Le tribunal civil

Cette action peut être intentée :

* soit sans avoir porté plainte au préalable, c’est-è-dire sans avoir intenté d’action pénale.

* soit, après une action devant le tribunal pénal, si la nuisance persiste.

L’action aura pour but d’obtenir du juge qu’il ordonne la cessation du trouble, au besoin sous astreinte, c’est-è-dire moyennant le paiement d’une somme déterminée par jour de retard.

Selon les circonstances, le juge peut aussi ordonner au fauteur de trouble d’insonoriser son appartement, d’enfermer son chien bruyant…

Vous avez la possibilité de solliciter des dommages intérêts d’autant plus élevés que votre gêne a été importante et durable. Mais pour obtenir satisfaction auprès du magistrat, encore vous faut-il prouvez que vous êtes victime d’un « trouble anormal de voisinage ».

· Le caractère anormal du trouble doit être prouvé

· Le montant du litige détermine le juge compétent

To Top