Victime d’une infraction involontaire : est-il possible de poursuivre?