9:30 - 19:30

Nos heures d'ouverture Lun.- Ven.

01 42 71 51 05

Nos avocats à votre écoute

Facebook

Twitter

Linkedin

 

Droit pénal général

Cabinet ACI > Domaines de compétence  > Droit pénal  > Droit pénal général (Page 2)

L'élément matériel

élément matériel

L'élément matériel : Il peut s’agir d’un acte positif. L’auteur d’un vol doit soustraire la chose d’autrui pour que l’infraction soit constituée. Il peut aussi s’agir d’un acte négatif c'est-à-dire d’abstention ou d’omission. Par exemple une personne sera considérée comme l’auteur d’une infraction si elle n’a pas porté secours à une personne en péril.( art 226-6 du CP) On peut distinguer les infractions selon leur élément matériel :La distinction des infractions en fonction de leurs modes d'exécutions:premièrement, les infractions instantanées et les infractions continues. deuxièmement,  les infractions simples et les infractions complexes.La distinction des infractions fondée sur le résultat.Dans certains...

Continue reading

La classification tripartite des infractions

La classification tripartite des infractions

La classification tripartite des infractions : Selon l’article 111-1 du code pénal les infractions sont classées selon leur gravité en crimes, délits et contraventions. Premièrement, les contraventions sont des infractions qui sont punies exclusivement par une amende n’excédant pas 1500 euros (hors récidive). Elles relèvent de la compétence du tribunal de police.         Deuxièmement, les délits sont des infractions qui sont punies d’une peine de prison inférieure à 10 ans et d’une amende supérieure à 3750 euros. Ils relèvent de la compétence du tribunal correctionnel.         En dernier, Les crimes sont des infractions pour lesquelles le législateur a prévu une peine de réclusion ou de détention criminelle de 15, 20...

Continue reading

L'application de la loi pénale dans l'espace

La loi pénale française voit son application étendue à différents territoires, dès lors qu'il existe un lien avec la France, en principe. Ainsi, il y a des dispositions particulières selon que les crimes et délits ont été commis en France, hors du territoire de la République, ou bien à l'encontre des intérêts essentiels de la France....

Continue reading

L'application de la loi pénale dans le temps

L'application de la loi pénale dans le temps : Tout d'abord, la non rétroactivité de la loi pénale plus sévère L’article 112-1 du code pénal dispose que seuls sont punissables les faits constitutifs d’une infraction à la date à laquelle ils ont été commis. De même seules les peines applicables à la même date peuvent être prononcées. Par conséquent il est en principe interdit d’appliquer une loi pénale à des faits antérieurs à sa promulgation. Exceptionnellement les lois pénales peuvent être rétroactives En premier lieu, le législateur peut prévoir expressément qu’une loi pénale sera rétroactive. En second lieu, et par ailleurs les lois qui ne font qu’...

Continue reading

Principe de l'interprétation stricte de la loi pénale

Le principe de l'interprétation stricte de la loi pénale

Principe de l'interprétation stricte de la loi pénale : Le principe de l'interprétation stricte de la loi pénale : Ce principe s'avère prévu à l’article 111-4 du code pénal. Le juge ne peut pas sanctionner des actes que le législateur n’a pas expressément décidé de réprimer. En principe toute personne est censée connaître la loi. Il serait anormal qu’une personne se retrouve sanctionnée lorsqu’elle commet un comportement qui n’est par incriminé par la loi. Le juge pénal, lorsqu’il interprète une loi pénale doit donc se contenter d’en dégager le sens afin de mettre en évidence le champ d’application de celle-ci. Le juge pénal ne...

Continue reading