9:30 - 19:30

Nos heures d'ouverture Lun.- Ven.

01 42 71 51 05

Nos avocats à votre écoute

Facebook

Twitter

Linkedin

 

juillet 2015

Cabinet ACI > 2015 > juillet (Page 21)

La tenue de comptabilité inexacte ou de faux bilan

La tenue de comptabilité inexacte ou de faux bilan

La tenue de comptabilité inexacte ou de faux bilan Premièrement, la définition de cette cette infraction      (La tenue de comptabilité inexacte ou de faux bilan) Elle s’applique à tout agent d'affaires, expert et toute autre personne qui fait profession, soit pour son compte, soit comme dirigeant ou agent salarié de société, association, groupement ou entreprise quelconque, de tenir les écritures comptables de plusieurs clients. Une ces personnes va établir ou aider à établir de faux bilans, inventaires, comptes et documents de quelque nature qu'ils soient qui servent à la détermination des bases des impôts de leurs clients. Deuxièmement, C’est une infraction qui est commise intentionnellement par le comptable. Cependant...

Continue reading

Les irrégularités de versement des retenues à la source

Les irrégularités de versement des retenues à la source : Tout d'abord, ce comportement est incriminé à l’article 1791 du code général des impôts.               (Les irrégularités de versement des retenues à la source) Il consiste dans le fait pour une personne, une association ou un organisme de ne pas effectuer dans les délais le versement des retenues opérées au titre de l’impôt sur le revenu lorsque le retard excède plus d’un mois ou d’effectuer des versements insuffisants. Ensuite, cette incrimination s’applique lorsque les personnes, les associations ou les organismes qui versent à des personnes résidentes à l’étranger des sommes soumises à l’impôt sur le revenu des personnes physiques...

Continue reading

Les autres infractions communes

Les autres infractions communes : Premièrement, la fourniture de renseignements inexacts :                                                                 (Les autres infractions communes) Et d'abord, l’article 1741-3° du Code général des impôts incrimine le fait pour une personne de fournir volontairement des informations inexactes en vue d’obtenir certains agréments. Deuxièmement, le non respect des règles de paiement :                                                           (Les autres infractions communes)L’article 1749 du Code général des impôts incrimine le fait de ne pas respecter les dispositions de l’article 1649 quater B du code général des impôts qui imposent des règles concernant le paiement de certaines opérations. Cette infraction est punie d'une amende de 15 000 euros. Celle-ci incombe...

Continue reading

Les infractions de résistance à l'impôt

Les infractions de résistance à l'impôt : La résistance à l’action des agents de impôts :                              (Les infractions de résistance à l'impôt)Cette infraction est réprimée à l’article 1746 du code général des impôts. Premièrement, cette résistance peut être commise de manière individuelle. C’est le fait de mettre les agents des impôts dans l’impossibilité de constater les infractions à la législation fiscale. Ils sont donc dans l’impossibilité d’accomplir leur fonction. Deuxièmement,Cette infraction peut être commise par le contribuable ou bien un tiers. Exemple : refus de fournir certains documents… Cette infraction est surtout commise intentionnellement. Elle est punie d’une amende de 25.000 euros. En cas de récidive, la personne encourt...

Continue reading

L'entremise frauduleuse

L'entremise frauduleuse : En premier lieu, elle est prévue par l’article 1743-2°du code général des impôts. Aussi, la personne qui commet cette infraction a voulu faciliter la fraude fiscale d’autrui, en faisant échapper à l’impôt tout ou partie de sa fortune. Plusieurs moyens peuvent être utilisés pour arriver à ce but :    (L'entremise frauduleuse) 1. ) D'abord, la personne a favorisé le dépôt de titres à l’étranger. 2. ) Puis, elle a transféré ou fait transféré des coupons à l’étranger pour y être encaissés ou négociés. 3. ) Elle a aussi, émis ou encaissé des chèques ou tout autre instrument créé pour le paiement de...

Continue reading

L’omission d’écritures et la passation d’écritures inexactes

L'omission d'écritures et la passation d'écritures inexactes : Cette infraction est d'abord, prévue à l’article 1743-1° du code général des impôts. (L'omission d'écritures et la passation d'écritures inexactes) C’est le fait pour une personne d’omettre sciemment de passer ou de faire passer des écritures régulières ou de passer ou de faire passer des écritures inexactes ou fictives dans le livre journal, le livre d’inventaire ou dans les documents qui en tiennent lieu. En effet c’est à partir de ces documents que l’on pourra asseoir l’impôt. Cette infraction s‘applique à tous les professionnels que la loi astreint à tenir une comptabilité spécifique. S’il y a un...

Continue reading

La fraude fiscale définition

La fraude fiscale est prévue à l’article 1741 du code général des impôts. La personne qui commet l’infraction veut se soustraire frauduleusement à l’établissement de l’impôt ou à son paiement. Tout d'abord, elle doit avoir conscience qu’elle est soumise à l’impôt et que son comportement est fautif. Les actes frauduleux de fraude fiscale : Elle a pour cela pu commettre plusieurs actes :Premièrement, elle n’a pas fait sa déclaration dans les délais volontairement. Deuxièmement, elle a dissimulé une partie des sommes sujettes à l’impôt. Puis, les sommes sujettes à l’impôt sont l’ensemble des sommes susceptibles de donner lieu à imposition. Cependant il...

Continue reading

La subordination de vente ou de prestation de services

La subordination de vente ou de prestation de services

La subordination de vente ou de prestation de services (qu'on appelle communément la vente par lots) implique qu'un professionnel oblige un consommateur à acheter un ou plusieurs produits ou services autres que celui ou ceux désirés à défaut duquel ou desquels ce ou ces derniers ne lui seront pas vendus. Cette pratique commerciale qui tend à faire acheter au consommateur des produits ou services non désirés, généralement au motif que le lot n'est pas divisible ou que le prix total du lot est inférieur à la somme des prix de chacun des produits ou services payés isolément, est interdite. Ce type de...

Continue reading

Le refus de vente et de prestation de services

Le refus de vente et de prestation de services : Le refus de vente et de prestation de services au consommateur est interdit, sauf motif légitime. Ces motifs légitimes ne sont pas très nombreux. Certains ont une nature objective, par exemple l’épuisement du produit, ou l’impossibilité de satisfaire la demande du client. D’autres motifs légitimes sont plus personnels. Une jurisprudence autorise ainsi les vendeurs d’alcool à refuser la vente à un client en état d’ébriété. En revanche, les convictions personnelles ou un sentiment d’antipathie ne constituent pas un motif légitime de refus de vente. Les tribunaux ont progressivement défini la notion de "motif légitime". On ne peut...

Continue reading

Le refus de vente et la subordination de vente

Le refus de vente et la subordination de vente

L’interdiction du refus de vente d’un produit ou d’une prestation de service est prévue à l’article L122-1 du Code de la Consommation. Cet article prohibe également la subordination de la vente au consommateur d'un produit ou d'un service à l'achat d'une quantité imposée ou d'un autre produit ou service. Ainsi « Il est interdit de refuser à un consommateur la vente d'un produit ou la prestation d'un service, sauf motif légitime, et de subordonner la vente d'un produit à l'achat d'une quantité imposée ou à l'achat concomitant d'un autre produit ou d'un autre service ainsi que de subordonner la prestation d'un service à...

Continue reading