9:30 - 19:30

Nos heures d'ouverture Lun.- Ven.

01 42 71 51 05

Nos avocats à votre écoute

Facebook

Twitter

Linkedin

Cabinet ACI > Les infractions  > Les violences psychologiques dans les couples

Les violences psychologiques dans les couples

Les violences psychologiques dans les couples

Les violences psychologiques dans les couples :
La violence dans les couples, avant même qu’elle ne devienne physique, prend souvent racine dans les mots.
Il est cependant beaucoup plus difficile d’évaluer les aspects psychologiques que physiques de la violence en raison de leur invisibilité.
Ces violences psychologiques sont aujourd’hui reconnues
comme un délit depuis juillet 2010,
au même titre que les violences physiques.
La loi a ainsi créé le délit de « violences psychologiques au sein du couple ».

I.) Définition     (Les violences psychologiques dans les couples)

Les violences psychologiques

sont définies à l’article 222-33-2-1 du code pénal prévoyant que :
Le fait de harceler son conjoint, son partenaire lié par un pacte civil de solidarité ou son concubin par des propos ou comportements répétés ayant pour objet ou pour effet une dégradation de ses conditions de vie”
“se traduisant par une altération de sa santé physique ou mentale s’avère puni de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 € d’amende lorsque ces faits ont causé une incapacité totale de travail inférieure ou égale à huit jours ou n’ont entraîné aucune incapacité de travail”
“et de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 € d’amende lorsqu’ils ont causé une incapacité totale de travail supérieure à huit jours.

Les mêmes peines

se trouvent encourues lorsque cette infraction s’avère commise par un ancien conjoint ou un ancien concubin de la victime, ou un ancien partenaire lié à cette dernière par un pacte civil de solidarité. ».

II.) Conditions    (Les violences psychologiques dans les couples)

               La jurisprudence admet depuis longtemps que les violences ne se limitent pas à des atteintes physiques mais peuvent consister en des violences psychologiques :
ainsi, dès un arrêt du 19 février 1892, la chambre criminelle de la Cour de cassation jugeait que pouvaient être sanctionnées
les violences qui « sans atteindre matériellement la personne sont cependant de nature à provoquer une sérieuse émotion ».
Plus récemment, la chambre criminelle va même plus loin dans un arrêt du 2 septembre 2005 en jugeant
que le délit de violence peut être constitué d’un « comportement de nature à causer sur la personne une atteinte à son intégrité physique ou psychique caractérisée par un choc émotif ou une perturbation psychologique ».

De certains actes :

Ainsi, il ne s’agit pas d’une simple dispute conjugale dans laquelle deux points de vue concurrents s’affrontent,
mais il doit exister des actes répétés pouvant se constituer de paroles ou autres agissements, entraînant une dégradation
des conditions de vie aboutissant à une altération de la santé physique ou mentale.

Ces violences psychologiques se manifestent alors par une emprise et un conditionnement qui se matérialisent de manières diverses et variées :

– refuser à la victime de rencontrer ou de parler avec des amis ou des membres de la famille
– l’empêcher de parler à d’autres personnes, qu’elles soient hommes ou femmes
– critiquer ou dévaloriser ce qu’elle fait lui :
– faire des remarques désobligeantes sur son apparence physique
– imposer sa manière de s’habiller, se maquiller ou se comporter
– être indifférent et notamment ne pas tenir compte ou mépriser son opinion
– exiger de savoir qui elle rencontre
– ne pas lui laisser de droit à la parole

– l’empêcher d’avoir accès à l’argent du ménage

– menacer de s’en prendre aux enfants, de se suicider, de mort
– l’empêcher de rentrer au domicile, la séquestrer ou la mettre à la porte
Pour que l’infraction soit caractérisée, les faits doivent avoir été commis par un conjoint, un concubin, un partenaire de pacte civil de solidarité ou encore un ex-conjoint, ex-concubin ou ex-partenaire.

III.) Preuve                 (Les violences psychologiques dans les couples)

Le délit de violence psychologique conjugale soulève la question de la preuve car il se déroule principalement dans le huis clos familial.

