Non classé

Enquête préliminaire : définition et déroulement

L’enquête préliminaire :

L’enquête préliminaire vise à donner au Ministère Public le moyen de se décider sur les poursuites.

Les officiers de police judiciaire, à la demande du Ministère Public, procèdent à l’éclaircissement des circonstances de l’infraction.

Le Ministère Public fixe le délai dans lequel cette enquête doit être effectuée.

Il peut aussi faire procéder à des examens techniques ou scientifiques qui s’imposent sans tarder.

L’enquête préliminaire, à la différence de l’enquête de flagrance, ne peut légitimer des atteintes aussi graves que l’inviolabilité du domicile. Les perquisitions et saisies ne pourront donc avoir lieu que si l’intéressé consent.

Les procès verbaux sont obligatoirement rédigés par les officiers de police judiciaire et notamment lors de la mise sous scellés des objets saisis.

Cependant, à la requête du procureur de la République, lorsqu’il s’agit d’un crime ou d’un délit puni d’une peine d’emprisonnement au moins égale à cinq ans, les perquisitions et les saisies pourront être autorisées par le juge de la liberté et de la détention, conformément à l’article 76 du code de procédure pénale.

Le code de procédure pénale prévoit la possibilité, pour les officiers de police judiciaire, de faire garder à vue le suspect, pour les nécessités de l’enquête, selon l’article 77 du Code procédure pénale.

A l’issu de l’enquête préliminaire, les officiers de police rédige un rapport résumant les éléments du dossier.

Celui ci est adressé au procureur de la République.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top