9:30 - 19:30

Nos heures d'ouverture Lun.- Ven.

01 42 71 51 05

Nos avocats à votre écoute

Facebook

Twitter

Linkedin

Cabinet ACI > Articles posted by contact@cabinetaci.com (Page 93)

- L’inceste de l’article 222-22 du code pénal :

L'inceste de l'article 222-22 du code pénal : L’article 222-22 du code pénal dispose « Constitue une agression sexuelle toute atteinte sexuelle commise avec violence, contrainte, menace ou surprise ». Ainsi, l’agression sexuelle suppose un acte de nature sexuelle, mais à l’exclusion d’un acte de pénétration. Pour que cette infraction soit caractérisée, il faut la réunion d’un élément matériel et moral. I).  --  L’élément matériel               (L'inceste de l'article 222-22 du code pénal) Cette infraction se rapproche du viol, du fait qu’elle suppose, elle aussi, l’emploi de violence (par exemple : pincement de fesse), menace, contrainte ou surprise. Il conviendra de préciser que dans les rapports intra familiaux, l’auteur...

Continue reading

- L’inceste sanctionné par l’article 222-23 du code pénal (viol) :

Inceste sanction

L'inceste art 222-23 code pénal : L’inceste est réprimé pas l’article 222-23 du code pénal qui définit le viol comme « tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature que ce soit, commis sur la personne d’autrui par violence, contrainte, menace ou surprise ». A. L’élément matériel        (L'inceste art 222-23 code pénal) L’acte matériel d'abord consiste en un rapport physiologique normal, soit un coït buccal ou encore un acte de sodomie. Il peut aussi s’agir de l’introduction d’un objet dans le vagin. L’acte de pénétration doit se caractériser par l’emploi de la violence, contrainte, menace ou surprise, ce qui est révélateur...

Continue reading

- L’inceste :

L'inceste : L’inceste qualifié juridiquement de « viol par ascendant ou personne ayant autorité » renvoie aux relations sexuelles entre proches parents : entre un père et sa fille, une mère et son fils, un frère et sa sœur. Certaines définitions précisent qu’il s’agit de relations sexuelles entre un homme et une femme parents ou alliés à un degré prohibant le mariage. I).  --  Ainsi, l’inceste est interdit pour plusieurs raisons :  (L'inceste)      1).  --  En premier lieu, la consanguinité : l’interdiction des relations sexuelles au sein de la même famille tendrait à éviter l’engendrement d’enfants atteints de tares dégénératives ou récessives, liées au mélange des sangs de personnes...

Continue reading

- Les agressions sexuelles dans le couple :

Les agressions sexuelles dans le couple

Les agressions sexuelles dans le couple : Les agressions sexuelles dans le couple L’agression sexuelle suppose d'abord, un acte de nature sexuelle, et à l’exclusion d’un acte de pénétration. Pour caractériser cette infraction , il faut la réunion d’un élément matériel et moral. I).  --  Premièrement, l'élément matériel  (Les agressions sexuelles dans le couple) En premier lieu, cette infraction se rapproche du viol, du fait qu’elle suppose, elle aussi, l’emploi de violence (pincement de fesse), menace, contrainte ou surprise. II).  --  Deuxièmement, l’élément moral Il s’agir d’une infraction intentionnelle. L’auteur doit avoir voulu l’acte de nature sexuelle et qu’il ait eu conscience du refus ou de l’absence de...

Continue reading

- La constatation des infractions environnementales :

Constatation judiciaire Les officiers de police judiciaire ont une compétence générale pour constater et rechercher toutes les infractions. En effet, en vertu de l’article 14 du code de procédure pénale, la police judiciaire est chargée de constater les infractions à la loi pénale, d'en rassembler les preuves et d'en rechercher les auteurs tant qu'une information n'est pas ouverte. Un office centrale de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique a été crée auprès de la direction générale de la gendarmerie nationale ( 24 juin 2004). Il a pour but de centraliser et d’exploiter les informations relatives aux atteintes à l’environnement. Ainsi,...

