Les pénalistes de notre cabinet vous assurent une défense de qualité devant toutes les juridictions répressives à titre de victime ou de mis en cause.
Cabinet d'avocats ACI à Paris-Spécialistes en droit pénal

Le Cabinet ACI a participé aux Trophées de la Communication 2013
Le Cabinet ACI a participé aux Trophées
 de la Communication 2013 *
*   *
Découvrez les Trophées 12e Edition
www.trophees-communication.com

Accueil » Domaine d’activités » Définition du droit de grève sdfdsfsdf

Définition du droit de grève




Juridiquement, le droit de grève se définit comme une « Interruption concertée et collective du travail par des salariés afin d’assurer le succès de leurs revendications ».  G.CORNU.

 

En pratique, les salariés avec leurs syndicats, formulent des revendications, en matière de salaires, d’emploi ou de conditions de travail. Le conflit se développe et peut déboucher sur une grève.

 

La grève est un droit constitutionnel reconnu aux travailleurs.

 

La grève est aussi un droit collectif d’exercice individuel, ce qui signifie que chaque salarié a le droit de faire grève dans le cadre d’un mouvement collectif.

 

Le droit de grève est réglementé par la loi, et la jurisprudence a été amenée à définir ce droit et en déterminer le régime juridique.

 

Ainsi, selon la cour de cassation, « l’exercice du droit de grève résulte objectivement d’un arrêt collectif et concerté du travail en vue d’appuyer des revendications professionnelles ».

 

Toute forme de grève est en principe licite, à condition qu’elle respecte ces trois conditions :

 

-         cessation collective et concertée.

-         cessation du travail.

-         à l’appui de revendications professionnelles.







Cabinet d’avocats ACI 55 rue de Turbigo 75003 Paris
contact@cabinetaci.com
Tel : 01.42.71.51.05
Fax : 01.42.71.66.80

Valid XHTML 1.0 Transitional


» Se connecter «