Cabinet ACI

Cabinet d’avocat droit pénal Paris

Cabinet d’avocat droit pénal Paris

Cabinet d’avocat droit pénal Paris :
Qu’est-ce qu’un cabinet avocats spécialisés en droit pénal ? 
Un cabinet d’avocats spécialisés en droit pénal regroupe plusieurs avocats traitant de même  domaine le droit pénal. À ce niveau il y’a  plusieurs compétences ceux qui traitent exclusivement des victimes et ceux qui s’attachent d’avantages aux auteurs d’infraction ou le deux . La spécialisation peut  porter sur le trafic stupéfiant, sur les agressions sexuelles ,les proxénétismes,sur le terrorisme etc …

Qu’est-ce qu’un avocat spécialisé en droit pénal ? 

Les avocats pénalistes sont les plus représentés dans la culture populaire. Ils sont assimilés à ceux qui défendent la veuve et l’orphelin, dans des procès souvent très médiatiques et dont la morale est souvent remise en cause. Pour les plus convaincants d’entre eux, on parle de « ténors du barreau ». L’avocat pénaliste est avant tout un passionné. Il aime son métier et prend à cœur les dossiers de ses clients. Ils sont tous animés par la même envie de défendre et détestent l’injustice.

Cabinet d’avocat droit pénal Paris

Quelle place pour la parole dans le métier d’avocat ?

 Tout d’abord, la parole a une grande place dans l’exercice de l’avocat pénaliste. Les débats sont contradictoires et oraux, notamment aux assises, où seule la parole compte. La plaidoirie a donc un rôle central dans le métier d’avocat. On parle d’art de convaincre, qui passe par différentes stratégies de persuasion. Le droit pénal est l’espace consacré à la plaidoirie, qui n’est pas autant présente voire absente des autres domaines comme le droit civil.

Comment définir le droit pénal ? 

Le droit pénal se définit d’abord, comme « l’ensemble des règles juridiques ayant pour objet de déterminer les actes anti-sociaux, de désigner les personnes pouvant en être déclarées responsables et de fixer les peines  qui leur sont applicables » Le droit pénal se présente ensuite, en deux branches principales que sont le droit des personnes physiques et le droit des personnes morales (entreprises) ou droit pénal des affaires.

De plus, se développent de nouvelles branches comme par exemple le droit pénal de l’environnement.

Les infractions auxquelles les pénalistes s’intéressent sont celles du code pénal. Ce sont d’abord, les crimes, puis, les délits et enfin les contraventions auxquelles sont respectivement rattachées des peines de réclusion criminelle, d’emprisonnement ou d’amende. Les avocats sont compétents devant plusieurs instances : le Tribunal de police, le Tribunal correctionnel ou la Cour d’assises. Les avocats au conseil défendent devant la Cour de Cassation ou le Conseil d’État.

Quel est le rôle de l’avocat pénaliste ? 

L’avocat peut aussi bien défendre des personnes présumées coupables que des victimes d’une infraction.

Il peut d’ailleurs, avoir une préférence. L’opinion publique pense directement à l’avocat de la défense suite aux polémiques qu’il engendre, mais l’avocat pénaliste peut aussi prendre la défense des victimes. Les cabinets d’avocats peuvent avoir plusieurs compétences. Cependant, les avocats spécialisés peuvent mieux répondre aux demandes, avec leur expérience poussée dans le domaine pénal, par exemple.

L’avantage de s’adresser à un avocat spécialisé est de bénéficier d’un regard aiguisé

sur la matière et d’une réponse adéquate à la demande. Tout d’abord, l’avocat accompagne le client à tous les stades du dossier, de l’enquête à l’instruction, aussi bien en première instance, qu’en appel ou en cassation.  Egalement, l’avocat peut aussi assister son client lors des gardes à vue, des auditions, et des visites en prison. L’avocat enfin intervient de plus en plus au côté de son client dès la garde à vue, qui est une nouvelle garantie de la procédure pénale. Cela renforce le principe des droits de la défense et de la présomption d’innocence.

Quels sont les interlocuteurs de l’avocat en enquête et en instruction .

L’avocat pénaliste a une relation privilégiée avec la police judiciaire. Pendant le stade d’enquête, ce sont les officiers de police sous l’autorité du procureur de la République ou du juge des libertés et de la détention qui sont les premiers en charge du dossier. Ils réalisent des procès verbaux des auditions, des gardes à vue, etc. Ils sont dotés de pouvoirs spéciaux en criminalité organisée comme des surveillances, des écoutes téléphoniques, des perquisitions de nuit, des captations de données informatiques, etc. En instruction, le principal interlocuteur de l’avocat est le juge d’instruction qui instruit par principe à charge et à décharge le dossier.

Quelles autres disciplines intéressent le métier d’avocat ?

L’avocat doit s’appuyer sur plusieurs disciplines comme la psychologie, la sociologie ou la criminologie afin d’avoir une approche globale de son métier. La criminologie est une science du crime qui consiste à comprendre l’entreprise criminelle. Cette matière se révèle très utile pour appréhender certains cas afin de comprendre ce qui a poussé une personne à passer à l’acte. La science est utile à l’avocat pour déceler des preuves ou des indices nécessaires à la découverte de la vérité. Ainsi, l’avocat est en contact avec des médecins légistes (qui déterminent les causes de la mort), des experts en balistique (spécialistes des armes à feu) ou des morpho-analystes (empreintes).  De plus, les avocats peuvent recourir à des enseignants chercheurs en droit pénal au sein de leur cabinet pour un éclairage sur un point en particulier.

 Un avocat peut-il refuser un dossier ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, c’est l’avocat qui choisit son client. Il est tout à fait possible pour un avocat de refuser un dossier, soit parce qu’il pense qu’un confrère spécialisé dans ce domaine obtiendra de meilleurs résultats grâce à ses compétences, soit parce que les chances de réussite d’un dossier sont minces et qu’il juge inutile de jeter ses forces dans la bataille, soit parce que d’un point de vue déontologique, le dossier s’oppose à ses propres convictions.  

Quelle relation l’avocat entretient-il avec son client ?

Il peut être en effet frustrant pour un avocat qui donne toute son attention et son temps dans un dossier de ne pas avoir de reconnaissance suffisante de la part de son client. Cependant, l’avocat travaille en libéral et délivre des services. Une fois l’affaire terminée, il est normal que le client, bien que reconnaissant, une fois ses problèmes résolus, retourne à une vie normale. Car le procès ne lui rappelle généralement qu’une mauvaise partie de sa vie.  L’avocat est tenu au secret professionnel. Il existe donc une relation de confiance entre l’avocat et son client, bien que ce dernier cherche souvent à se protéger.

Le plus populaire

To Top