Continue reading

- Les disséminations volontaires d’OGM sans autorisation :

Les disséminations volontaires d'OGM sans autorisation : I).  --  Définition Les organismes génétiquement modifiés (OGM) sont toute entité biologique non cellulaire, cellulaire ou multicellulaire, capable de se reproduire ou de transférer du matériel génétique, et dont les caractéristiques ont été modifiées autrement que par multiplication ou recombinaison naturelle. La réglementation relative aux organismes génétiquement modifiés (OGM) actuellement en vigueur en France est d'origine européenne. Deux directives communautaires de 1990 sont venues poser les règles en matière d'OGM : 1).  --  la Directive 90/219 concernant l'utilisation confinée 2).  --  la Directive 90/220 concernant la dissémination volontaire. Cette dernière directive relative à la dissémination volontaire a fait l'objet d'une modification (Directive...

Continue reading

- Rubriques de la Nomenclature des ICPE :

.0.Substances et préparations 1.0.0.0. Définition et classification des Substances et préparations dangereuses 1.1. Toxiques 1.1.1. Très toxiques 1.1.1.0. Fabrication industrielle de substances ou préparations très toxiques 1.1.1.1. Emploi ou stockage de substances ou préparations très toxiques 1.1.1.5. Fabrication de dichlorure de carbonyle 1.1.1.6. Emploi ou stockage de dichlorure de carbonyle ou phosphogène 1.1.3. Toxiques 1.1.3.0. Fabrication industrielle de substances et préparations toxiques 1.1.3.1. Emploi ou stockage de substances et préparations toxiques 1.1.3.5. Fabrication industrielle de l'ammoniac 1.1.3.6. Emploi ou stockage de l'ammoniac 1.1.3.7. Fabrication industrielle du chlore 1.1.3.8. Emploi ou stockage du chlore 1.1.3.9. Fabrication, emploi ou stockage du dioxyde chlore 1.1.4. 1.1.4.0. Fabrication industrielle, emploi ou stockage du formaldéhyde 1.1.4.1. Emploi ou stockage du...

Continue reading

- L’abandon de déchets dans les eaux ou sur les rivages :

L'abandon de déchets dans les eaux ou sur les rivages : Les déchets L’article L 216-6 alinéa 3 du code de l’environnement réprime le fait de « jeter ou abandonner des déchets en quantité importante dans les eaux superficielles ou souterraines ou dans les eaux de la mer dans la limite des eaux territoriales, sur les plages ou sur les rivages de la mer. Ces dispositions ne s'appliquent pas aux rejets en mer effectués à partir des navires ». I).  --  La notion de déchet   (L'abandon de déchets dans les eaux ou sur les rivages) L'article 541-1 II le définit comme « tout résidu...

Continue reading

- Les rejets polluants :

Les rejets polluants Définition des rejets polluants : I).  --  L’élément légal en premier lieu                                       (Les rejets polluants) L'article L 216-6 du code de l’environnement dispose « Le fait de jeter, déverser ou laisser s'écouler dans les eaux superficielles, souterraines ou les eaux de la mer dans la limite des eaux territoriales, directement ou indirectement, une ou des substances quelconques dont l'action ou les réactions entraînent, même provisoirement, des effets nuisibles sur la santé ou des dommages à la flore ou à la faune, à l'exception des dommages visés aux articles L. 218-73 et L. 432-2, ou des modifications significatives du régime normal d'alimentation...

Continue reading

- Contravention de grande voirie :

Contravention de grande voirie : I).  --  L’élément légal de la contravention de grande voirie Il appartient à l’autorité réglementaire de définir les éléments constitutifs de l’infraction et les sanctions qui lui sont applicables lorsque l’amende n’excède pas le montant maximum prévu pour les contraventions de police. Au delà, les contraventions de grande voirie relèvent de la compétence du législateur. L’article L 2132-26 du code général de la propriété des personnes publiques a généralisé l’amende prévue par l’article 131-13 du code pénal pour les contraventions de 5ème classe ( 1500 euros) à toutes les contraventions de grande voirie à l’égard desquelles les textes ne prévoient aucune...

Continue reading