Le contrôle des conditions de recevabilité