L'omission d'écritures et la passation d'écritures inexactes

L’omission d’écritures et la passation d’écritures inexactes :

Cette infraction est d’abord, prévue à l’article 1743-1° du code général des impôts. (L’omission d’écritures et la passation d’écritures inexactes)

C’est le fait pour une personne d’omettre sciemment de passer ou de faire passer des écritures régulières ou de passer ou de faire passer des écritures inexactes ou fictives dans le livre journal, le livre d’inventaire ou dans les documents qui en tiennent lieu.
En effet c’est à partir de ces documents que l’on pourra asseoir l’impôt.
Cette infraction s‘applique à tous les professionnels que la loi astreint à tenir une comptabilité spécifique. S’il y a un comptable dans l’entreprise, sa complicité pourra être retenue.
La personne commet cette infraction de manière intentionnelle.

Ensuite, la peine :            (L’omission d’écritures et la passation d’écritures inexactes)

Les sanctions sont les mêmes que celles prévues pour la fraude fiscale.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top