La perte d'un proche dans un accident de la route

La perte d’un proche dans un accident de la route :

Premièrement, la perte d’un proche :     (La perte d’un proche dans

un accident

Si un membre de votre famille a été victime d’un accident de la route et qu’il est décédé de ce fait, vous ne pouvez
pas agir en son nom.                                                     (La perte d’un proche dans un accident de la route)
Cependant, la douleur familiale engendrée par une telle perte est prise en compte par la loi et vous bénéficiez
de la qualité de victime par ricochet qui vous permet d’obtenir une indemnisation des frais médicaux
que votre préjudice moral a pu engendrer.          (La perte d’un proche dans un accident de la route)

Deuxièmement, qui a la qualité de victime par ricochet ? (La perte

d’un proche dans un accident de la route)

Les seules personnes ayant le lien suivant avec une victime peuvent être considérées comme victimes par ricochet :
1.) D’abord le Conjoint (selon l’article 2 de la Loi sur l’assurance automobile et 1’interprétation qui en est faite)
2.) Ensuite, père et mère (comprenant la notion de « in locos parentis »)
3.) Également, frère et sœur             (La perte d’un proche dans un accident de la route)

Une victime par ricochet a droit au remboursement des frais engagés pour recevoir des traitements de psychologie
ou psychothérapie.               (La perte d’un proche dans un accident de la route)

Enfin, quels sont les frais admissibles pour la victime par ricochet ?    

(La perte d’un proche dans un accident de la route)

Premièrement, les frais engagés pour suivre un traitement de psychologie jusqu’à concurrence de 15 heures de traitement
Deuxièmement, et du montant maximum prévu par règlement.  (La perte d’un proche dans un accident de la route)
Troisièmement, l’ordonnance de 15 heures de traitement n’est pas renouvelable.
Aucun autre frais que le remboursement des frais de psychothérapie n’est admissible au remboursement
au regard des victimes par ricochet (médicaments, déplacements, etc.)
N’oubliez pas de conserver les pièces justificatives suivantes :    (La perte d’un proche dans un accident de la route)
D’une part, ordonnance médicale pour des rencontres avec un professionnel tel que psychiatre,
psychologue, travailleur social..            (La perte d’un proche dans un accident de la route)
D’autre part, reçus ou factures.
Vous nécessiterez certainement l’assistance d’un avocat pour soulager de telles démarches et pour vous appuyer
sur quelqu’un de compétent en la matière.
Pour nous contacter, cliquez-ici.

Contactez un avocat

Adresse : 55, rue de Turbigo
75003 PARIS
Tél : 01.42.71.51.05
Fax : 01.42.71.66.80
E-mail : contact@cabinetaci.com

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top