Les infractions de presse

Les infractions de presse :

Délits contre la chose publique                          (Les infractions de presse)

L‘offense au président de la république
et le délit de fausses nouvelles (  prévu par l’art. 27, al. 1er, de la loi du 29 juill. 1881
La publication, la diffusion ou la reproduction de nouvelles fausses,
de pièces fabriquées falsifiées ou mensongèrement attribuées à des tiers
ne sont punissables en règle générale que si elles ont troublé la paix publique
et ont été faites de « mauvaise foi ».

Provocation aux crimes et aux délits                     (Les infractions de presse)

(Les infractions de presse)
En premier lieu, la provocation aux crimes et délits :
apologie des crimes de Guerre, des crimes contre l’Humanité ou des délits et crimes de collaboration avec l’ennemi;
En second lieu, la provocation à la discrimination,
à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes en raison
de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non appartenance à une ethnie,
une nation, une race ou une religion déterminée ou encore en raison de leur sexe,
de leur orientation sexuelle ou de leur handicap;
contestation de l’existence d’un ou de plusieurs crimes contre l’Humanité.

Délits contre les personnes : diffamation et injure      (Les infractions de presse)

(Les infractions de presse)
La diffamation est définie d’abord, comme « toute allégation ou imputation d’un fait qui porte atteinte à l’honneur et à la considération de la personne ou du corps auquel le fait est imputé ».
L’injure est définie aussi, comme « toute expression outrageante, terme de mépris ou invective qui ne renferme l’imputation d’aucun fait ».

Délits contre les chefs d’État et agents diplomatiques étrangers                                         (Les infractions de presse)

Outrage aux ambassadeurs, ministres plénipotentiaires et autres agents diplomatiques accrédités

Publications interdites, immunités de la défense   (Les infractions de presse)

(Les infractions de presse)
Tout d’abord, sanction de toute personne publiant des actes d’accusation ou tout autre acte de procédure criminelle ou correctionnelle avant qu’ils aient été lus en audience publique.
Puis, interdictions de filmer, photographier ou enregistrer les débats devants les tribunaux,
Également, de publier les comptes rendus des débats ayant eu lieu à huit clos dans les affaires civiles lorsque le tribunal l’interdit, de divulguer les délibérations intérieures.
Mais les interdictions spécifiques aux mineurs.
Et puis les interdictions de diffuser l’image identifiée ou identifiable d’une personne mise en cause à l’occasion d’une procédure pénale, n’ayant pas fait l’objet d’un jugement de condamnation, et faisant apparaître soit que cette personne porte des menottes ou entraves, soit qu’elle est placée en détention provisoire.
Encore, l’interdiction aussi de diffuser la reproduction des circonstances d’un crime ou d’un délit si cela porte gravement atteinte à la dignité de la victime et qu’elle est réalisée sans son accord. Enfin, l’interdiction de diffuser toute information personnelle (adresse, nom, ville…) concernant les victimes et les mis en cause.
 
 

Contactez un avocat

Adresse : 55, rue de Turbigo
75003 PARIS
Tél : 01.42.71.51.05
Fax : 01.42.71.66.80
E-mail : contact@cabinetaci.com
Catégories
Premièrement, LE CABINET  (Les infractions de presse)
Deuxièmement, SPÉCIALISTE DROIT PÉNAL   (Les infractions de presse)
En premier lieu, Rôle de l’avocat pénaliste   (Les infractions de presse)
En second lieu, Droit pénal   (Les infractions de presse)
Tout d’abord, pénal général   (Les infractions de presse)
Ensuite, Droit pénal spécial : les infractions du code pénal
Puis, pénal des affaires   (Les infractions de presse)
Aussi, Droit pénal fiscal   (Les infractions de presse)
Également, Droit pénal de l’urbanisme
De même, Le droit pénal douanier
Et aussi, Droit pénal de la presse
                 Et ensuite,    
pénal des nuisances
Et plus, pénal routier infractions
Après, Droit pénal du travail
Davantage encore, Droit pénal de l’environnement
Surtout, pénal de la famille
Par ailleurs, Droit pénal des mineurs
Ainsi, Droit pénal de l’informatique
Tout autant, pénal international
Que, Droit pénal des sociétés
En dernier, Le droit pénal de la consommation
Troisièmement, Lexique de droit pénal
Quatrièmement, Principales infractions en droit pénal
Et puis, Procédure pénale
Ensuite, Notions de criminologie
Également, DÉFENSE PÉNALE
Aussi, AUTRES DOMAINES
Enfin, CONTACT

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top