal douanier  (Victime de provocation au suicide)

Et aussi, Droit pénal de la presse  (Victime de provocation au suicide)

                 Et ensuite,    (Victime de provocation au suicide)

pénal des nuisances

Et plus, pénal routier infractions

Après, Droit pénal du travail

Davantage encore, Droit pénal de l’environnement

Surtout, pénal de la famille

Par ailleurs, Droit pénal des mineurs

Ainsi, Droit pénal de l’informatique

Tout autant, pénal international

Que, Droit pénal des sociétés

En dernier, Le droit pénal de la consommation

Troisièmement, Lexique de droit pénal

Quatrièmement, Principales infractions en droit pénal

Et puis, Procédure pénale

Ensuite, Notions de criminologie

Également, DÉFENSE PÉNALE

Aussi, AUTRES DOMAINES

Enfin, CONTACT