§ 3 L’ « offre de soins », une exigence préalable à la rétention de sûreté