L'examen médico-psychologique et social

L’examen médico-psychologique et social :

L’examen médico-psychologique et social des délinquants

constitue la clef de voûte de la criminologie clinique.
Les méthodes qu’il met en œuvre ne varient pas seulement selon leur nature (sociale, médicale, psychiatrique, psychologique) ;
elles diffèrent entre elles, encore, par le degré de profondeur qu’elles peuvent atteindre.
Dans la pratique, il repose sur la mise en œuvre d’un certain nombre de méthodes fondamentales, sans l’application desquelles,
on ne peut pas parler d’examen médico-psychologique et social.

L’état dangereux du sujet             (L’examen médico-psychologique et social)

L’expérience montre que, dans les cas simples, ces méthodes suffisent pour apprécier l’état dangereux du sujet.
Mais il est des cas difficiles, où l’on doit avoir recours à des examens complémentaires du sujet pour pouvoir être éclairé.
Premièrement, les méthodes fondamentales :
Les méthodes constitutives de l’examen médico-psychologique et social sont :
D’abord, l’enquête sociale,
Aussi, l’examen médical,
Puis, l’examen psychiatrique,
Également, l’examen psychologique.
Deuxièmement, Les méthodes complémentaires :                                        (L’examen médico-psychologique et social)
        L’observation directe
        Les examens complémentaires
Enfin, Les méthodes scientifiques                                                                     (L’examen médico-psychologique et social)
 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top