La parole de l’un fera donc face à la parole de l’autre, avec ainsi la difficulté de départager le vrai du faux.
Pour se prémunir de cette difficulté probatoire, on conseille de conserver les SMS et les lettres.
Il est également possible de compter sur des témoignages de tiers et une expertise psychologique.
Tous ces éléments pourront venir appuyer la décision du juge au moment de statuer.

Parmi les éléments de preuve les plus efficaces figure la plainte déposée par la victime

au commissariat de police à l’encontre de son conjoint ou concubin.
Est également importante la constatation de son état par un médecin des urgences médico-judiciaires délivrant
alors un certificat médical évaluant le nombre de jours d’incapacité temporaire de travail en fonction de l’état de stress post traumatique émotionnel de la victime.

IV.) Mesures de protection         (Les violences psychologiques dans les couples)

Selon l’article 515-11 du Code civil,
une ordonnance de protection peut être délivrée en urgence par le juge aux affaires familiales saisi par la victime,
sans qu’une plainte pénale n’ait été préalablement déposée.
Dès lors, certaines mesures pourront être accordées à titre provisoire (pour une durée de 4 mois maximum)

en cas de danger pour soi-même ou pour ses enfants, notamment :

–  D’abord, l’expulsion de l’auteur des violences du domicile du couple et l’attribution de la jouissance à la victime.
–  Puis, l’interdiction à l’auteur de voir la victime ;
–  Ensuite, la possibilité pour la victime de dissimuler son domicile ou sa résidence
–  Aussi, la détermination des modalités d’exercice de l’autorité parentale et, le cas échéant, la contribution à l’entretien             et à l’éducation des enfants ;
–  Enfin, la possibilité provisoire de recourir à l’aide juridictionnelle pour couvrir les frais d’avocats et les éventuels frais             d’huissier et d’interprète.

En cas de non-respect de cette ordonnance de protection,

les sanctions encourues s’élèvent à deux ans d’emprisonnement et 15 000€ d’amende.
La loi du 9 juillet 2010, en plus d’avoir instauré cette ordonnance de protection, a également prévu le possible placement sous surveillance électronique de l’auteur des violences conjugales.

 V.) Répression

En 2012 (soit deux ans après l’entrée en vigueur de la nouvelle loi instaurant le délit de violences psychologiques),
un rapport d’information a été déposé par Guy Geoffroy et Danielle Bousquet, alors tous deux députés:
« Aucune condamnation n’est encore intervenue sur le fondement du nouvel article 222-33-2-1 du code pénal, ce qui peut expliquer la réticence de certains avocats à inciter leurs clients à engager des poursuites sur le fondement de cet article. ».
Ce rapport souligne l’importance pour les victimes de se pré constituer de solides preuves,
à commencer par la constatation des jours d’interruption temporaire de travail (ITT) causés par les violences psychologiques,

première preuve d’un traumatisme grave causé par le conjoint.

Si la victime parvient à rapporter de telles preuves, alors l’auteur des violences psychologiques encourt de 3 à 5 ans d’emprisonnement et de 45 000 € à 75 000 € d’amende.

Aucune tentative n’est concevable en l’espèce.

Aucune complicité,

ni immunité familiale ne sont envisageables,

l’infraction étant spécifique aux couples.

Prescription :

Le délit de violences psychologiques se prescrit par 6 ans.

Contactez un avocat          (Les violences psychologiques dans les couples)

Pour votre défense :

Avocat pénaliste Paris

du cabinet Aci assurera efficacement votre défense.
Il vous appartient de prendre l’initiative en l’appelant au
téléphone ou bien en envoyant un mail.
Quelle que soit votre situation : victime ou auteur de l’infraction,
nos avocats vous accompagnent et assurent votre défense durant la phase d’enquête (garde à vue) ;
d’instruction (juge d’instruction, chambre de l’instruction) ; devant la chambre de jugement et enfin,
pendant la phase judiciaire (après le procès, auprès de l’administration pénitentiaire par exemple).

