Le parloir visite de prisonniers en prison

Le parloir :
Pour obtenir un parloir, il faut :

  • Tout d’abord, avoir obtenu un permis de visite ;
  • Ensuite, prendre rendez-vous une semaine à l’avance, par téléphone ou à l’accueil de la prison.

Avant un parloir                                                  (Le parloir)

  • Arrivez 15 à 30 minutes avant l’heure
  • La durée est limitée
    • 30 à 45mn en Maison d’Arrêt,
    • 1 à 3 heures en établissement pénitentiaire
  • Maximum de 2-3 personnes par parloir
  • Le nombre de visites autorisées est de :
    • maximum 3 par semaine pour un prévenu
    • maximum 1 à 2 par semaine pour un condamné
  • Vos affaires restent au vestiaire, les visiteurs passent sous un portique de sécurité, et peuvent être fouillés
  • Il est interdit de fumer, manger, boire, etc…
  • Le détenu est fouillé systématiquement après le parloir, avec souvent mise à nu et inspection de ses parties génitales.
  • Les box (famille) sont presque toujours équipés d’un dispositif d’écoute.

Les colis                                                                   (Le parloir)

  • Il est possible de déposer ou récupérer des colis lors d’un parloir, sous conditions.
  • Sauf pour le linge une autorisation doit être demandée par le détenu au chef d’établissement pour chaque pièce désirée, et l’autorisation envoyée au visiteur.
  • Dépôt de livres brochés également possible avec autorisation.
  • On ne peut rien envoyer par la poste sauf à s’adresser à des associations locales de soutien aux détenus et aux familles qui se chargent de faire parvenir les colis. Cependant les livres religieux et certains objets cultuels sont tolérés.

Le permis de visite délivré pour un prévenu reste en général valable après sa condamnation, mais aussi en cas de transfert du détenu dans un autre établissement.
Le permis est nécessaire aussi pour chaque enfant : les mineurs doivent être accompagnés pour la visite

Cas particuliers                                                   (Le parloir)

  1. La visite des membres de la famille est un droit, dont le détenu ne peut être provisoirement privé que par décision motivée du juge d’instruction.
    Le droit de visite d’autres personnes (amis, concubine, etc.) est laissé à la discrétion du juge.
  2. Sauf membre de la famille, on ne peut pas contester un refus de délivrance de permis de visite (mais on peut contacter des organisations pour la défense des droits de prisonniers tel que l’Observatoire international des prisons).
  3. Une interdiction de visite peut être établie :
    • au prévenu : le juge peut prononcer une interdiction de communiquer pendant une période de 10 jours renouvelable. Il ne peut refuser durant une durée de plus d’un mois, d’accorder un permis de visite à un membre de la famille sans décision écrite et motivée (pour les fins de l’instruction),
    • au condamné : ne peut être interdit de visite par la famille, sauf en cas de sanction disciplinaire d’isolement.
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top