Contactez un avocat        (Les violences psychologiques dans les couples)

Pour votre défense :

Avocat violences psychologiques dans les couples

avocat spécialiste violences psychologiques dans les couples

cabinet d’avocat spécialisé violences psychologiques dans les couples

avocat spécialisé victime violences psychologiques dans les couples

avocat spécialiste violences psychologiques dans les couples

spécialiste violences psychologiques dans les couples

spécialisé violences psychologiques dans les couples

meilleur avocat pour violences psychologiques dans les couples

avocat spécialiste violences psychologiques dans les couples

avocat pour affaire de violences psychologiques dans les couples

spécialiste affaire de violences psychologiques dans les couples

avocat pour affaire de violences psychologiques dans les couples

convocation au tribunal pour violences psychologiques dans les couples

meilleur avocat de paris violences psychologiques dans les couples

avocat pénaliste violences psychologiques dans les couples paris

comment se remettre de violences psychologiques
divorce pour faute violences psychologiques
divorce pour violences psychologiques
harcèlement violences psychologiques
Itt pour violences psychologiques
opinion violences psychologiques
peines encourues pour violences psychologiques
plainte pour violences psychologiques
plainte pour violences psychologiques sur mineur
porter plainte pour violences psychologiques
psychologue violence* paris

qu’est-ce que la violence psychologique* dans le couple

qu’est-ce que violence psychologique*
violence psychologique* 30 signes
violences psychologiques* porter plainte
violences psychologiques* prescription
violence psychologique* adolescent
violence psychologique* amitié
violences psychologiques* plainte
violence psychologique* après séparation
violence psychologique* au travail définition
violences psychologiques* pénal
violence psychologique* belle-famille
violence psychologique* bouderie
violences psychologiques* parents
violence psychologique*contre les femmes

violence psychologique* des femmes sur les hommes

violences psychologiques* parentales
violence psychologique* en couple
violence psychologique* enfance loi
violences psychologiques* ou physiques
violence psychologique* et divorce
violence psychologique* et économique
violences psychologiques* mineur
violence psychologique* et morale
violence psychologique* et physique
violences psychologiques* manipulateur
violence psychologique* et physique dans le couple
violence psychologique* et santé
violences psychologiques* maltraitance
violence psychologique* et stress post traumatique
violence psychologique* et verbale
violences psychologiques* loi
violence psychologique* ex conjoint
violence psychologique* familiale

violences psychologiques* harcèlement moral      (Les violences psychologiques dans les couples)

violence psychologique* femme enceinte
violence psychologique* femme envers homme
violences psychologiques* femmes
violence psychologique* France
violence psychologique* gouvernement
violences psychologiques* famille
violence psychologique* grossesse
violence psychologique* homme
violences psychologiques* faites aux hommes
violence psychologique* homme femme
violence psychologique* hommes victimes
violences psychologiques* faites aux femmes
violence psychologique* ignorer
violence psychologique* incroyable talent
violences psychologiques* et plainte
violence psychologique* indifférence
violence psychologique* infantile

violences psychologiques* et harcèlement moral

violence psychologique* insidieuse
violence psychologique* intrafamiliale
violences psychologiques* enfance
violence psychologique* involontaire
violence psychologique*e Itt
violences psychologiques* en droit pénal
violence psychologique* jalousie
violence psychologique* jeunes
violences psychologiques* droit pénal
violence psychologique* justice
violence psychologique* le rejet
violences psychologiques* divorce
violence psychologique* loi France
violence psychologique* main courante
violences psychologiques* délit
violence psychologique* manifestations
violence psychologique* mari

violences psychologiques* définition juridique

violence psychologique* mère
violence psychologique* mère fille
violences psychologiques* définition
violence psychologique* morale
violence psychologique* narcissique
violences psychologiques* contre les hommes
violence psychologique* origine
violence psychologique* ou morale
violences psychologiques* conséquences
violence psychologique* peine
violence psychologique* que dit la loi
violences psychologiques* conjoint
violence psychologique* quotidienne
violence psychologique* recours                                                                                        (Les violences psychologiques dans les couples)
violences psychologiques* dans un couple

violences psychologiques* condamnation

violence psychologique* regard
violences psychologiques* dans le couple code pénal
violence psychologique* relation
violences psychologiques* comprendre pour agir
violences psychologiques* couple
violence psychologique* relation amoureuse
violence psychologique* silence
violences psychologiques* code pénal
violence psychologique* traumatisme
violence psychologique* types
violences psychologiques* code civil
violence psychologique* verbale
violence psychologique* victime
violences psychologiques* amendes
violence psychologique* viol
violence psychologique* voisinage

violences psychologiques*

troisièmement,

deuxièmement,

premièrement,

tout d’abord,

depuis,

ensuite,

aussi,

par ailleurs,

également,

de même,

enfin,

premièrement,

deuxièmement,

troisièmement,

tout d’abord,

puis,

ensuite,

aussi,

par ailleurs,

également,

premièrement,

deuxièmement,

troisièmement,

tout d’abord,

puis,

ensuite,

aussi,

par ailleurs,

également,

de même,

enfin,

de même,

enfin,

violence psychologue ou psychiatre
violence verbale psychologique* conjugale
3919 violences psychologiques*
violences psychologiques* preuves
violences psychologiques* prison
avec violence psychologique*
violences psychologiques* que faire
violences psychologiques* reconstruction
avocat pour violence psychologique*
violences psychologiques* répression
d’abord, violences psychologiques* sanctions
puis, avocat violences psychologiques*
ensuite, violences psychologiques* service public
aussi, violences psychologiques* sur mineur
également, certificat médical pour violences psychologiques*
mais aussi, violences psychologiques* sur mineur code pénal
voire, violences psychologiques* témoignages

ainsi, comment prouver violences psychologiques*

et aussi,violences psychologiques* travail
et puis,violences volontaires psychologiques*
enfin, www.violences psychologiques.com

du cabinet Aci assurera efficacement votre défense.

Il vous appartient de prendre l’initiative en l’appelant au téléphone

(Tel 0142715105), ou bien en envoyant un mail. (contact@cabinetaci.com)

Quelle que soit votre situation : victime ou auteur d’infraction,

nos avocats vous accompagnent et assurent votre défense

durant la phase d’enquête (garde à vue) ; d’instruction (juge d’instruction,

chambre de l’instruction) ; devant la chambre de jugement

et enfin, pendant la phase judiciaire (après le procès,

auprès de l’administration pénitentiaire par exemple).

Cabinet d’avocats pénalistes parisiens  (Les violences psychologiques

dans les couples)

D’abord, Adresse : 55, rue de Turbigo
75003 PARIS
Puis, Tél : 01.42.71.51.05
Ensuite, Fax : 01.42.71.66.80
Engagement, E-mail : contact@cabinetaci.com
Enfin, Catégories
Premièrement, LE CABINET
En premier lieu, Rôle de l’avocat pénaliste (Les violences psychologiques dans les couples*)
En second lieu, Droit pénal (Les violences psychologiques dans les couples*)
Tout d’abord, pénal général (Les violences psychologiques dans les couples*)
Ensuite, Droit pénal spécial : les infractions du code pénal
Puis, pénal des affaires (Les violences psychologiques dans les couples*)
Aussi, Droit pénal fiscal (Les violences psychologiques dans les couples*)
Également, Droit pénal de l’urbanisme (Les violences psychologiques dans les couples*)
De même, Le droit pénal douanier (Les violences psychologiques dans les couples*)
Et aussi, Droit pénal de la presse (Les violences psychologiques dans les couples*)

                 Et ensuite, 

pénal des nuisances
Et plus, pénal routier infractions
Après, Droit pénal du travail
Davantage encore, Droit pénal de l’environnement
Surtout, pénal de la famille
Par ailleurs, Droit pénal des mineurs
Ainsi, Droit pénal de l’informatique
Tout autant, pénal international
Que, Droit pénal des sociétés
En dernier, Le droit pénal de la consommation
Troisièmement, Lexique de droit pénal
Quatrièmement, Principales infractions en droit pénal
Et puis, Procédure pénale
Ensuite, Notions de criminologie
Également, DÉFENSE PÉNALE
Aussi, AUTRES DOMAINES
Enfin, CONTACT.

Tags:

Aller à la barre d’outils